Andrea Pasqualon prolonge son contrat 2 ans
Andrea Pasqualon lié à Wanty jusqu'en 2019. Photo : Kramon / Wanty-Groupe Gobert
Andrea Pasqualon prolonge deux ans avec Wanty-Groupe Gobert
Noter cet article ?

Après avoir intégré l’effectif de la Wanty-Groupe Gobert en début de saison, Andrea Pasqualon va continuer dans la même équipe. L’Italien vient de prolonger son contrat en faveur de la formation belge pour deux années supplémentaires.

Andrea Pasqualon reste chez Wanty-Groupe Gobert

Andrea Pasqualon avec Wanty-Groupe Gobert jusqu’en 2019, c’est fait ! Recrue de cette équipe Continental Pro pour cette saison cycliste 2017, l’Italien a convaincu ses employeurs. Il portera ce maillot au minimum pour les deux années à venir, soit jusqu’à la fin 2019. Une prolongation qui paraît logique au vu des récentes performances de ce sprinteur de 29 ans, qui se révèle sur le tard. Habitué à un rôle d’équipier, ce coureur a démontré toute l’étendue de ses qualités durant les derniers mois. Avec comme aboutissement suprême, sa victoire obtenue sur la Coppa Sabatini, une semi-classique italienne disputée à la fin du mois de septembre. Un succès tout sauf anecdotique, car c’est le tout premier de sa carrière. Un événement à part dans sa vie de coureur cycliste professionnel.

Commentez l’actualité du vélo depuis notre Forum cyclisme​

Apparitions au haut niveau

Tout au long de la saison, Andrea Pasqualon s’est montré régulier signant plusieurs bonnes performances. Il compte de nombreux tops 5 et 10 à son actif, notamment acquis sur le Tour de Grande-Bretagne, le Paris-Tours ou l’Arctic Race. Mais l’Italien a surtout découvert le haut niveau en participant à son premier Grand Tour, c’était le Tour de France qu’il a d’ailleurs terminé. Une course déclic pour lui et sur son avenir. « J’ai d’abord dû m’adapter au haut niveau, mais après le Tour de France, tout a changé. J’ai gagné en force et en conviction. Et j’ai donc pu ramener de beaux résultats, couronnés par une victoire à la Coppa Sabatini. 2018 sera une année très importante pour moi. Je sens que je peux gagner des épreuves importantes. Pour cela, il faudra bien passer l’hiver, tant en Italie qu’en stage avec l’équipe. Je tiens aussi à remercier Jean-François Bourlart, Hilaire Van der Schueren et les sponsors pour la chance qu’ils me donnent et la confiance qu’ils m’accordent. »       

Ne rien manquer en direct de l’actualité cyclisme

Fiche du coureur

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here