Wanty-Groupe Gobert : rester sur une bonne dynamique

1
TODAYCYCLING - La formation Wanty-Groupe Gobert à l'entraînement en 2016 - Photo: Jean-Marc Hecquet
TODAYCYCLING - La formation Wanty-Groupe Gobert à l'entraînement en 2016 - Photo: Jean-Marc Hecquet

Malgré une année 2016 douloureuse, marquée par le décès tragique de son coureur Antoine Demoitié, la formation Wanty-Groupe Gobert a réalisé une excellente saison avec en point d’orgue, la victoire d’Enrico Gasparotto à l’Amstel Gold Race. Par ailleurs, elle a conclu l’année avec une première place au classement UCI Europe Tour. En 2017, l’équipe pro continentale belge souhaite prolonger cette dynamique et pourquoi pas, prendre le départ de son premier Grand Tour…

🏆 Bilan 2016 de Wanty-Groupe Gobert

Avec un total de douze victoires cette saison, Wanty-Groupe Gobert s’est imposée comme l’une des meilleures équipes du peloton sur le circuit européen. En effet, avec 3015 pts, l’équipe pro continentale belge remporte le classement UCI Europe Tour. Elle devance Direct Energie (2926 pts) et Cofidis (2953 pts). Avec trois victoires chacun, Kenny Dehaes et Jérôme Baugnies sont les coureurs les plus prolifiques de Wanty-Groupe Gobert. Le premier a levé les bras au terme de plusieurs arrivées massives, sa spécialité. Il a remporté le Tour du Limbourg devant Tom Boonen et une étape des Quatre jours de Dunkerque et du Tour de Picardie. Le second a décroché une victoire sur la Course des raisins pour la deuxième année consécutives, une étape du Rhône-Alpes Isère Tour et a remporté l’Internationale Wielertrofee Jong Maar Moedig. Dimitri Claeys quant à lui, a réalisé une très bonne campagne printanière, marquée par une neuvième place sur le Tour des Flandres. Le Belge s’est imposé par la suite, à la mi-saison, sur la troisième étape du Tour de Wallonie et a ajouté le Grand Prix Jef Scherens à son palmares. Le plus gros succès de l’équipe cette saison reste indiscutablement l’Amstel Gold Race avec Enrico Gasparotto. L’Italien a offert une victoire de prestige à Wanty-Groupe Gobert qui s’impose pour la première fois de son histoire sur une épreuve classée World Tour.

Pourtant, la saison a été plus que douloureuse pour Wanty-Groupe Gobert. Victime d’une chute puis percuté par une moto à Gent-Wevelgem, son coureur Antoine Demoitié est décédé des suites de ses blessures. La perte tragique d’un membre de l’équipe a meurtri ses coéquipiers et le monde du vélo.

🖋 Transferts : Une équipe remodelée

⇦ Les départs

Vainqueur de l’Amstel Gold Race et cinquième de la Flèche Wallonne, Enrico Gasparotto était incontestablement l’un des hommes forts de Wanty-Groupe Gobert. A bientôt 35 ans, l’Italien en a encore sous la pédale et a décidé de rejoindre Bahrain-Merida cet hiver. Autre départ important, celui du Belge, Dimitri Claeys. Fort d’une neuvième place au Tour des Flandres, il sera le leader de la Cofidis sur les pavés. Roy Jans, l’un des sprinteurs de l’équipe, a quant à lui signé chez WB-Veranclassic-Aqua Protect. Cette saison, il a remporté la dernière manche de la Coupe de Belgique, le Prix national de clôture. Il a par ailleurs signé huit Top 5 cette saison dont une deuxième place au Tour de Münster derrière John Degenkolb.

Départs : Gaëtan Bille (Verandas Willems-Crelan), Dimitri Claeys (Cofidis), Boris Dron (retraite), Enrico Gasparotto (Bahrain-Merida), Roy Jans (WB-Veranclassic-Aqua Protect), Marco Marcato (UAE Abu Dhabi), Lander Seynaeve (Roubaix Lille Métropole) et Björn Thurau (Kuwait-Cartucho).

⇨ Les arrivées

Pour 2017, Wanty-Groupe Gobert s’est largement renforcée pour les classiques pavées. En recrutant Yoann Offredo, elle tient son nouveau leader sur ce genre de terrain. Habitué à rouler pour les autres à la FDJ où il a passé toute sa carrière, il n’a que rarement eu l’occasion d’exprimer tout son potentiel. Désormais chef de file sur un terrain qu’il affectionne, il aura une équipe à son service. Cette dernière devraient être composée de deux hommes forts, eux-aussi nouveaux venus à la Wanty-Groupe Gobert. Guillaume Van Keirsbulck d’abord. En provenance de la Quick-Step, le Belge est un habitué du genre. En effet, l’ancien vainqueur de Paris-Roubaix juniors a été un allié de taille pour Tom Boonen ces dernières années. Lieuwe Westra ensuite. On se souvient de la puissance du Néerlandais chez Astana, lorsqu’il emmenait Vincenzo Nibali sur les pavés lors d’une étape du Tour de France 2014, entre Ypres et Arenberg Porte du Hainaut. Vainqueur des Trois ours de La Panne cette saison, il aura certainement l’occasion de jouer sa carte personnelle. En plus de faire partie du prochain noyau de l’équipe pour les classiques, Wesley Kreder a été appelé pour intégrer le train du sprinteur de l’équipe, Kenny Dehaes. Recruté par Wanty-Groupe Gobert pour épauler Guillaume Martin sur les épreuves montagneuses, Guillaume Levarlet entame sa onzième saison chez les professionnels. Il n’est pas le seul a intégrer le groupe « vallon/montagne » car le Français Fabien Doubey a lui aussi été recruté dans cet objectif. L’Italien Andrea Pasqualon a rejoint l’équipe belge cet hiver pour remplacer Roy Jans. Coureur rapide, il peut briller sur les arrivées difficiles.

Arrivées : Fabian Doubey (CC Etupes), Wesley Kreder (Roompot-Oranje Peloton), Guillaume Levarlet (HP BTP-Auber 93), Xandro Meurisse (Crelan-Vastgoedservice), Yoann Offredo (FDJ), Andrea Pasqualon (Team Roth), Guillaume Van Keirsbulck (Quick-Step Floors),  Pieter Vanspeybrouck (Topsport Vlaanderen-Baloise) et Lieuwe Westra (Astana).

🎯 Quels objectifs en 2017 pour Wanty-Groupe Gobert ?

Sur les Grands Tours

Difficile de prévoir les objectifs d’une équipe sur un Grand Tour lorsque celle-ci est soumise aux choix des organisateurs de la course. Wanty-Groupe Gobert sera-t-elle invitée sur le Tour de France ou sur la Vuelta? Il faudra encore attendre quelques mois pour le savoir. L’équipe belge rêve pourtant de prendre le départ d’une épreuve de trois semaines pour la première fois de son histoire et avec quatre français dans son effectif, dont Yoann Offredo, elle peut espérer obtenir une wild-card. Si elle reçoit son précieux sésame, on peut espérer que l’équipe va dynamiter la course et essayer d’aller chercher les étapes. Elle pourrait éventuellement jouer le général avec le prometteur Guillaume Martin, 23 ans.

Sur les classiques

Sur les classiques flandriennes, Wanty-Groupe Gobert dispose d’un groupe solide, capable de rivaliser avec les grosses écuries. L’équipe belge ne nourrit aucun complexe et y va pour gagner et donner le meilleur d’elle-même. Avec une équipe solide, articulée autour de Yoann Offredo, elle devrait souvent figurer dans le Top 10 des courses pavées. Sur les ardennaises, l’absence d’Enrico Gasparotto pourrait se faire ressentir mais derrière, les jeunes loups ont faim, à commencer par Guillaume Martin (voir plus bas). Le jeune Français pourrait être la bonne surprise de la Wanty-Groupe Gobert sur ce genre d’épreuve.

Notations de l’effectif de Wanty-Groupe Gobert en 2017

🔵🔵🔵🔵⚪ Course d’un jour
🔵⚪⚪⚪⚪ Classement général sur les GT
🔵🔵⚪⚪⚪ Contre-la-montre
🔵🔵🔵⚪⚪ Sprint
🔴🔴🔴⚪⚪ Niveau global

🏅 Pronostique de TodayCycling : Yoann Offredo remporte le Circuit Het Nieuwsblad

📊 La statistique : 1. En 2016, seuls les coureurs belges ont levé les bras chez Wanty-Groupe Gobert sauf un. Il s’agit de l’Italien Enrico Gasparotto qui a remporté l’Amstel Gold Race. Un, parce qu’il s’agit aussi de la seule épreuve World Tour sur laquelle l’équipe est sortie victorieuse de toute son histoire.

Le coureur à suivre : 🇫🇷 Guillaume Martin

Neo-pro en 2016 chez Wanty-Groupe Gobert, Guillaume Martin a d’ores et déjà réussi son entrée chez les grands malgré un début de saison retardé par les blessures. Il a notamment participé aux plus grandes épreuves du calendrier World Tour comme les classiques ardennaises ou le Dauphiné mais surtout, il s’est distingué sur les courses à étapes. En effet, le vainqueur de Liège-Bastogne-Liège espoirs s’est classé deuxième du Tour d’Autriche et quatrième au Tour de l’Ain. En 2017, il veut batailler sur les classiques ardennaises et espère participer à un Grand Tour.

Effectif 2017 de l’équipe Wanty-Groupe Gobert :

Simone Antonini, Frederik Backaert, Jérôme Baugnies, Thomas Degand, Kenny Dehaes, Tom Devriendt, Fabien Doubey, Wesley Kreder, Guillaume Levarlet, Guillaume Martin, Mark McNally, Xandro Meurisse, Marco Minnaard, Danilo Napolitano, Yoann Offredo, Andrea Pasqualon, Robin Stenuit, Guillaume Van Keirsbulck, Kevin Van Melsen, Pieter Vanspeybrouck, Frederik Veuchelen et Lieuwe Westra.

VIDEO CYCLISME
Enrico Gasparotto remporte l’Amstel Gold Race 2016

1 COMMENTAIRE

  1. Y.Offredo, sortant de la fdj et sur la dynamique de son changement d’équipe, qui gagne le Het Nieuwsblad, pourquoi pas …Mais ce serait quand même une performance assez inédite et impressionnante !… Il reste encore plus cette année une attraction pour les fans de vélo en France et s’il peut finir dans les cinq ou dix premiers, ce sera déjà très bien ! Bonne chance à lui cette saison, de même qu’ à G. Martin ; ce sera cependant difficile d’égaler Gasparotto ou Claeys !…Il est vrai que cette équipe est encore trés solide avec les arrivées de Westra ou Van Keirsbulck.

LAISSER UN COMMENTAIRE