Joao Almeida remporte la 5e étape du Tour de Burgos 2022

3
411
Almeida remporte 5e étape Tour Burgos 2022
Joao Almeida s'impose au sommet de l'ascension vers Lagunas de Neila. Photo DR

Au terme de la cinquième et dernière étape du Tour de Burgos, au sommet de l’ascension de Lagunas de Neila, Joao Almeida (UAE Team Emirates) a fini le plus fort. Un temps distancé, le Portugais est revenu sur la tête de course avant de lâcher dans les derniers mètres Miguel Angel Lopez (Astana Qazaqstan Team). Ces deux coureurs terminent également sur le podium final au général, mais sont devancés par Pavel Sivakov (INEOS Grenadiers) qui a tenu le choc en prenant la troisième place du jour.

Un final en apothéose pour Joao Almeida. Pour conclure le Tour de Burgos, Joao Almeida s’est mis en évidence à Lagunas de Neila. Pourtant, à deux kilomètres de l’arrivée, difficile de croire que le coureur d’UAE Team Emirates allait s’imposer. Mais comme à son habitude, le Portugais est allé à son rythme et a fait ensuite la jonction sur le groupe de tête composé alors de Carlos Rodriguez et Pavel Sivakov pour INEOS Grenadiers, et de Miguel Angel Lopez pour Astana Qazaqstan Team. Puis, avec ce dernier, il s’est échappé avant de se disputer la victoire au sprint.

Pavel Sivakov sacré

Bien que distancé dans les derniers centaines de mètres, Sivakov a très bien maîtrisé pour s’imposer au classement final de ce Tour de Burgos. Il s’agit de sa troisième victoire dans une course par étapes, mais la première depuis trois ans. Ses deux précédents succès ont été le Tour des Alpes et le Tour de Pologne en 2019. C’est aussi la première fois qu’il triomphe avec la nationalité française. A l’approche de la Vuelta, voici une préparation idéale.

Classement – Etape 5 du Tour de Burgos – Top 20

1 ALMEIDA JoãoUAE Team Emirates4:06:19
2 LÓPEZ Miguel ÁngelAstana Qazaqstan Team,,
3 SIVAKOV PavelINEOS Grenadiers0:07
4 RODRÍGUEZ CarlosINEOS Grenadiers0:15
5 VAN WILDER IlanQuick-Step Alpha Vinyl Team0:21
6 GUERREIRO RubenEF Education-EasyPost0:28
7 HINDLEY JaiBORA – hansgrohe0:33
8 ELISSONDE KennyTrek – Segafredo0:43
9 CARTHY HughEF Education-EasyPost0:48
10 KELDERMAN WilcoBORA – hansgrohe,,
11 POELS WoutBahrain – Victorious0:50
12 BUITRAGO SantiagoBahrain – Victorious,,
13 BERRADE UrkoEquipo Kern Pharma,,
14 CABEDO ÓscarBurgos-BH0:54
15 PEDRERO AntonioMovistar Team1:01
16 VALVERDE AlejandroMovistar Team,,
17 NIBALI VincenzoAstana Qazaqstan Team,,
18 CHAVES EstebanEF Education-EasyPost1:06
19 DÍAZ José ManuelBurgos-BH1:10
20 SOSA Iván RamiroMovistar Team1:15

Classement général – Etape 5 du Tour de Burgos – Top 20

1 SIVAKOV PavelINEOS Grenadiers19:00:23
2 ALMEIDA JoãoUAE Team Emirates0:35
3 LÓPEZ Miguel ÁngelAstana Qazaqstan Team,,
4 RODRÍGUEZ CarlosINEOS Grenadiers0:41
5 VAN WILDER IlanQuick-Step Alpha Vinyl Team0:42
6 GUERREIRO RubenEF Education-EasyPost0:47
7 HINDLEY JaiBORA – hansgrohe0:52
8 BUITRAGO SantiagoBahrain – Victorious1:06
9 KELDERMAN WilcoBORA – hansgrohe1:09
10 ELISSONDE KennyTrek – Segafredo1:18
11 NIBALI VincenzoAstana Qazaqstan Team1:22
12 CHAVES EstebanEF Education-EasyPost1:27
13 GEOGHEGAN HART TaoINEOS Grenadiers1:36
14 SOSA Iván RamiroMovistar Team1:50
15 NICOLAU JoelCaja Rural – Seguros RGA1:52
16 CHAMPOUSSIN ClémentAG2R Citroën Team2:04
17 VALVERDE AlejandroMovistar Team2:07
18 BIZKARRA MikelEuskaltel – Euskadi2:09
19 BUCHMANN EmanuelBORA – hansgrohe2:11
20 PERNSTEINER HermannBahrain – Victorious,,

3 Commentaires

  1. BRAVO a SIVAKOV qui Gagne ce Tour de Burgos en Patron(Tout dans la gestion et le controle..!) mais son trés jeune équipier Carlos RORIGUEZ qui a tout fait exploser a également mis son Patron dans le rouge..!

    Encore une jeune Loup qui va vaisemblablement bientot remplacer les Loups Dominants de la Meute INEOS..?

    SIVAKOV est un coureur que j’apprécie mais a la vue de ce Tour de Burgos je pense que pour l’instant il n’est pas prés pour gagner un Grand Tour….?
    L’enchainement des étapes de montagnes sur une course de 3 Semaines risque de lui poser probléme….?A SUIVRE
    Attention les PETITS poussent derriere..!

  2. Après son abandon pour cause de Covid sur le dernier giro, une épreuve qu’il espérait toujours remporter avant son abandon, Joao Almeida se rappelle à la concurrence avec ce retour au premier plan, avant peut-être une prochaine participation à la vuelta?… Un autre forme de retour auquel nous sommes par contre familier avec ce coureur, ce sont ces derniers kilomètres d’ascensions que nous suivons toujours avec attention en fond d’écran – notamment lors des giros auxquels il a participé- à tenter d’avoir l’image ou d’apercevoir le coureur portugais en train de revenir progressivement sur l’avant, le plus souvent dans des rictus de souffrance qui nous font toujours espérer le voir aboutir… Aujourd’hui, la réussite est totale, car retour sur l’avant il y a, mais aussi victoire ! Comme quoi le jeune coureur portugais poursuit encore sa très remarquable progression observée en fin de saison dernière, sur les Tours du Luxembourg et de Pologne.
    L’autre vainqueur se nomme bien sûr P. Sivakov qui se savait très attendu en un endroit qui ne favorisait pas forcément, sur les dures pentes de cette arrivée, en témoignerait peut-être son évolution dans les derniers mètres derrière le duo Almeida-Lopes… Mais le voici de nouveau heureusement victorieux et en mesure de postuler à un poste de leader ou de co-leader au sein d’une équipe où la concurrence est toujours rude…

  3. A CORSE25 :Je porte le même jugement que vous au sujet de SIVAKOV. Bien sûr, je me réjouis de son succès. Certes, il est vainqueur de ce Tour de Burgos, mais, il y a un « mais ». Sur une épreuve longue de 3 semaines, je ne le vois pas emporter une telle course. Il s’est avéré besogneux aujourd’hui et sans l’aide et le dévouement de son collègue Rodriguez, l’actuel Champion d’espagne, aurait-il pu gagner ? Mystère ! Il était temps, pour lui, que la course se termine ! Par ailleurs, la concurrence est grande parmi les nouveaux venus susceptibles de gagner un grand Tour. Roglic, Bernal rétabli, et autres déjà vainqueur d’un Tour de France où d’Italie (Carapaz) la liste est longue. De mon point de vue, j’émets des réserves quant à ses chances de gagner une épreuve de 3 semaines, même si nos médias encensé t notre compatriote. Nb:l’allemand Rolf Wolsholf a bien gagné une Vuelta, en son temps ! Mais, était il prévu qu’il gagne ? Non bien évidemment. Il a bénéficié de circonstances de course particulières, lui l’excellent équipier de R. Poulidor et multiple Champion de cyclo-cross. A–t il gagné d’autres épreuves de 3 semaines durant sa longue carrière ? Non. Alors, tout est donc possible ! C’est le charme du cyclisme… La magie de ce sport ne répond pas aux vertus d’une science exacte…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.