Luca Pacioni s'illustre sur la Tropicale Amissa Bogo terminée
Joesph Areruya vainqueur de la Tropicale Amissa Bongo 2018. Photo : @latropicale

Comme prévu, la dernière étape de la Tropicale Amissa Bongo s’est conclu au sprint. C’est Luca Pacioni (Wilier Triestina – Selle Italia) qui s’est imposé en costaud, débloquant son compteur pour cette saison. Au classement général, le leader Joseph Areruya n’a pas tremblé et remporte l’épreuve.

Luca Pacioni enlève la septième étape

Une fin en beauté ! C’est le cas dans cette Tropicale Amissa Bongo de Luca Pacioni (Wilier Triestina – Selle Italia). Déjà deuxième en début de semaine, il ne manquait plus que la victoire pour rendre le bilan encore meilleur. Une chose faite à l’arrivée de cette dernière étape à Libreville au terme d’un parcours favorisant les sprinteurs. L’Italien a profité de cette l’occasion et n’a pas manqué le coche dans le final, devançant au final d’autres coureurs en forme. Celui qui termine en seconde position est ni plus ni moins que Brenton Jones (Delko-Marseille), qui n’est passé loin du triplé. Mais avec deux victoires d’étapes, l’Australien peut être largement satisfait de ce qui lui arrive. Au contraire d’Adrien Petit, quatrième de cette étape, et qui n’aura pas eu les honneurs du podium. Son équipe Direct Energie repart bredouille du Gabon après ces sept jours de compétition.

Joseph Areruya sacré au général

En ce qui concerne le classement général, il n’y pas eu de changements. C’était logique au vu du profil dénué de toutes difficultés. Pour Joseph Areruya, porteur du maillot de leader, tout s’est bien passé. Le Rwandais s’impose au général après avoir pris les commandes sur la quatrième étape. Depuis ce jour, sa première place n’a jamais vraiment été en danger. Après s’être imposé dans sa carrière au Tour du Rwanda, c’est une nouvelle grande victoire acquise sur le continent africain pour ce coureur. Au final, il devance Nikodemus Holler de 18 secondes et Damien Gaudin complète le podium à 50 secondes.

Classement de l’étape 7

Classement général

Site officiel de la Tropicale Amissa Bongo

Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. Areruya vainqueur ! Oh mon Dieu ! Alleluia !… Un rwandais vainqueur final ! N.Berhane, un autre africain avait certes déjà remporté cette tropicale Amissa Bongo, ce n’est donc pas une première pour un coureur africain, mais N.Berhane courait pour l’équipe Europcar, la formation de J.R.Bernaudeau, une équipe habituée à engranger les succés sur cette course… Sans doute est-ce un signe, la présence de plus en plus affirmée des coureurs africains dans le cyclisme au plus haut niveau de la pyramide… Au classement de la montagne, six africains : deux rwandais, deux marocains, deux érythréens !… L’an passé Y.Gène l’avait emporté, prolongeant les victoires de Bernaudeau avec Petit ou Anthony Charteau , multiple vainqueur de l’épreuve à ses débuts… Serait-ce la fin de la vie de Charteau pour nos vendéens ?… On va pas nous la refaire, 89 ou les années Charteau, c’est du passé !… Ils sont vraiment sans gêne ces africains…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.