Vuelta 2021 : Michael Storer remporte la 10e étape
Photo : ASO / Photo Gomez Sport
0 Partages

Michael Storer (24 ans) s’est imposé sur la 10e étape de la Vuelta 2021. Présent dans l’échappée du jour qui s’est formée après 90 kilomètres de course, il a suffi d’une accélération à l’Australien pour creuser l’écart avec ses concurrents. Meilleur dans la montée, il a maintenu l’écart dans la descente face à Mauri Vansevenant (Deceuninck – Quick Step) et Clément Champoussin (AG2R Citroën), arrivés 22 secondes plus tard. Jumbo-Visma a laissé filer le maillot rouge de Primoz Roglic. Et c’est Odd Christian Eiking (Intermarché-Wanty Gobert) qui a pris le maillot de leader.

Primoz Roglic surprend tout le monde, mais chute

Primoz Roglic a tenté sa chance dans la dernière ascension du jour : Puerto de Almachar (10,9 km à 4,9%). Son attaque a surpris tout le monde et le Slovène a creusé rapidement l’écart avec ses principaux concurrents. Lancé à bloc dans la descente, le leader du Tour d’Espagne est parti à la faute. Il a été revu par le groupe de poursuivant dans lequel se trouvaient Enric Mas et Miguel Angel Lopez notammant. Au final, Roglic a quand même perdu son maillot rouge au profit de Odd Christian Eiking. Mais sa chute pourrait avoir des conséquences sur la suite de la Vuelta.

Classement étape

1 – STORER Michael – TEAM DSM – 4:09:21
2 – VANSEVENANT Mauri – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +22
3 – CHAMPOUSSIN Clément – AG2R CITROEN TEAM – +22
4 – VAN BAARLE Dylan – INEOS GRENADIERS – +22
5 – EIKING Odd Christian – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – +22
6 – NARVAEZ PRADO Jhonatan Manuel – INEOS GRENADIERS – +51
7 – SCHULTZ Nicholas – TEAM BIKEEXCHANGE – +51
8 – BOUCHARD Geoffrey – AG2R CITROEN TEAM – +51
9 – CALMEJANE Lilian – AG2R CITROEN TEAM – +51
10 – ELISSONDE Kenny – TREK – SEGAFREDO – +51
11 – AMEZQUETA MORENO Julen – CAJA RURAL-SEGUROS RGA – +51
12 – MARTIN Guillaume – COFIDIS – +51
13 – TRENTIN Matteo – UAE TEAM EMIRATES – +1:32
14 – DE TIER Floris – ALPECIN-FENIX – +1:32
15 – LE GAC Olivier – GROUPAMA – FDJ – +2:20
16 – LASTRA MARTINEZ Jonathan – CAJA RURAL-SEGUROS RGA – +3:00
17 – HOWSON Damien – TEAM BIKEEXCHANGE – +3:02
18 – BAGIOLI Andrea – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +3:02
19 – HERRADA Jesus – COFIDIS – +3:02
20 – OLIVEIRA Rui – UAE TEAM EMIRATES – +3:16

Classement général – Vuelta 2021 Etape 10

1 – EIKING Odd Christian – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – 38:37:46
2 – MARTIN Guillaume – COFIDIS – +58
3 – ROGLIČ Primož – JUMBO-VISMA – +2:17
4 – MAS NICOLAU Enric – MOVISTAR TEAM – +2:45
5 – LOPEZ MORENO Miguel Angel – MOVISTAR TEAM – +3:38
6 – HAIG Jack – BAHRAIN VICTORIOUS – +3:59
7 – BERNAL GOMEZ Egan Arley – INEOS GRENADIERS – +4:46
8 – KUSS Sepp – JUMBO-VISMA – +4:57
9 – YATES Adam – INEOS GRENADIERS – +5:01
10 – GROSSSCHARTNER Felix – BORA – HANSGROHE – +5:42
11 – CICCONE Giulio – TREK – SEGAFREDO – +6:10
12 – VLASOV Aleksandr – ASTANA – PREMIER TECH – +6:12
13 – DE LA CRUZ MELGAREJO David – UAE TEAM EMIRATES – +6:49
14 – MÄDER Gino – BAHRAIN VICTORIOUS – +6:54
15 – MEINTJES Louis – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – +6:59
16 – ARU Fabio – TEAM QHUBEKA NEXTHASH – +7:30
17 – LOPEZ PEREZ Juan Pedro – TREK – SEGAFREDO – +9:23
18 – POLANC Jan – UAE TEAM EMIRATES – +11:11
19 – KRUIJSWIJK Steven – JUMBO-VISMA – +14:55
20 – CARUSO Damiano – BAHRAIN VICTORIOUS – +15:07

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

4 commentaires

  1. J’espère que Martin va nous refaire un joli top 10 aussi sur la Vuelta. Sinon, il tient une drôle de belle forme l’australien. 2 victoires ça fait un beau palmarès sur un GT.

  2. Guillaume Martin est une valeur sure un coureur intelligent tout dans la gestion il s’enflamme jamais..!
    Je me répéte c’est notre meilleur coureur sur les Grands Tours..!
    Son seul probléme c’est le contre la montre ..!
    Malgrés cela j’ai envie de penser qu’il peut ..? étre la surprise de la Vuelta.?
    Il est tellement tranquille que les Médias ont tendance a l’oublier et nous aussi..?

  3. Ceux qui n’avait pas bien vu Storer au Balcon D’Alicante seront peut- être maintenant convaincus; c’est toujours un peu la même chose, les autres voient Storer là, juste devant eux, et puis Storer disparait, en général un peu plus haut; ceux qui s’intéressent à Storer depuis le début diraient qu’avant aussi, on le voyait seul comme ça, mais dans les chronos, pas dans les montées; maintenant il fait peur à tout le monde et pourtant son visage ne s’est pas horriblement transformé, au contraire, Storer possède même aujourd’hui une apparence encore plus juvénile, presque rondouillarde et de figure poupine…
    Au lendemain du repos, belle performance collective des AG2R avec trois coureurs placés à l’avant dont le jeune Champoussin qui pousrsuit sa croissance de manière significative, en l’occurence le dernierà avoir vu avant la ligne et à tenter de faire mieux que Storer dans la montée, ce qui n’était pas possible.
    L’échappée au long cours permet donc de revoir un nouvel Intermarché en rouge et puis bien sûr G. Martin replacé à la seconde place, par un procédé assez semblable à celui de son dernier Tour de France, sans doute bien sûr de manière temporaire, comme il le faisait remarquer après l’arrivée de manière souriante et assez malicieuse, avouant avoir beaucoup souffert de la chaleur, comme beaucoup : « je ne vais pas m’enflammer » lâcha-t-il et nous le comprenons fort bien, encore plus en Andalousie. Toujours est-il que le jeune et brillant champion normand pourrait bien développer un nouvelle thèse sur la bicyclette, du genre de « manière de se déplacer pour l’usage ou de se placer et de se replacer pour la compétition ».
    L’autre fait marquant de l’étape, ce fut bien sûr cette attaque totalement imprévisible de P.Roglic dans les pentes qui précédaient cette descente finale assez scabreuse, glissante et tourmentée, là où le le leader chuta… La prise de risque ne manquait certes pas de panache mais ne s’avérait vraiment pas nécessaire… Le champion slovène est ainsi fait : nul ne semble en mesure de calmer cette fougue de plus en plus évidente, comme déjà lors de son prologue gagnant de Burgos… Il manque peut-être un Géminiani ou un Guimard chez ces Jumbo !… En tous cas, avec un tel tempérament, la course, ici la vuelta, garde toujours plus d’incertitude …

  4. Souhaitons à Roglic que sa chute soit sans conséquences , ce serait vraiment une série incroyable s’il devait renouveler ses échecs après Paris Nice et le TDF perdus ou abandonnés sur chute .
    Je ne comprend pas pourquoi il prend de tels risques pour un gain qui n’aurait été que minime alors qu’il peut s’il garde ce niveau faire des écarts plus conséquents dans les étapes de montagne à venir .
    Comme le dit plus haut Toutalo je pense qu’il a besoin d’un directeur sportif avisé qui le canalise et le conseille afin qu’il ne s’éparpille pas . Le seul intérêt c’est qu’avec lui rien n’est écrit même quand il est dominateur …..

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.