Profil étape 3 Tour de l'Ain 2020
Le profil de la 3e étape du Tour de l'Ain 2020 et les favoris
0 Partages

La 3e et dernière étape du Tour de l’Ain se terminera au sommet du Grand Colombier ! Les 110 derniers kilomètres de cette étape au départ de Saint-Vulbas seront identiques à ceux de la 15e étape du Tour de France. Une sorte de répétition général avant l’heure. Pour rappel, c’est Primoz Roglic qui s’est imposé hier et qui a pris la tête du classement général.

L’arrivée au sommet du Grand Colombier

Si les 70 premiers kilomètres s’annoncent plats, le menu final est beaucoup plus corsé ! En effet, se dressera d’abord la montée de la Selle de Fromentelle (11 km à 8,5%) pour commencer à user les organismes. Pas de repos et les coureurs enchaîneront avec le col de la Biche (6,5 km à 8,9%). Une longue descente et un peu de vallée emmèneront les coureurs jusqu’à Culoz au pied du Grand Colombier. A partir de là, ce sont 18 kilomètres d’ascension à près de 7% de moyenne qui attendent les coureurs. A coup sûr, les formations INEOS et Jumbo-Visma prendront la course en main pour leur leader respectif : Egan Bernal et Primoz Roglic (consultez la liste complète des engagés).

Suivre la 3e étape en direct

La 3e étape du Tour de l’Ain est à suivre en direct à la télévision. A partir de 13h45, sur Eurosport 1, les Rois de la Pédale commenteront en direct avec David Moncoutié et pendant tout le weekend les étapes dans l’Ain.

Autre bonne nouvelle, c’est sur France 3 Rhône Alpes Auvergne qu’est diffusée en direct, à partir de 13h35, cette 3e étape avec Bernard Thevenet et Thierry Adam aux commentaires. Vous retrouverez également toutes les infos sur TodayCycling.

Les favoris de la 3e étape – Tour de l’Ain

*** Egan Bernal, Nairo Quintana, Primoz Roglic
** Valerio Conti, Bauke Mollema,Tom Dumoulin, Geraint Thomas
* Fabio Aru, Joao Almeida, Steven Kruijswijk, Chris Froome, Guillaume Martin

Profil étape 3 Tour de l'Ain 2020
Le profil de la 3e étape du Tour de l’Ain 2020 et les favoris
0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

2 commentaires

  1. Les arrivées d’étapes de ce tour de l’Ain garantissent une certaine sécurité : nous ne voyons pas de coups de coudes ou de coureurs voltigeant au-dessus des barrières… Car les vainqueurs possibles ne sont pas légion : Quintana dans un trés grand jour demeure capable de vaincre, mais Roglic et Bernal avec leurs équipiers devraient encore dicter leur loi : si c’est pas l’ain, c’est l’autre; éventuellement un Jumbo pigeonnant Ineos par le jeu d’équipe, car avec de si bonnes pentes, il voudront encore acculer Belnal dans les retranchements et le faire prier : Kruiswijk a tenté de le faire la veille, mais sur une montée sans aucun rapport avec celle-ci… Quant à envisager les premiers soubresauts de résurrection chez Froome ou une victoire de Thomas, nous devrons sans doute attendre… A moins qu’ils ne gravissent ce si fameux grand Colombier par l’un des autres versants et ne surgissent incognito au sommet ! … Tous les autres concurrents devront surtout de s’accrocher aux branches, et avec cette période de chaleur, les passages arborés seront les bienvenus…. A ce sujet, peut-être avez- vous observé hier, sur les maillots ou cuissards, la grande déperdition en sels chez de nombreux coureurs, y compris les leaders… Car ce tour de L’Ain d’un niveau exceptionnel ne déroge pas à la règle : la Faucille n’est pas au programme, mais l’homme au marteau règne en maitre et la défaillance est reine …

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.