Nouvelle victoire de Mark Cavendish sur la 6e étape du Tour de France 2021

1
788
Tour de France 2021 : Mark Cavendish remporte la 6e étape
Mark Cavendish le plus rapide sur le sprint massif de la 6e étape. Photo : A.S.O.

Mark Cavendish (36 ans) a signé sa deuxième victoire sur le Tour de France 2021 à l’occasion de la 6e étape. Entre Tours et Châteauroux, c’est à pleine vitesse (48km/h) que s’est courue l’étape du jour. Décidément le plus rapide, le Britannique de la formation Deceuninck – Quick Step a imposé sa pointe de vitesse face à Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix) et Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic). Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) est toujours vêtu de jaune.

Un début d’étape à plus de 53km/h !

A Tours, le départ a été lancé plein pot sur cette 6e étape du Tour de France 2021. Les AG2R Citroën et Lotto Soudal ont tenté d’abord à 4. Puis finalement, c’est un gros groupe de 8 coureurs qui a pris le large. Greg Van Avermaet (AG2R Citroën), Kasper Asgreen (Deceuninck – Quick Step), Thomas De Gendt (Lotto Soudal), Toms Skujins (Trel-Segafredo), Georg Zimmermann (Intermaché-Wanty Gobert), Soren Kragh Andersen (DSM), Nils Politt (BORA-hansgrohe) et Jonas Rickaert (Alpecin-Fenix) étaient à l’avant. Dès lors, la Groupama-FDJ piégée, a mis en route avec notamment Stefan Kung pour revenir. Grâce au soutien d’autres équipes comme Qhubeka ou Arkéa-Samsic, le peloton a fini par revenir.

Van Avermaet et Kluge ouvrent la route du Tour de France

Finalement, Greg Van Avermaet n’était pas en reste. Parti seul pendant un temps, il a été rejoint par l’expérimenté Roger Kluge (Lotto Soudal). Ayant perdu son sprinteur Caleb Ewan, la formation belge a tenté de jouer différemment. Cependant, très vite, le peloton a été contrôlé par les équipes de sprinteurs avec notamment Alpecin-Fenix ou encore Deceuninck – Quick Step. L’écart n’a jamais excédé les 2 minutes. Trop peu pour espérer la victoire.

Un sprint comme prévu à Châteauroux

Reprise à 2,5 kilomètres de l’arrivée, l’échappée du jour s’est battue jusqu’au bout. Dans les rues de Châteauroux et sa longue ligne droite de 1,5 kilomètre, les trains des sprinteurs ont pu se mettre en place sans prise de risque. Dans les 200 derniers mètres, Mark Cavendish, bien dans les roues d’Alpecin-Fenix, a imposé sa pointe de vitesse pour la deuxième fois sur ce Tour de France 2021. Il a devancé sur la ligne Jasper Philipsen et Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic), encore placé.

https://twitter.com/LeTour/status/1410620271279493124

Classement – Etape 6 Tour de France 2021 – Top 20

1 – CAVENDISH Mark – DECEUNINCK – QUICK-STEP – 3:17:36
2 – PHILIPSEN Jasper – ALPECIN-FENIX – +00
3 – BOUHANNI Nacer – TEAM ARKEA – SAMSIC – +00
4 – DEMARE Arnaud – GROUPAMA – FDJ – +00
5 – SAGAN Peter – BORA – HANSGROHE – +00
6 – BOL Cees – TEAM DSM – +00
7 – MERLIER Tim – ALPECIN-FENIX – +00
8 – VAN AERT Wout – TEAM JUMBO-VISMA – +00
9 – MATTHEWS Michael – TEAM BIKEEXCHANGE – +00
10 – PEDERSEN Mads – TREK – SEGAFREDO – +00
11 – COLBRELLI Sonny – BAHRAIN VICTORIOUS – +00
12 – DE BUYST Jasper – LOTTO SOUDAL – +00
13 – WALSCHEID Maximilian – TEAM QHUBEKA NEXTHASH – +00
14 – ZABEL Rick – ISRAEL START-UP NATION – +00
15 – TEUNISSEN Mike – TEAM JUMBO-VISMA – +00
16 – COQUARD Bryan – B&B HOTELS P/B KTM – +00
17 – VAN DER SANDE Tosh – LOTTO SOUDAL – +00
18 – VAN POPPEL Danny – INTERMARCHE – WANTY – GOBERT MATERIAUX – +00
19 – TURGIS Anthony – TEAM TOTALENERGIES – +00
20 – GARCIA CORTINA Ivan – MOVISTAR TEAM – +00

Classement général Etape 6 Tour de France 2021 – Top 20

1 – VAN DER POEL Mathieu – ALPECIN-FENIX – 20:09:17
2 – POGAČAR Tadej – UAE TEAM EMIRATES – +08
3 – VAN AERT Wout – JUMBO-VISMA – +30
4 – ALAPHILIPPE Julian – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +48
5 – LUTSENKO Alexey – ASTANA – PREMIER TECH – +01:21
6 – LATOUR Pierre – TOTALENERGIES – +01:28
7 – URAN Rigoberto – EF EDUCATION – NIPPO – +01:29
8 – VINGEGAARD Jonas – JUMBO-VISMA – +01:43
9 – CARAPAZ Richard – INEOS GRENADIERS – +01:44
10 – ROGLIČ Primož – JUMBO-VISMA – +01:48
11 – ASGREEN Kasper – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +01:49
12 – THOMAS Geraint – INEOS GRENADIERS – +01:54
13 – KELDERMAN Wilco – BORA – HANSGROHE – +01:56
14 – MAS NICOLAU Enric – MOVISTAR TEAM – +01:58
15 – MOLLEMA Bauke – TREK – SEGAFREDO – +02:08
16 – FUGLSANG Jakob – ASTANA – PREMIER TECH – +02:16
17 – GAUDU David – GROUPAMA – FDJ – +02:35
18 – QUINTANA Nairo – TEAM ARKEA – SAMSIC – +02:45
19 – NIBALI Vincenzo – TREK – SEGAFREDO – +02:55
20 – HIGUITA GARCIA Sergio Andres – EF EDUCATION – NIPPO – +03:06

1 COMMENTAIRE

  1. Sprint massif à Châteauroux au terme de la traditionnelle ligne droite d’arrivée, de quoi proposer une belle image de sprinteurs au passage de la ligne. Au terme du sprint, un bon espace sépare les premiers, mais cependant, le sprint ne manqua de manoeuvres plus ou moins régulières et aucun ou presque n’a vraiment conservé sa ligne !… Chacun peut trouver le plus ou moins coupable, aucun des trois premiers n’est dépourvu d’écarts, mais personne ne se retrouve au sol et cela simplifie le travail des commissaires à rien…
    Trente deuxième succés de Cavendish, à l’endroit de sa première victoire dans le Tour, en 2008, il y a treize ans… Après l’arrivée, cela permit au Cave de faire un état précis du travail de la DDE durant cette dernière décennie sur la dernière encablure, relever par exemple un changement plus important à Châteauroux qu’à Fougères : la route ne serait plus en plus en parfait faux-plat, elle redescendrait un peu en un certain endroit, etc.. ou relever un changement sur l’emplacement de la ligne, constatation très importante pour un orfèvre du sprint.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.