Elisa Longo Borghini et Gaia Realini finissent main dans la main l’étape reine de l’UAE Tour

2
1154
Elisa Longo Borghini et Gaia Realini finissent main dans la main l'étape reine de l'UAE Tour
Elisa Longo Borghini et Gaia Realini ont régale sur l'étape décisive de l'UAE Tour.

Au sommet de Jebel Hafeet, comptant pour la troisième étape de l’UAE Tour, Elisa Longo Borghini devant Gaia Realini ont frappé fort. Dominant largement la concurrence, les Italiennes ont même pu prendre le temps de savourer avant de franchir la ligne d’arrivée.

Un récital ! C’est ce qu’ont fait Elisa Longo Borghini et Gaia Realini à l’occasion de l’étape reine de l’UAE Tour. Sur les pentes de l’ascension de Jebel Hafeet, les deux Italiennes appartenant à la même formation Trek-Segafredo ont écrasé la concurrence repoussée à plus d’une minute. Clairement, il n’y avait pas photo. A tel point que le duo de tête a pu prendre le temps sur les derniers mètres. C’est Elisa Longo Borghini qui a coupé la ligne d’arrivée devant sa coéquipière Gaia Realini. Evidemment, elles se retrouvent en tête du classement général avant une dernière journée promise aux sprinteurs.

Classement de l’étape 3

1 – LONGO BORGHINI Elisa (Trek – Segafredo) les 107 km 2:48:34 (38 km/h)
2 – REALINI Gaia (Trek – Segafredo) m.t
3 – PERSICO Silvia (UAE Team ADQ) + 1:11
4 – PEPERKAMP Esmée (Team DSM) + 1:13
5 – HARVEY Mikayla (UAE Team ADQ) + 1:18
6 – MERINO Eider (Laboral Kutxa Fundación Euskadi) + 1:19
7 – SHACKLEY Anna (Team SD Worx) + 1:22
8 – CHABBEY Elise (Canyon//SRAM Racing) + 1:45
9 – PALADIN Soraya (Canyon//SRAM Racing) + 1:53
10 – VAN DE VELDE Julie (Fenix-Deceuninck) + 1:55

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme féminin 2023

2 Commentaires

  1. Petit kouac pour GAIA REALINI qui aurait bien meritee gagner ,mais ELISA reste pro.

  2. En voyant l’aisance avec laquelle G. Realini montait cette habituelle montée décisive du Tour des UAE, chacun comprend mieux cette obsession du poids dans le cyclisme moderne, du rapport poids-puissance, plus encore que celle de la seule puissance lorsqu’il s’agit de grimper… Chez les hommes, puisque Pogacar ne sera pas au départ cette année, sans doute présenteront-ils une de leurs recrues phares, Adam Yates, en leader… Avec 58 kg et ayant très souvent performé sur cette montée, Adam Yates possède le profil idéal…
    E. Longo Borghini étant une championne d’un état d’esprit peu discutable, il devait y avoir quelques secondes de bonifications au sommet pour que Trek et E. Longo Borghini ne laissent pas l’équipière passer la ligne en tête, sans doute en prévision du général et d’éventuelles bordures ou cassures le lendemain…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.