Accueil Blog

La Planche des Belles Filles : premier révélateur du Tour de France

Il y a cinq ans, personne ou presque ne connaissait l’ascension de la Planche des Belles Filles. C’était avant qu’elle ne fasse son entrée dans le gotha des sommets du Tour de France. Avant que Chris Froome ne s’y révèle en remportant sa première étape sur la Grande Boucle. A noter que les deux coureurs à s’être parés de jaune au sommet de la Planche ont gardé leur paletot jusqu’à Paris. La passe de trois cette année ?

2012 : La Planche des Belles Filles sacre le méconnu Chris Froome

La 7e étape de l’édition du Tour 2012 est aussi la première qui laisse la part belle aux grimpeurs. Après une échappée matinale avortée, les favoris se jouent la victoire à la pédale dans les sévères pentes de l’ascension jurassienne. A ce petit jeu, c’est un jeune équipier de Bradley Wiggins, Chris Froome, qui surprend tout son monde et devance Cadel Evans, vainqueur sortant, et Wiggins. Ce dernier s’empare du jaune pour l’occasion et ne le lâchera plus jusqu’à Paris.

2014 : Vincenzo Nibali gagne et reprend le maillot jaune

L’ascension est de nouveau le théâtre d’une arrivée deux ans plus tard, pour la 10e étape. Après un début de Tour mouvementé, marqué par les abandons de Contador et Froome notamment, Vincenzo Nibali fait office de grand favori à la victoire finale. Il confirme définitivement ce statut en s’imposant à la Planche des Belles Filles, franchissant la ligne avec 15’’ d’avance sur son dauphin Thibaut Pinot.

2017 : premier rendez-vous des grimpeurs

Première véritable ascension du Tour de France 2017, la Planche des Belles Filles fait donc son apparition sur le parcours de la Grande Boucle pour la 3e fois de l’histoire. Pour la 3e fois en cinq ans. Le chemin pour parvenir au pied de la Planche des Belles Filles, s’il ne fera guère faire de dégâts notables, devrait toutefois user les organismes. 160 kilomètres vallonés, ponctués notamment par la côte d’Esmoulières (2 km à 8%). En l’espace de seulement deux passages, cette ascension au nom poétique a réussi à se faire un nom dans le coeur des amateurs de cyclisme. 5,9 km de montée à 8,5%, et surtout un dernier kilomètre avec des rampes à 20% sur plusieurs hectomètres. Une difficulté suffisante pour créer des écarts entre les favoris. Ainsi, en 2012, Froome mettait plus d’une minute à D. Martin, Pinot ou F. Schleck, et plus de deux minutes à Scarponi, Valverde, Vinokourov ou Mollema. Certains coureurs perdaient même plus de 3’ (Van Garderen, Leiphemer) ou 4’ (Péraud, Kruijswijck) et disaient déjà adieu à leurs ambitions de jouer le général. Connaître un jour sans mercredi pourrait donc s’avérer fatal, même sur une montée aussi courte…

Vidéo : présentation de la 5e étape du Tour de France 2017

Site officiel de l’épreuve

Jérôme Pineau informe ses coureurs de B&B Hotels qu’ils sont libres…

Nouveau rebondissement dans l’affaire Jérôme Pineau – B&B Hotels – Une semaine après les premières révélations de Cyclism’actu, nouveau coup de théâtre ce vendredi alors que lundi ou mardi prochain était prévue une bonne nouvelle sur la continuité de son équipe, dans le cas d’une configuration similaire à la team 2022 ou moins ambitieuse.

Selon le quotidien Ouest France, Jérôme Pineau, le manager de l’équipe B&B Hôtels qui espère toujours sauver son équipe en 2023 avec un budget moindre et plusieurs départs aurait prévenu ses coureurs et son staff qu’ils seraient désormais libres de partir et de tout engagement. Dans la foulée, Philippe Priser, le Monsieur vélo de l’excellent Le Télégramme a confirmé cette actualité… et donc d’aller voir plus loin !

A LIRE SUR LE MEME SUJET : Jérôme Pineau et B&B Hotels devraient annoncer un bonne nouvelle lundi ou mardi

Christophe Laporte (Jumbo-Visma) n’est plus le même

Dans une longue et intéressante interview accordée à nos confrères de Bici.pro Christophe Laporte (29 ans) est revenu sur sa première saison disputée sous le maillot de la prestigieuse équipe Jumbo-Visma, numéro un mondial.

Et si le Français était par défaut déjà talentueux « Le fait que l’équipe ne laisse pas de place au hasard » a transformé le simple sprinteur en possible vainqueur sur des courses de premier plan, à l’image de son succès obtenu lors de la 19e étape du Tour de France 2022. Et le coureur originaire de La Seyne, dans le Var, a notamment ajouté : « Tout est pris en compte et ça s’avère être payant » .

Christophe Laporte a encore une année de contrat avec l’équipe Néerlandaise et il y a fort à parier, après avoir tenu compte de ses propos, que le meilleur est à venir… Place à 2023 pour celui qui a débuté à La Pomme Marseille, en 2012.

Lire l’intégralité de l’article : Cliquer ici

Trek-Segafredo : Mads Pedersen présente son nouveau maillot 2023

Ca y est ! La valse de la présentation des maillots 2023 a débuté comme chaque fin d’année. Et après l’UAE Team Emirates, c’est au tour des Trek-Segafredo de présenter leur tunique de la prochaine saison cycliste. Et c’est Mads Pedersen (26 ans), le triple vainqueur d’étapes du la dernière Vuelta qui s’est prêté au jeu.

Toujours développé par le fabricant Italien Santini, le maillot est similaire à celui de la saison 2022 à l’exception des manches qui deviennent rouge, tout comme le dos du maillot. Idem pour celui de l’équipe féminine.

A LIRE SUR LE MEME SUJET : L’UAE Team Emirates présente son maillot 2023

Annemiek van Vleuten lauréate du premier Vélo d’Or féminin

Tandis que Remco Evenepoel l’a emporté chez les hommes, c’est la Néerlandaise Annemiel van Vleuten (40 ans) qui s’est octroyé le tout tout premier Vélo d’Or féminin.

Ce trophée décerné par des journalistes du monde entier et organisé par nos confrères de Vélo Magazine couronnent une saison ponctuée de 13 succès dont un second titre de championne du monde sur route ainsi que les Tours de France, Italie et Espagne féminins.

A LIRE SUR LE MEME SUJET : Remco Evenepoel, Vélo d’Or 2022

Arctic Race of Norway 2023 : Parcours, étapes, engagés, classements

Les organisateurs de l’Arctic Race of Norway (17 au 20 août 2023) ont dévoilé le parcours de cette 10e édition. Et ce sont 4 étapes et 4 jours de course qui attendent les coureurs désireux de s’imposer en Norvège. La première étape s’élancera de Kautokeino tandis que l’arrivée finale sera jugée dans le Grand Nord à Nordkapp.

L’an passé, c’est le Norvégien Andreas Leknessund (Team DSM) qui l’avait emporté fort de son succès d’étape le dernier jour privant ainsi Victor Lafay (Cofidis) d’une possible victoire finale. Le Canadien Hugo Houle (Israel – Premier Tech) et l’Italien Nicola Conci (Alpecin – Deceuninck) avaient pris les 2e et 3e places. Découvrez le programme complet et les tous les résultats de la course par étapes UCI 2.Pro.

Les dates des étapes de l’Arctic Race of Norway 2023

Jeudi 17 août 2023 – Etape 1 | Kautokeino – Alta (171 km)
Classement de l’étape – Classement général et classements distinctifs

Vendredi 18 août 2023 – Etape 2 | Alta – Hammerfest (153,4 km)
Classement de l’étape – Classement général et classements distinctifs

Samedi 19 août 2023 – Etape 3 | Hammerfest – Havoysund Summit (167 km)
Classement de l’étape – Classement général et classements distinctifs

Dimanche 20 août 2023 – Etape 4 | Kvalsund – Nordkapp (171,4 km)
Classement de l’étape – Classement général et classements distinctifs

Les profils des 4 étapes

Arctic Race of Norway 2023 Etape 1
Arctic Race of Norway 2023 Etape 2
Arctic Race of Norway 2023 Etape 3
Arctic Race of Norway 2023 Etape 4

La carte du parcours 2023

Carte du parcours de l'Arctic Race of Norway 2023

Toutes les informations de la 10e édition

Le site officiel de l’organisateur de la course :
www.arctic-race-of-norway.com/fr
Les coureurs engagés : cliquer ici
Les abandons de la course : cliquer ici

Suivre la course sur les réseaux sociaux
Facebook
Twitter
Instagram
Dailymotion

Les dernières actualités de l’Arctic Race of Norway 2023 : cliquer ici

Consulter les archives de l’Arctic Race of Norway : cliquer ici

A lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme

UAE Team Emirates : Le nouveau maillot 2023 dévoilé

La formation UAE Team Emirates a dévoilé son nouveau maillot 2023 développé par le fabricant de vêtements Italien Pissei. Dans l’ensemble, la tenue reste identique à celle de l’année passée. Seules les manches sont cette fois-ci complètement noires tout comme le cuissard.

A LIRE AUSSI : Le parcours de Tirreno-Adriatico 2023 a été dévoilé

Tirreno-Adriatico 2023 : Parcours, étapes, engagés, classements

Les organisateurs de Tirreno-Adriatico ont dévoilé le parcours de l’édition 2023 (6 au 12 mars). Et la victoire se jouera sur 7 étapes entre Lido di Camaiore et San Benedetto del Tronto. La première étape sera disputée sous forme d’un contre-la-montre inaugural tandis que l’étape reine aura lieu lors de la 5e étape avec une arrivée au sommet à Sarnano-Sassotetto.

En 2022, c’est le Slovène Tadej Pogacar qui inscrivait pour la deuxième fois son nom au palmarès de la Course des deux Mers. Le Slovène l’emportait devant Jonas Vingegaard et Mikel Landa , respectivement classés deuxième et troisième. Découvrez le programme complet et les tous les résultats de la course par étapes UCI World Tour.

Les dates des étapes de Tirreno-Adriatico 2023

Lundi 6 mars 2023 – Etape 1 | Lido di Camaiore – Lido di Camaiore (11,5 km – CLM ind)
Classement de l’étape – Classement général et classements distinctifs

Mardi 7 mars 2023 – Etape 2 | Camaiore – Follonica (209 km)
Classement de l’étape – Classement général et classements distinctifs

Mercredi 8 mars 2023 – Etape 3 | Follonica – Foligno (216 km)
Classement de l’étape – Classement général et classements distinctifs

Jeudi 9 mars 2023 – Etape 4 | Greccio – Tortoreto (219 km)
Classement de l’étape – Classement général et classements distinctifs

Vendredi 10 mars 2023 – Etape 5 | Morro d’Oro – Sarnano-Sassotetto (168 km)
Classement de l’étape – Classement général et classements distinctifs

Samedi 11 mars 2023 – Etape 6 | Osimo Stazione – Osimo (194 km)
Classement de l’étape – Classement général et classements distinctifs

Dimanche 12 mars 2023 – Etape 7 | San Benedetto del Tronto – San Benedetto del Tronto (154 km)
Classement de l’étape – Classement général et classements distinctifs

Les profils des 7 étapes

Profil étape 1
Profil étape 2
Profil étape 3
Profil étape 4
Profil étape 5
Profil étape 6
Profil étape 7

La carte du parcours 2023

Carte du parcours de Tirreno-Adriatico 2023

Toutes les informations de la 58e édition

Le site officiel de l’organisateur de la course :
www.tirrenoadriatico.it
Les coureurs engagés : cliquer ici
Les abandons de la course : cliquer ici

Suivre la course sur les réseaux sociaux
Facebook
Twitter

Instagram
Youtube

Les dernières actualités de Tirreno-Adriatico : cliquer ici

Consulter les archives de Tirreno-Adriatico : cliquer ici

A lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme

Le teaser du parcours en vidéo

Tour de France 2024 : Un chrono pour en finir à Nice

C’est désormais officiel, c’est à Nice, le 21 juillet, que le Tour de France 2024 prendra fin en raison des Jeux Olympiques de Paris. Et c’est par un contre-la-montre que se soldera cette 111e édition de la Grande Boucle.

Depuis 1989 et l’historique duel Lemond – Fignon, plus jamais un Tour de France ne s’est achevé par un contre-la-montre individuel. Pour l’heure, le kilométrage ainsi que le tracé du parcours de cette 21e étape reste inconnu. Et pour que la fête soit plus grande encore, maintenant que Remco Evenepoel a fait le choix de disputer le Giro en 2023, le champion du monde devrait être au départ, et à l’arrivée du TDF 2024, lui qui est spécialiste de l’effort en solitaire.

A LIRE AUSSI SUR LE SUJET : Logiquement, Remco Evenepoel devrait être au départ du Tour de France 2024

Jérôme Pineau obtient encore un délai supplémentaire pour repartir en 2023

Il faut bien dire que la planète cyclisme, depuis 24h, a été sous le choc du décès tragique de Davide Rebellin, occultant aussi bien la présentation de maillot rose du Giro que le délai arrivé à terme pour Jérôme Pineau.

Bonne nouvelle il semblerait ! Le Nantais a obtenu un délai supplémentaire de quelques jours par la DNCG et l’UCI, et ce pour la deuxième fois. Ce qui lui permettrait de repartir en 2023 avec son équipe actuelle, en 2e division, mettant de côté pour le moment son équipe féminine et son académie de cyclisme. D’ici une semaine, la structure finale 2023 des B&B Hotels devrait alors être connue et officiellement dans les clous.

A LIRE AUSSI : Remco Evenepoel est récompensé du Vélo d’Or 2022

Stefano Museeuw signe chez Go Sport – Roubaix Lille Métropole en 2023

Mercredi, la formation Go Sport – Roubaix Lille Métropole a annoncé avoir recruté Stefano Museeuw, le fils de l’illustre Johan Museeuw trois fois vainqueur du Tour des Flandres et autant de fois de Paris-Roubaix. Le coureur âgé de 25 ans, sprinteur, est recruté pour une saison.

Si la fin de saison de Stefano Museeuw est notamment ponctuée d’un grand nombre d’abandons (8 abandons sur 9 courses) force est de reconnaître qu’il a obtenu cette année quelques résultats intéressants à commencer par sa 7e place glanée sur la Ronde van Overijssel. En lui souhaitant que son premier succès pro intervienne en 2023 sous les couleurs de sa nouvelle équipe.

A LIRE AUSSI : Remco Evenepoel récompensé du Vélo d’Or 2022

Vélo d’Or 2022 : Remco Evenepoel récompensé

C’est Remco Evenepoel (Quick-Step), le champion du monde sur route, vainqueur de la Vuelta, entre autres succès, qui a été récompensé par nos confrères de la presse papier « Vélo Magazine » avec le Vélo d’Or 2022.

Ainsi, ce sont 29 journalistes du monde entier qui ont élu Remco Evenepoel meilleur coureur cycliste de la saison 2022 qui a touché à sa fin il y a quelques semaines. Côté actu récente, il est à noter que le Belge a annoncé mercredi qu’il privilégierait le Giro au Tour de France en 2023.

Classement du Vélo d’Or 2022 :

1er Remco Evenepoel avec 139 points, 2e Wout van Aert avec 88 points et 3e Tadej Pogacar avec 84 points. Aucun coureur Français ne figure parmi les 10 premiers de ce classement.

A LIRE AUSSI : Le peloton réagit au décès de Davide Rebellin

Davide REBELLIN

Date de naissance : 9 Août 1971
Date de décès : 30 novembre 2022 (51 ans)
Nationalité : Italie
Poids : 63 kg Taille : 1.71 m
Lieu de naissance : San Bonifacio

  • Puncheur

Nombre de victoires : 62

Débuts professionnel : 1993
Equipes :
2022 – Work Service Vitalcare Vega
2021 – Work Service Marchiol Vega
2020 – Meridiana Kamen Team
2019 – Meridiana Kamen Team (au 1er mai)
2019 – Sovac (1er janvier au 30 avril)
2018 – Sovac – Natura4Ever
2017 – Kuwait – Cartucho.es
2016 – CCC Sprandi Polkowice
2015 – CCC Sprandi Polkowice
2014 – CCC Polsat Polkowice
2013 – CCC Polsat Polkowice
2012 – Meridiana Kamen Team
2011 – Miche-Guerciotti
2009 – Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattoli
2008 – Gerolsteiner
2007 – Gerolsteiner
2006 – Gerolsteiner
2005 – Gerolsteiner
2004 – Gerolsteiner
2003 – Gerolsteiner
2002 – Gerolsteiner
2001 – Liquigas – Pata
2000 – Liquigas – Pata
1999 – Polti
1998 – Polti
1997 – La Française des Jeux
1996 – Polti
1995 – MG Maglificio – Technogym
1994 – GB-MG Maglificio – Bianchi
1993 – GB-MG Maglificio
1992 – GB-MG Maglificio (Stagiaire)

Commentaire(s) de la rédaction de Todaycling

Réseaux sociaux
Facebook / Instagram / Strava

Statistiques
2022 – 0 podium / 17 jours de course / 2.625 km / 18 pts UCI
2021 – 0 podium / 34 jours de course / 5.183 km / 90 pts UCI
2020 – 0 podium / 7 jours de course / 1.052 km / 30 pts UCI
2019 – 0 podium / 17 jours de course / 2.722 km / 8 pts UCI
2018 – 2 podiums / 46 jours de course / 6.537 km / 79 pts UCI
2017 – 2 podiums / 58 jours de course / 9.278 km / 154 pts UCI
2016 – 3 podiums / 70 jours de course / 11.122 km / 336 pts UCI
2015 – 6 podiums / 67 jours de course / 11.031 km / 383 pts UCI
2014 – 9 podiums / 78 jours de course / 12.650 km / 435 pts UCI
2013 – 6 podiums / 57 jours de course / 8.715 km / 424 pts UCI
2012 – 7 podiums / 24 jours de course / 4.213 km / 243 pts UCI
2011 – 10 podiums / 39 jours de course / 6.574 km / 64 pt UCI
2009 – 6 podiums / 25 jours de course / 4.125 km / 0 pt UCI
2008 – 13 podiums / 66 jours de course / 11.203 km / 0 pt UCI
2007 – 9 podiums / 67 jours de course / 11.771 km / 35 pts UCI
2006 – 7 podiums / 66 jours de course / 11.159 km / 21 pts UCI
2005 – 7 podiums / 67 jours de course / 10.588 km / 2 pts UCI
2004 – 6 podiums / 55 jours de course / 9.913 km / 0 pt UCI
2003 – 9 podiums / 62 jours de course / 10.978 km / 69 pts UCI
2002 – 9 podiums / 71 jours de course / 12.224 km / 0 pt UCI
2001 – 12 podiums / 74 jours de course / 12.489 km / 99 pts UCI
2000 – 15 podiums / 66 jours de course / 12.036 km / 32 pts UCI
1999 – 15 podiums / 86 jours de course / 14.725 km / 0 pt UCI
1998 – 9 podiums / 71 jours de course / 12.303 km / 0 pt UCI
1997 – 8 podiums / 58 jours de course / 11.098 km / 0 pt UCI
1996 – 5 podiums / 71 jours de course / 12.584 km / 0 pt UCI
1995 – 7 podiums / 32 jours de course / 5.561 km / 0 pt UCI
1994 – 7 podiums / 33 jours de course / 6.603 km / 0 pt UCI
1993 – 4 podiums / 33 jours de course / 6.245 km / 0 pt UCI
1992 – 2 podiums / 12 jours de course / 2.776 km / 0 pt UCI

Victoires

62 – Tour of Iran / Etape 5 (2.1) 2017

61 – Coppa Agostoni – Giro delle Brianze (1.1) 2015
60 – Tour de Turquie / Etape 3 (2.HC) 2015

59 – Tour d’Emilie (1.HC) 2014

58 – Cycling Tour of Sibiu (2.1) 2013
57 – Cycling Tour of Sibiu / Etape 1 (2.1) 2013
56 – Szlakiem Grodòw Piastowskich / Etape 4 (2.1) 2013
55 – Szlakiem Grodòw Piastowskich / Etape 1 (2.1) 2013

54 – Trofeo Melinda (1.1) 2011
53 – Trois Vallées Varésines (1.HC) 2011

52 – La Flèche Wallonne (PT) 2009
51 – Tour d’Andalousie / Etape 5 (2.1) 2009
50 – Tour d’Andalousie / Etape 4 (2.1) 2009

49 – Paris – Nice (2.UWT) 2008
48 – Tour Cycliste International du Haut Var (1.1) 2008

47 – Brixia Tour (2.1) 2007
46 – Brixia Tour / Etape 1 (2.1) 2007
45 – La Flèche Wallonne (PT) 2007

44 – Tour d’Emilie (1.HC) 2006
43 – Brixia Tour (2.1) 2006
42 – Brixia Tour / Etape 1 (2.1) 2006

41 – Brixia Tour / Etape 1 (2.1) 2005

40 – Trofeo Melinda (1.2) 2004
39 – Sachsen-Tour International / Etape 4 CLM (2.3) 2004
38 – Sachsen-Tour International / Etape 3 (2.3) 2004
37 – Liège – Bastogne – Liège (CDM) 2004
36 – La Flèche Wallonne (1.HC) 2004
35 – Amstel Gold Race (CDM) 2004

34 – GP Industria & Commercio di Prato (1.1) 2003
33 – Rund um den Henninger Turm (1.1) 2003
32 – Paris – Nice / Etape 2 (2.HC) 2003

31 – Luk-Cup Bühl (1.3) 2002
30 – GP de Camaiore (1.2) 2002

29 – GP Industria & Commercio di Prato (1.1) 2001
28 – Tour de Romagne (1.2) 2001
27 – Brixia Tour / Etape 2 (2.4) 2001
26 – Coppe dell Nazioni – Memorial Fausto Coppi (1.1) 2001
25 – GP Industria & Artigianato-Larciano (1.2) 2001
24 – Tour du Pays-Basque / Etape 3 (2.HC) 2001
23 – Tour du Pays-Basque / Etape 1 (2.HC) 2001
22 – Tirreno-Adriatico () 2001
21 – Tirreno-Adriatico / Etape 4 () 2001
20 – GP Chiasso (1.3) 2001
19 – Tour Méditerranéen (2.3) 2001

18 – Tour de Vénétie (1.1) 2000

17 – Tour du Frioul (1.1) 1999
16 – Tour de Vénétie (1.1) 1999
15 – Critérium International / Etape 2 (2.2) 1999
14 – Tour du Haut Var (1.2) 1999
13 – Tour Méditerranéen Cycliste Professionnel (2.3) 1999
12 – Tour Méditerranéen Cycliste Professionnel / Etape 1 (2.3) 1999

11 – Memorial Gastone Nencini () 1998
10 – Giro del Veneto (1.1) 1998
9 – Trois Vallées Varésines (1.1) 1998
8 – Tour de la Region Wallonne / Etape 1 () 1998
7 – Tour de Suisse | Stage 1 () 1998

6 – GP de Suisse (CDM) 1997
5 – Clasica San Sebastian (CDM) 1997
4 – Trophée des Grimpeurs (1.3) 1997

3 – Tour d’Italie / Etape 7 () 1996

2 – Tour du Trentin / Etape 1 () 1995

1 – Hofbrau Cup () 1993

Top résultats World Tour

54e – Tour de Lombardie – 2016
21e – Milan-Sanremo – 2016
26e – Tirreno-Adriatico – 2016

11e – Tour de Pologne – 2015
29e – Amstel Gold Race – 2015

19e – Tour de Pologne – 2014
13e – Amstel Gold Race – 2014

21e – Tour de Pologne – 2013

3e – Liège-Bastogne-Liège – 2009
6e – Tirreno-Adriatico – 2009

4e – Championnat du monde sur route – 2008
2e – Jeux olympiques sur route – 2008
3e – Clasica San Sebastian – 2008
2e – Liège-Bastogne-Liège – 2008
6e – La Flèche Wallonne – 2008
4e – Amstel Gold Race – 2008
11e – Tour du Pays-Basque – 2008
4e – Milan-Sanremo – 2008

5e – Tour de Lombardie – 2007
6e – Championnat du monde sur route – 2007
6e – Vattenfall Cyclassics – 2007
11e – Clasica San Sebastian – 2007
5e – Liège-Bastogne-Liège – 2007
2e – Amstel Gold Race – 2007
2e – Paris-Nice – 2007

5e – Tour de Lombardie – 2006
13e – Vattenfall Cyclassics – 2006
6e – Amstel Gold Race – 2006
11e – Tour du Pays-Basque – 2006
11e – Tirreno-Adriatico – 2006

5e – Tour de Lombardie – 2005
3e – GP Ouest France – 2005
12e – Clasica San Sebastian – 2005
5e – HEW Cyclassics – 2005
17e – Tour de Catalogne – 2005
11e – Liège-Bastogne-Liège – 2005
3e – La Flèche Wallonne – 2005
4e – Amstel Gold Race – 2005
2e – Tour du Pays-Basque – 2005
10e – Paris-Nice – 2005

13e – Paris-Tours – 2004
3e – Clasica San Sebastian – 2004
6e – HEW Cyclassics – 2004
15e – Tour du Pays-Basque – 2004
2e – Paris-Nice – 2004

7e – Clasica San Sebastian – 2003
2e – HEW Cyclassics – 2003
13e – Liège-Bastogne-Liège – 2003
4e – Amstel Gold Race – 2003
3e – Paris-Nice – 2003

2e – Tour de Lombardie – 2002
15e – Clasica San Sebastian – 2002
3e – HEW Cyclassics – 2002
9e – Liège-Bastogne-Liège – 2002
11e – La Flèche Wallonne – 2002
14e – Tirreno-Adriatico – 2002

14e – HEW Cyclassics – 2001
3e – Clasica San Sebastian – 2001
8e – Amstel Gold Race – 2001
2e – Liège-Bastogne-Liège – 2001
8e – La Flèche Wallonne – 2001

6e – Tour de Lombardie – 2000
7e – Clasica San Sebastian – 2000
29e – Classement général Tour d’Italie – 2000
12e – Amstel Gold Race – 2000
3e – Liège-Bastogne-Liège – 2000
4e – La Flèche Wallonne – 2000
5e – Tour du Pays-Basque – 2000
12e – Tirreno-Adriatico – 2000

30e – Classement général Tour d’Italie – 1999
14e – Liège-Bastogne-Liège – 1999
17e – La Flèche Wallonne – 1999
14e – Milan-Sanremo – 1999
2e – Tirreno-Adriatico – 1999

12e – Tour de Lombardie – 1998
12e – Clasica San Sebastian – 1998
8e – Tour de Suisse – 1998
30e – Classement général Tour d’Italie – 1998
6e – Tour de Romandie – 1998
13e – Milan-Sanremo – 1998

8e – Tour de Lombardie – 1997
14e – Championnat du monde sur route – 1997
12e – Critérium du Dauphiné Libéré – 1997
7e – Tour de Romandie – 1997

5e – Tour de Lombardie – 1996
7e – Classement général Tour d’Espagne – 1996
6e – Classement général Tour d’Italie – 1996
4e – Tour de Romandie – 1996
6e – Liège-Bastogne-Liège – 1996
10e – La Flèche Wallonne – 1996
10e – Tour du Pays-Basque – 1996

8e – Tour de Suisse – 1995
22e – Classement général Tour d’Italie – 1995
4e – Tour de Romandie – 1995
6e – La Flèche Wallonne – 1995
5e – Tour du Pays-Basque – 1995
4e – Milan-Sanremo – 1995
4e – Tirreno-Adriatico – 1995

20e – Classement général Tour d’Italie – 1994
6e – Tour de Romandie – 1994
5e – Amstel Gold Race – 1994
17e – La Flèche Wallonne – 1994
11e – Tour du Pays-Basque – 1994
19e – Tirreno-Adriatico – 1994

15e – Tour de Lombardie – 1993
11e – Clasica San Sebastian – 1993
16e – Tour du Pays-Basque – 1993
5e – Tirreno-Adriatico – 1993

9e – Tour de Lombardie – 1992
20e – Jeux olympiques sur route – 1992

Dernières actualités sur Davide Rebellin

Davide Rebellin : Le peloton professionnel réagit à son décès

Depuis mercredi et l’annonce du décès de Davide Rebellin (51 ans), tragiquement décédé dans un accident de la circulation, les témoignages sontnombreux à commencer par les coureurs du peloton professionnel, mais aussi les organisateurs de courses sur lesquelles il s’est imposé ou encore les équipes cyclistes. Malgré la controverse, l’Italien a marqué le cyclisme de son empreinte.

Remco Evenepoel a fait le choix du Tour d’Italie en 2023

Pour 2023, le champion du monde sur route Remco Evenepoel a donc fait son choix entre le Giro (6 au 28 mai) et le Tour de France. C’est en faveur de la course par étapes italienne que le choix du Belge s’est porté.

Avec ses 70 kilomètres de contre-la-montre, il était presque logique que le vainqueur de la dernière Vuelta fasse le choix du Tour du d’Italie au détriment de la Grande Boucle. Ainsi, ce sera sous le maillot de l’équipe Soudal – Quick Step que le Belge tentera de remporter son deuxième Grand Tour. Pour rappel, en 2021, ce prodige du cyclisme souvent comparé à Eddy Merckx, a déjà participé au Giro. Il abandonnait sur chute au soir de la 17e étape .

A LIRE AUSSI : Le parcours du Tour d’Italie 2023

Désormais, il est évident que c’est en 2024 que Remco Evenepoel découvrira le Tour de France. Il sera attendu alors par les Jonas Vingegaard, Egan Bernal ou encore Tadej Pogacar qui confiait récemment au sujet du coureur originaire de Aalst que ce dernier est peut-être « encore plus fort que moi » .

A LIRE SUR LE MEME SUJET : Le programme de début de saison 2023 de Remco Evenepoel

Davide Rebellin est décèdé à l’entraînement, percuté par un camion

Ce mercredi, en fin de matinée, l’Italien Davide Rebellin a été percuté par un camion a t-on appris de médias transalpins. A 51 ans, le néo-retraité effectuait une simple sortie d’entrainement. Selon les premières rumeurs Rebellin a été percuté et écrasé par un camion qui a pris la fuite après l’accident. Rebellin serait décédé sur le coup selon les premiers témoignages. C’est à Montebello Vicento, une commune située non loin de Vincenze dans le Nord de l’Italie, que le drame a eu lieu.

En cette fin de soirée, le camion qui a percuté Rebellin est toujours en fuite et recherché par les forces de l’ordre.

Davide Rebellin a été professionnel de 1992 à 2022. Il a remporté quelques 62 succès et notamment par trois fois La Flèche Wallonne, un Liège-Bastogne-Liège, une Amstel Gold Race ou encore la Clasica San Sebastian. Sa meilleure année, à l’époque où il était le numéro mondial aura sans nul doute été l’année 2004.

Plus d’infos à venir

Gianmarco Garofoli engagé pour deux saisons par Astana Qazaqstan

A tout juste 20 ans, et après avoir effectué un passage éclair cette année au sein de l’équipe Astana Qazaqstan Development, Gianmarco Garofoli s’est fait recruté pour 2023 et 2024 par la formation WorldTour Kazakhe.

Le jeune homme, sprinteur, a réalisé de bons résultats en 2022 aussi bien sur les courses par étapes que sur les épreuves d’une seule journée. Pour rappel, en 2021, toujours en troisième division, il avait effectué une saison au sein de l’équipe réserve de la prestigieuse Team DSM.

Depuis le site de sa future équipe l’Italien s’est confié sur son transfert : « Je suis très heureux de signer ce contrat car c’est un rêve qui se réalise. La saison 2023 est devenue un véritable défi pour moi, et je suis très reconnaissant envers l’équipe qui m’a fait confiance et m’a donné une grande chance de concourir au niveau WorldTour. Je suis super motivé pour commencer la nouvelle saison du mieux possible et justifier de la confiance que l’équipe m’a accordée » .

Nicolo Parisini recruté par Q36.5 Pro Cycling Team

A 22 ans, Nicolo Parisini, spécialiste du sprint, a été recruté pour les saisons 2023 et 2024 par la nouvelle formation Q36.5 Pro Cycling Team, ex Team Qhubeka NextHash (2021).

Mais le jeune coureur Italien ne sera pas complètement dépaysé, lui qui évoluait cette saison au sein de la Team Qhubeka, en 3e division. A l’occasion de son recrutement, Parisini a déclaré : « Je suis très heureux de réaliser mon rêve et de devenir professionnel avec cette équipe et j’espère fêter de nombreuses victoires avec mes nouveaux coéquipiers » .

A LIRE SUR LE MEME SUJET : Tobias Ludvigsson signe chez Q36.5 Pro Cycling Team

Figueira Champions Classic 2023 : Du beau monde au départ de la 1ère édition

Au Portugal, le 12 février prochain, se déroulera la première édition de la Figueira Champions Classic, épreuve 1.1 UCI. Et déjà, plusieurs équipes, et non des moindres, ont confirmé leur présence.

Dans un premier temps, c’est la Team Caja Rural – Seguros RGA qui a témoigné de son intérêt de participer à cette toute nouvelle épreuve Portugaise. S’est en suivie l’annonce de l’équipe Intermarché – Circus – Wanty de Rui Costa (désormais), celle de l’équipe de Romain Bardet la Team DSM , Alpecin-Deceuninck et enfin celle de la formation EF Education-Easypost, ce mardi.

A LIRE AUSSI : Le parcours du Tour des Alpes-Maritimes et du Var a été dévoilé

Tour des Alpes-Maritimes et du Var 2023 : Parcours, étapes, engagés, classements

Ce mardi, les organisateurs du Tour des Alpes Maritimes et du Var (17 au 19 février) ont dévoilé le parcours de cette 55e édition de l’ancien Tour du Haut Var qui à l’époque se courait sur une journée, et uniquement dans le Var. La succession à Nairo Quintana (toujours sans équipe à ce jour) se disputera sur 3 étapes et 3 jours de course entre Saint Raphaël et Vence.

En 2022, en s’imposant sur la 3e et dernière étape à Blausasc, Nairo Quintana avait inscrit son nom au classement général final de l’épreuve et ce pour la seconde fois après son premier sacre obtenu en 2020. Le belge Tim Wellens alors sous le maillot Lotto-Soudal et désormais sous celui de l’UAE Team Emirates et le Français Guillaume Martin (Cofidis) prenaient les 2e et 3e places. Découvrez le programme complet et tous les résultats de la course par étapes UCI 2.1.

Les dates du Tour des Alpes-Maritimes et du Var 2023

Vendredi 17 février 2023 – Etape 1 I Saint-Raphaël – Ramatuelle (197,5 km)
Classement de l’étape – Classement général et classements distinctifs

Samedi 18 février 2023 – Etape 2 I Mandelieu – Antibes (179,7 km)
Classement de l’étape – Classement général et classements distinctifs

Dimanche 19 février 2023 – Etape 3 I Villefranche-sur-Mer – Vence (139 km)
Classement de l’étape – Classement général final et classements distinctifs

Les profils des 3 étapes

(à venir)

La carte du parcours 2023

(à venir)

Toutes les informations de la 55e édition

Le site officiel de l’organisateur de la course :
www.tour06-83.com
Les coureurs engagés : cliquer ici
Les abandons de la course : cliquer ici

Suivre la course sur les réseaux sociaux
Facebook
Twitter
Instagram

Les dernières actualités du Tour0683 : cliquer ici

Consulter les archives du TourO683 : cliquer ici

A lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme

David Lappartient annonce augmenter le budget de la lutte antidopage

Mais pas que ! David Lappartient, président de l’UCI depuis 2017 a de la suite dans les idées pour le cyclisme et en règle général. Le Français s’est confié il y a quelques jours à nos confrères de Inside the Games .

Extraits de l’interview du Président de l’Union Cycliste Internationale : « Il faut donner un nouveau signal positif dans cette bataille du dopage dans le cyclisme, en augmentant notamment de 25 % le budget de la recherche antidopage. Le besoin de transparence est l’une des prérogatives. De plus en plus de travail est fait pour améliorer la qualité des enquêtes antidopage… Je dirais que c’est un beau défi ​​parce que perdre sa crédibilité ne prend que cinq minutes, la récupérer prend vingt ans, mais nous sommes sur la bonne voie. Si vous demandez aux gens dans la rue quel sport symbolise l’antidopage, vous entendrez peut-être l’haltérophilie et un autre sport parmi les réponses, mais le cyclisme fait probablement partie du groupe principal des disciplines incriminées » .

Un peu plus loin et dans un autre registre, dans l’interview Lappartient évoque « un autre objectif majeur que je poursuis depuis le début de mon mandat et qui est sur le point d’être réalisé est la création d’un Super Championnat du Monde, qui comprenait plus de disciplines » .

A LIRE AUSSI : Le fils de Laurent Jalabert a signé à l’AVC Aix, en DN1

Le Grand Prix La Marseillaise 2023 confirme 19 équipes engagées

Ce mardi, les organisateurs du Grand Prix La Marseillaise (29 janvier 2023) ont communiqué la liste de 19 équipes présentes au départ de cette première manche de la Coupe de France. A quelques heures de l’échéance qui attend la formation B&B Hotels , l’équipe de Jérôme Pineau figure bien parmi les 19 équipes engagées.

Les 19 équipes engagées au GP La Marseillaise 2023

Ag2r Citroën Team, Groupama-FDJ, Cofidis, Lotto-Dstny, EF Education-EasyPost, Israel-Premier Tech, Intermarché Circus Wanty, Arkéa-Samsic, B&B Hotels, TotalEnergies, Equipo Kern Pharma, Bingoal Pauwels Sauces WB, Team Flanders-Baloise, Uno-X Pro Cycling Team, Alpecin-Deceuninck, Go Sport Roubaix Lille Métropole, Nice Métropole Côte d’Azur et CIC U Nantes Atlantique.

A LIRE SUR LE MEME SUJET : Le résumé de l’édition 2022 du GP La Marseillaise en vidéo

O Gran Camino 2023 : La Jumbo-Visma en guest-star

Lundi, à l’occasion de leur conférence de presse, les organisateurs de la seconde édition de la O Gran Camino (23 au 26 février – UCI 2.1) ont annoncé la participation, en guest-star, de l’équipe de Jonas Vingegaard, la Jumbo-Visma.

En 2022, la formation Néerlandaise n’avait pas effectué le voyage en Galice mais sera bien présente en Espagne cette année 2023. A savoir si le vainqueur du Tour de France y effectuera sa rentrée, lui qui a pour habitude depuis quelques saisons de débuter sa saison cycliste à cette période. L’an passé, c’est le désormais retraité, Alejandro Valverde (Movistar), qui l’emportait devant Michael Woods (Israel Premier Tech) et Mark Padun (EF Education-EasyPost).

Pour l’heure, le parcours de 4 étapes n’a toujours pas été dévoilé.

A LIRE AUSSI : Tobias Ludvigsson quitte la Groupama-FDJ

Szymon SAJNOK

Date de naissance : 24 août 1997
Nationalité : Pologne
Poids : 75 kg Taille : 1.84 m
Lieu de naissance : Kartuzy

  • Sprinteur

Nombre de victoires : 6

Débuts professionnel : 2017
Equipes :
2023 – Q36.5 Pro Cycling Team
2022 – Cofidis
2021 – Cofidis
2020 – CCC Team
2019 – CCC Team
2018 – CCC Sprandi Polkowice
2017 – Attaque Team Gusto

Commentaire(s) de la rédaction de Todaycycling

Réseaux sociaux
Facebook / Instagram / Strava

Statistiques
2022 – 0 podium / 48 jours de course / 8.111 km / 25 pts UCI
2021 – 0 podium / 52 jours de course / 8.103 km / 48 pts UCI
2020 – 1 podium / 26 jours de course / 4.422 km / 78 pts UCI
2019 – 1 podium / 63 jours de course / 9.519 km / 230 pts UCI
2018 – 4 podiums / 51 jours de course / 7.154 km / 268 pts UCI
2017 – 2 podiums / 50 jours de course / 6.672 km / 13 pts UCI

Victoires

6 – Hammer Stavanger (2.1) 2019

5 – Dookoła Mazowsza (2.2) 2018
4 – Dookoła Mazowsza / Etape 2 (2.2) 2018
3 – Dookoła Mazowsza / Etape 1 (2.2) 2018
2 – Dookoła Mazowsza / Prologue (2.2) 2018

1 – Tour de Kumano (2.2) 2017

Top résultats World Tour

17e – Championnat du monde sur route U23 – 2019

24e – Championnat du monde CLM U23 – 2017

Dernières actualités sur Szymon Sajnok

Szymon Sajnok s’engage avec Q36.5 Pro Cycling Team en 2023

Alors qu’il arrivait en fin de contrat avec l’équipe Cofidis, qu’il avait intégrée en 2021, Szymon Sajnok a trouvé une nouvelle formation pour 2023, chez Q36.5 Pro Cycling Team. Ainsi, pour une saison, c’est au côté de Vincenzo Nibali, le néo-retraité, que le coureur âgé de 25 ans a trouvé refuge en 2023.

Le Polonais est le 23e coureur de l’ancienne MTN Qhubeka. Depuis son passage dans les rangs professionnels en 2017 chez Attaque Team Gusto (3e division), puis trois années passées chez CCC Team, le sprinteur n’a encore jamais connu la joie de passer la ligne d’arriver en vainqueur. Souhaitons lui que cette « première » se fasse sous les couleurs de l’équipe Suisse.

A LIRE SUR LE MEME SUJET : Tobias Ludvigsson rejoint lui aussi l’équipe Q36.5

Tour de l’Algarve 2023 : EF Education-EasyPost et 3 autres équipes invitées

Et oui, la saison cycliste sur route 2023 commence à faire écho sur la toile. Ce lundi les organisateurs du Tour de l’Algarve (15 au 19 février 2023), épreuve UCI 2.Pro, ont annoncé la venue au Portugal de l’équipe EF Education-EasyPost. Déjà, la Groupama-FDJ , Bora-hansgrohe et Intermarché-Circus-Wanty avaient accepté leurs invitations il y a plusieurs jours.

A ces quatre équipes de premier plan viennent désormais s’ajouter les Norvégiens d’Uno-X Pro Cycling Team, les Espagnols de l’équipe Caja Rural – Seguros RGA et la Pro Team Suisse Tudor.

A LIRE AUSSI : Le calendrier UCI World Tour 2023