Mathieu van der Poel de retour sur la route à l'occasion du Tour de Suisse 2021
Photo : PhotoNews/Alpecin-Fenix
0 Partages

Mathieu van der Poel (26 ans) est de retour à la compétition à l’occasion du Tour de Suisse 2021. Après sa deuxième place acquise sur le Tour des Flandres le 4 avril dernier, le Néerlandais s’était remis au VTT. Bien lui en a pris, il a remporté deux short-track. Mais désormais, c’est vers le Tour de France 2021 que le coureur de l’équipe Alpecin-Fenix a les yeux rivés.

Mathieu van der Poel vise les étapes sur le Tour de Suisse

S’il a repris l’entraînement sur route depuis plusieurs semaines notamment en camp d’entraînement à La Plagne, Mathieu van der Poel ne sait pas encore où en est son état de forme. Comme d’autres coureurs et notamment Julian Alaphilippe, le Néerlandais est de retour à la compétition après la campagne des classiques. « Je vais bien, a-t-il commencé. Ce fut un camp d’entraînement vraiment amusant. Nous avons réalisé le travail comme nous l’avions déterminé. C’est toujours difficile de dire comment on se sent lorsque l’on est en altitude. Ce qui est clair, c’est que le Tour de Suisse 2021 me donnera clairement une indication sur ma forme. »

Quant à ses ambitions sur le Tour de Suisse 2021, Mathieu van der Poel n’est clairement pas venu pour jouer le général. Et s’il arrive en toute décontraction sans même connaître pour l’instant le parcours, le coureur d’Alpecin-Fenix sait qu’il jouera la victoire sur quelques étapes. « Je n’ai pas vraiment d’objectif ici, sur le Tour de Suisse. Je n’ai même pas encore vu le roadbook ! Mais cela sera la même histoire que pour le Tour de France. Je regarderai quelles étapes me conviennent le mieux et je tenterai d’aller les remporter », a-t-il conclu.

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

2 commentaires

  1. Un réel plaisir de voir Mathieu Van DER POEL au départ du tour de Suisse. Sa présence nous annonce quelques attaques de classe. Avec ce champion d’exception on n’est pas dans les petites combines d’équipes pour amener le sprinteur dans les derniers kilomètres et verrouiller la course qui devient de fait peu intéressante.
    Avec un tel coureur on rêve encore de voir de vrais courses ! …

  2. Toujours aussi étonnant ce genre de déclarations , il doit savoir quand même que la suisse n’est pas plate comme la hollande , de là à dire je viens sans avoir regarder les profils des étapes , bon moi je veux bien mais il vient pourquoi alors pour le paysage , mais non pour le fromage . Soyons sérieux il sait où il met les pieds , de surcroit ce tour helvète reste une très belle épreuve .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.