Felix Grosschartner grand vainqueur du jour
Grosschartner arrive à bout de l'ascension de Kartepe. Capture d'écran Tour Turquie.
160 Partages

A l’occasion de la cinquième et avant-dernière étape du Tour de Turquie, Felix Grosschartner (Bora-Hansgrohe) a pris une très sérieuse option sur la victoire finale. Vainqueur au sommet de Kartepe, l’Autrichien a parfaitement maîtrisé son sujet et devancé de plusieurs secondes Valerio Conti (UAE Team Emirates) et Merhawi Kudus (Astana Pro Team).

Etre favori est une chose, le démontrer en est une autre. Attendu pour briller sur ce Tour de Turquie, Felix Grosschartner a largement répondu présent en allant remporter l’étape la plus difficile de cette édition. Clairement destinée aux grimpeurs et décisive pour le général malgré le fait qu’il reste encore une étape à parcourir, la montée finale s’annonçait redoutable avec 11,9 kilomètres à 9,2% de moyenne. Et pour rajouter une difficulté supplémentaire, les conditions dantesques ont rendu la tâche plus compliquée aux coureurs dont Grosschartner, mais c’est lui qui est parvenu à mieux s’en sortir.

Dans cette ascension, un sacré écrémage s’est effectué au sein du peloton, qui a dégraissé au fil des kilomètres. Et seuls les meilleurs grimpeurs engagés ont alors pu jouer quelque chose d’intéressant en s’approchant de la ligne d’arrivée. Après avoir distancé tous les autres, Grosschartner s’est retrouvé en tête accompagné de Kudus. Ces deux coureurs se sont alors départagés dans le dernier kilomètres et plus précisément dans les derniers centaines de mètres. C’est à 200 mètres de la ligne que Grosschartner a porté une accélération décisive qui va lui assurer le gain de l’étape alors que Kudus a dû se contenter de la troisième place dépassé par Conti revenu rapidement de l’arrière. A noter également la quatrième place de Remco Evenepoel (Deceuninck – Quick Step), qui aura offert une belle résistance.

Finir le travail pour Grosschartner

Avec ce résultat au sommet de Kartepe, c’est une certaine hiérarchie qui s’est établie pour ce Tour de Turquie. Selon toute vraisemblance, cela ne devrait pas changer. En tout cas, les premiers du classement auront juste à rester vigilant dans une dernière journée qui s’annonce très peu vallonnée et dont le final sera jugée à Istanbul. Pour Grosschartner, ce n’est donc plus qu’une question d’heures pour s’offrir sa première victoire finale dans une course par étapes du World Tour et son deuxième podium après le Tour de Guangxi 2018.

160 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.