Tour de France 2018 avec Egan Bernal
Egan Bernal sur les routes du Tour de France. Photo : @TeamSky
Egan Bernal (Team Sky), convalescent, blessé à l’épaule
5 (100%) 2 vote[s]

Quasiment assuré de terminer deuxième du Tour de Catalogne, Egan Bernal est tombé à six kilomètres de l’arrivée, ce qui a ruiné tous ses espoirs. Une chute non sans conséquence au plan physique pour le jeune colombien de 21 ans qui souffre de douleurs à l’épaule. Les premières radiographies n’ont pas révélé de fracture et la durée de son indisponibilité est encore indéterminée.

Egan Bernal sur la touche après le Tour de Catalogne

A 99%, Egan Bernal a réalisé un Tour de Catalogne 2018 parfait. Mais la dernière étape lui a été fatale. Il ne lui restait que six kilomètres à parcourir, soit un tour de circuit dans Barcelone, quand tout à coup il s’est retrouvé au sol. Tombé assez violemment avec José Joaquin Rojas (Team Movistar), le Colombien est resté de longues minutes sur le bitume. Pas allé au bout de l’étape, le diagnostic du Team Sky va révéler ensuite une blessure à l’épaule. Reste maintenant à savoir combien de temps ça va lui prendre pour revenir en compétition. D’autres examens vont être réalisés ces prochaines heures et permettront d’avoir des éléments supplémentaires.

Egan Bernal stoppé dans son élan

Avant cette chute, Egan Bernal était un solide deuxième au classement général après les six premières étapes. Seulement devancé par Alejandro Valverde (Movistar), le vainqueur final, il aura démontré de belles choses tout au long de la semaine. Et notamment lors de l’étape reine, celle qui est arrivée à la Molina. Dans la haute montagne, le nouveau coureur du Team Sky a fait mieux que tenir le rythme des meilleurs grimpeurs engagés. Il s’est même permis de distancer des coureurs comme Simon Yates, Thibaut Pinot, Nairo Quintana. Une preuve qu’il était dans une superbe forme, après une première apparition réussie cette année en remportant de la première édition Colombia Oro y Paz. Quoi qu’il en soit, ce sont de belles promesses pour la suite.

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

  1. Avec l’envol qu’il a fait et sa retombée sur la tête (merci encore une fois le casque), le jeune colombien s’en tirerait donc assez heureusement, à moindre mal, sans fractures … Car la photo d’introduction en portrait, très expressive, nous donne l’image d’une constitution très frêle, voire chétive, même si le jeune champion doit être doté de capacités organiques assez extraordinaires… Presque un affamé, et pas seulement de victoires !…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.