La première étape de O Gran Camiño annulée

1
1476
La première étape de O Gran Camino annulée
Les conditions météo ont poussé à l'annulation de la première étape de O Gran Camino.

En raison de fortes chutes de neige, la première étape de O Gran Camiño n’est pas allée à son terme. A moins de vingt kilomètres de l’arrivée, la course a été définitivement interrompue. Il faudra donc attendre la deuxième étape pour qu’un classement soit établi.

Pas de vainqueur désigné sur la première étape de O Gran Camiño ! Les conditions météo ont poussé l’organisation à annuler la course alors qu’il restait un peu moins de 20 kilomètres à parcourir. Avec la neige qui tombait abondamment, les coureurs présents dans le peloton ont décidé de mettre pied à terre. Cependant, il a fallu attendre quelques minutes pour que les échappés en fassent de même. Gianni Moscon (Astana Qazaqstan Team), Sebastian Schönberger (Human Powered Health) et Vicente Hernaiz (Radio Popular – Paredes – Boavista) qui avaient une possibilité de s’imposer et évoluait sur une portion avec le beau temps, ont été contraints de s’arrêter également.

Depuis le début de cette saison, c’est la deuxième fois qu’une étape n’arrive pas à son terme. C’était déjà le cas pour la deuxième étape de l’Etoile de Bessèges, qui avait été neutralisée puis définitivement arrêtée à cause d’une chute collective mobilisant tout le personnel soignant.

Classement de l’étape 1

Etape annulée, aucun résultat

Classement général

Etape annulée, aucun général

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme sur route 2023

1 COMMENTAIRE

  1. Une interruption de course à cause du mauvais temps suscite toujours des commentaires… Ces coureurs eurent bien du courage à rouler jusqu’à vingt bornes du but, car le temps n’était pas bon du tout… Ils auraient pu les arrêter avant ou bien ne pas les arrêter du tout… puisque le soleil revint cinq à dix minutes après l’arrêt du peloton. La décision n’a pas du être prise par un météorologue…
    Cela nous rappelle que nous arrivons au Het Nieuwsblad samedi, anciennement Het Volk, cette traditionnelle semi-classique belge qui, il y a à peine quelques années en arrière, lançait la saison cycliste… Et dans le souvenir des retransmissions de cette épreuve, par les quelques bribes que nous avions à la radio, revenaient souvent les conditions météo, le vent, la pluie, la neige parfois, et la terrible sélection qui en découlait… Un belge s’y s’imposait le plus souvent, et l’intérêt de l’auditeur accroché à sa radio s’arrêtait aussi à connaitre la place du premier français… En 1996 et en 2004 fut même annulée à cause du temps et de l’état des routes; par contre jamais, depuis 1945, date de création de l’épreuve belge, la course ne fut interrompue, comme aujourd’hui en Espagne…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.