Arnaud Gérard prend sa retraite de cycliste professionnel
Arnaud Gérard entame sa reconversion de directeur sportif. Photo : Fortuneo-Samsic

A tout juste 34 ans, Arnaud Gérard en a fini avec le cyclisme professionnel. Fini ? Pas totalement. En effet, le tout jeune retraité des pelotons professionnels a d’ores et déjà choisi sa reconversion et il restera dans le monde du cyclisme en tant que directeur sportif.

Arnaud Gérard se reconvertit en directeur sportif

Professionnel depuis 2005, Arnaud Gérard a d’abord fait ses gammes au sein de la formation au trèfle FDJ. En 2013, il rejoint Bretagne-Séché environnement qui changera de nom plusieurs fois avant d’être Fortuneo-Samsic, l’équipe pour laquelle il courait en cette année 2018. Au cours de sa carrière, le coureur originaire de Dinan a remporté deux victoires : la Polynormande en 2008 et une étape du Tour Poitou-Charentes en 2015. En 2002, il avait été sacré champion du monde chez les juniors. Ces dernières années, il a notamment fini 2e de la Ronde de l’Oise (2017), 10e de la Classic Sud Ardèche (2015), et c’est classé à deux reprises 6e sur le Grand Prix de Plouay (2011 et 2008).

Arnaud Gérard : « Poursuivre dans le monde du vélo »

« J’avais envie de poursuivre dans le monde du vélo. Depuis quelques années, j’avais un rôle de capitaine de route dans l’équipe. Bien sûr, ce n’est pas la même chose d’être dans la voiture DS mais il y a une certaine continuité. Cette année, ça va être une vraie découverte ! Je vais retrouver mes anciens coéquipiers dès le stage de cohésion de novembre. Il y aura un temps d’adaptation mais je pense que c’est un avantage de les avoir côtoyés sur le vélo. Je connais leur fonctionnement, leurs attentes et je pense qu’ils n’hésiteront pas à venir me voir pour me parler. Je suis impatient de vivre mes premières courses depuis la voiture », a déclaré Arnaud Gérard.

Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.