Le Championnat de France 2020 féminin sacre Audrey Cordon-Ragot
Audrey Cordon-Ragot est la nouvelle championne de France.
0 Partages

C’est le jour de la consécration pour Audrey Cordon-Ragot. Pour la première fois de sa carrière, à 30 ans, la membre de la formation Trek-Segafredo a remporté la course en ligne du championnat de France. Gladys Verhulst (Team Arkéa-Samsic) et Clara Copponi (FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope) l’accompagnent sue le podium.

Elle la tient sa première victoire sur la course en ligne du championnat de France ! Après avoir tant couru derrière ce maillot bleu-blanc-rouge, Audrey Cordon-Ragot vient (enfin) d’être sacrée. Une nouvelle fois isolée, et devant faire face à des équipes nombreuses, la Bretonne qui évoluait sur ses terres a démontré une supériorité physique. Usant progressivement ses adversaires, elle a pu profiter des derniers instants en finissant en solitaire. Comme dans un rêve, mais là c’était bien la réalité.

Si le championnat de France, pour la course en ligne, lui a offert tant de déceptions, cette fois-ci, ça a tourné en sa faveur. Mais aucune réussite ou coup du destin là dedans, c’est physiquement qu’elle a décroche quasiment une par une ses rivales. A plus d’une heure de l’arrivée, Audrey Cordon-Ragot est déjà entré en action. Mais ses premières attaques ne lui ont pas permis de faire la sélection. Jusqu’au moment où elle s’est détachée en compagnie de cinq autre coureuses pour rejoindre le duo de tête. Le bon coup était alors parti.

Évoluant dans un groupe de tête de huit unités, c’était encore loin d’être gagné pour Cordon-Ragot. D’autant plus que FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope et le Team Arkéa-Samsic étaient encore bien représentées avec trois membres chacune. Mais celle qui évoluait sous le maillot de la Trek-Segafredo a su prendre le dessus malgré cette infériorité numérique. Une première offensive à une dizaine de kilomètres du terme l’a permise de s’extirper en compagnie de Gladys Verhulst (Team Arkéa-Samsic) et Clara Copponi (Groupama-FDJ). Puis, elle s’est détachée seule après une dernière attaque décisive à moins de cinq kilomètres de l’arrivée. Il ne restait alors plus qu’à finir le travail, ce qui a été fait sans difficulté. Avec la manière, Cordon-Ragot a obtenu le graal.

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. La bretonne ne gagne certes pas avec une jambe attachée au cadre, mais il faut bien reconnaitre que son allure dénotait quelque peu avec celles de ses concurrentes; et puis elle était seule, face à des groupes comme Arkéa ou surtout FDJ, ce qui rend son succés d’autant plus méritoire… Quant à la tactique de ces adversaires, supposées « courir en équipe », je vous avoue ne pas l’avoir bien comprise… A moins que ces dames aient voulu revenir aux sources, au réglement officiel du championnat, à cette loi illusoire qui voudrait que la course se dispute de manière « individuelle »… Bravo à toutes ces sportives !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.