Tour d'Italie 2018 avec Fabio Aru dans les favoris
Fabio Aru est déjà allé deux fois sur le podium en 2014 et 2015 du Giro. Photo : @giroditalia
Fabio Aru : « C’est le bon moment de gagner » le Tour d’Italie 2018
4.8 (95%) 4 votes

De retour après deux éditions manquées, Fabio Aru revient avec l’esprit conquérant au départ du Tour d’Italie 2018. Le leader d’UAE Team Emirates vise clairement la victoire finale à l’issue des 21 étapes et des trois semaines de course. Jusqu’à présent, sa seule victoire en Grand Tour remonte à la Vuelta 2015.

Fabio Aru veut jouer la victoire finale du Tour d’Italie 2018

Le maillot rose à Rome le 27 mai prochain. Voici ce qui anime Fabio Aru pour ce Tour d’Italie 2018. Pour l’un des principaux favoris du premier Grand Tour de la saison, l’objectif est clair, c’est de remporter le classement général final. Une chose que n’a encore jamais réussi le Sarde, malgré le fait d’avoir brillé par le passé dans cette compétition. Il est déjà monté à deux reprises sur le podium. C’était lors de ses deux dernières participations, 3e en 2014 et 2e en 2015. Une marche, la plus difficile, reste à franchir pour le coureur de 27 mais il est prêt à relever le défi.

« J’ai un grand plaisir de revenir sur le Giro. C’est un carrefour de ma carrière; c’est le bon moment de gagner le Giro. Dans notre équipe, je sens de la sérénité et de l’harmonie pour bien faire. » Two days to the Giro d’Italia Big Start: quotes from the protagonists

Pour ces trois prochaines semaines, Fabio Aru pourra compter sur une équipe entièrement dévouée à son service et notamment dans la montagne. Diego Ulissi, Jan Polanc et Jhon Darwin Atapuma seront les coureurs qui devront être d’un soutien précieux pour accompagner leur leader vers la victoire. Pour l’Italien, il faudra être aussi au meilleur de sa forme pour espérer s’imposer car la lutte promet d’être serrée et rude. Le leader d’UAE Team Emirates en est conscient et a déjà cerné ses adversaires, ajoutant que chaque jour pourrait faire basculer l’issue de ce Giro 2018.

« Il y a une quinzaine de coureurs qui sont ici pour le classement général. En plus de pinot, Pozzovivo et Lopez, qui ont été dans une belle forme au Tour des Alpes, et Froome, qui a été dans une condition similaire à la mienne, il y a Chaves, Yates, Bennett et Woods, qui sont parmi les grimpeurs à suivre. Je ne pense pas que le Zoncolan ou le Jafferau seront décisifs… les 21 étapes le seront. » Two days to the Giro d’Italia Big Start: quotes from the protagonists

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

  1. Fabio Aru a une bonne carte à jouer , tout comme Thibaut Pinot d’ailleurs . Le marquage des uns feront le bonheur des autres …. Car entre Froome et Dumoulin , je t aime moi non plus …

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.