Thibaut Pinot et Fabio Aru feront du pédalo au mois de juillet !

3
1545
Fabio Aru et Thibaut Pinot, deux grands absents du Tour de France 2018
Fabio Aru et Thibaut Pinot ont été au bout de leurs forces sur le Giro. Conséquences, forfaits pour le Tour de France. Crédit photo : DR

Fabio Aru (UAE Team Emirates) a rejoint Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) pour un mal qui les a tous les deux atteints sur le Giro, l’épuisement ! Ils vont faire l’impasse sur la Grande Boucle et c’est une sage décision. La saison est encore longue et il leur restera de nombreuses courses où ils pourront s’illustrer. L’Italien a fait savoir qu’il s’alignera sur la Vuelta, les championnats du monde à Innsbruck en Autriche, les classiques italiennes et reprendra la compétition au Tour de Wallonie (28 juillet – 1er août). D’ici là, les deux coureurs se seront peut-être tiré la bourre sur un pédalo, histoire de ne jamais trop faire attendre leur inépuisable envie de combattre !

À LIRE : Tout savoir en direct-live du 105e Tour de France

Thibaut Pinot et Fabio Aru, deux super combattants convalescents

Le mois de juillet approche à grands pas, pour Thibaut Pinot et Fabio Aru il était synonyme de grand rendez-vous avec la plus grande compétition cycliste au monde sur route. Malheureusement, leur état de santé ne leur permettra pas d’y participer. Après leur abandon au Giro, sur la 19e étape pour le Sarde et l’avant-dernier jour pour le Franc-Comtois, il est l’heure de remettre le physique en état de forme. Thibaut Pinot a repris l’entraînement depuis deux semaines et Fabio Aru à la mi-juin. Leur mécanique mentale reprend aussi des forces, car, l’un sans l’autre, un compétiteur restera toujours convalescent.

Trop d’altitude et une intolérance au gluten pour Fabio Aru

Le Sarde qui a été victime d’intolérances alimentaires sur le Giro, l’est également au gluten. Bien qu’il avait fait cette découverte il y a trois ans, il ne s’en était jamais sérieusement occupé. Fabio Aru a déclaré aussi qu’il avait passé trop de temps en altitude lors de sa préparation pour le Giro et en a payé le prix fort. Tout cela combiné sur une épreuve de trois semaines ça rend un homme vide, sans énergie, un leader aux abois. Son Tour était devenu un vrai cauchemar tout autant que celui du français en terrain conquis, mais forcé et contraint de tirer sa révérence un jour avant l’arrivée. Week-end à Rome tous les deux sans personne…Chantait Étienne Daho. Ce sera pour une autre fois pour ces deux-là.

@LeTour

3 Commentaires

  1. Vous évoquez la mécanique mentale de ces deux coursiers, il est vrai que, pour Pinot notamment, il enregistre en ce domaine de trop nombreux « sauts de chaîne ». Alors si en plus le physique s’en mêle …..

  2. Fabio et Thibaut invitez SVP Moulinette a venir faire du Pédalo avec vous en Juillet……!
    Vive le vélo et vive le Pédalo………..!

  3. Innsbruck en Norvège ?? Vous avez rédigé l’article depuis Paris au Nicaragua non ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.