Jay McCarthy s'impose en World Tour
Jay McCarthy vainqueur à domicile. Photo : Cadel Evans Road Race

Intégrée au calendrier World Tour depuis l’an dernier, la Cadel Evans Great Ocean Road Race a souri ce dimanche à Jay McCarthy. Une victoire obtenue par l’Australien après un sprint dans un groupe de tête composé d’une vingtaine d’unités. Le coureur de Bora-Hansgrohe a notamment battu Elia Viviani et Daryl Impey.

Victoire en World Tour pour Jay McCarthy

Un grand jour dans la carrière de Jay McCarthy ! Ce dimanche 28 janvier sera longtemps gravé dans la mémoire du coureur de Bora-Hansgrohe, qui a signé une prestation de premier plan. Vainqueur de la Cadel Evans Great Ocean Road Race, l’Australien ne pouvait pas rêver mieux pour cette course World Tour. C’est d’ailleurs seulement la deuxième fois qu’il remporte une course de ce niveau. La précédente remontait déjà il y a deux ans sur la seconde étape étape du Tour Down under.

Pas habitué à gagner, c’est pourtant ce qu’a fait Jay McCarthy de très belle manière aujourd’hui. Présent dans un groupe réduit de vingt-cinq éléments dans le final, il n’était pas le favori au sprint malgré sa vitesse de pointe. Pourtant, l’Australien réellement transcendé a réussi la performance de battre Elia Viviani, l’une des références mondiales, ainsi que Daryl Impey, vainqueur du Tour Down Under 2018. C’est dire le retentissement de cette victoire pour le coureur de 26 ans, qui restait sur une déception. Visant le classement général du Tour Down Under, il avait malheureusement craqué dans Willunga Hill. C’est ce qui s’appelle prendre une sacrée revanche.

https://twitter.com/wcstats/status/957508619590946816

Site officiel de la Cadel Evans Road Race

Classement Cadel Evans Road Race – Top 20

1  MCCARTHY Jay BORA – hansgrohe 4:04:00
2  VIVIANI Elia Quick-Step Floors ,,
3  IMPEY Daryl Mitchelton-Scott ,,
4  DEVENYNS Dries Quick-Step Floors ,,
5  GERRANS Simon BMC Racing Team ,,
6  ARNDT Nikias Team Sunweb ,,
7  VON HOFF Steele Australia ,,
8  LAMMERTINK Maurits Team Katusha – Alpecin ,,
9  BATTAGLIN Enrico Team LottoNL-Jumbo ,,
10  BAK Lars Ytting Lotto Soudal ,,
11  GESINK Robert Team LottoNL-Jumbo ,,
12  DOULL Owain Team Sky ,,
13  LATOUR Pierre AG2R La Mondiale ,,
14  DE KORT Koen Trek – Segafredo ,,
15  WYNANTS Maarten Team LottoNL-Jumbo ,,
16  MEYER Cameron Mitchelton-Scott ,,
17  GONÇALVES José Team Katusha – Alpecin ,,
18  CHÉREL Mickaël AG2R La Mondiale ,,
19  LAMBRECHT Bjorg Lotto Soudal ,,
20  GUERREIRO Ruben Trek – Segafredo ,,
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. En effet , c’est une belle revanche pour lui après cette déception dans le tour Down Under… On se souvient qu’il avait été le seul à tenter de vouloir suivre Richie Porte au moment du démarrage de ce dernier sur le haut de la montée de Willunga, malheureusement il s’y fit sauter le caisson et y explosa, et ce fut une grande déception pour lui et son équipe Bora !… Une erreur d’appréciation de sa part, tout comme sans doute aussi pour Porte… Si Porte avait attaqué 100 ou 150 mètres plus bas, il aurait sans doute gagné le général… L’issue du général qui se joue sur une seule petite faute, de l’un ou de l’autre, il y a vraiment à redire sur cette épreuve, totalement bloquée les autres jours, une caricature de ce qui se fait le plus mal dans le déroulement des épreuves world-tour…
    Belle récompense pour Mac Carthy… Devancer Viviani au sprint, c’est quand même une certaine surprise, quelle que soit la forme actuelle de chacun…

  2. En fait, Mac Carthy ne bat pas Viviani dans un « sprint de vingt-cinq coureurs » dans lequel aurait figuré Viviani…. Mac Carthy faisait partie d’un groupe de neuf échappés avec Daniel Oss qui a fait un gros travail pour maintenir ce petit groupe pour Mac Carthy, Devenyns, Gerrans, Latour,Chaves, etc… et le groupe peloton qui comprenait Viviani revient sur ces neuf à l’encablure, environ aux 200 mètres… Viviani revient de nulle part, comme une flèche, pour prendre cette deuxième place… Le final était bien particulier, avec une grosse difficulté qui avait provoqué cette cassure avec ces neuf coureurs devant…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.