A 20 ans, Remco Evenepoel s'est offert le Tour de San Juan, première course de sa saison 2020. Photo : Deceuninck - Quick-Step/Maximiliano Blanco/Getty Images
288 Partages

Au cours d’une dernière étape présentant peu de risque pour le général du Tour de San Juan, Remco Evenepoel a pu profiter pleine de sa première victoire d’un général cette année. A tout juste 20 ans (il les a eus les 25 janvier, ndlr), le coureur de la formation Deceunninck – Quick-Step a fait le plein de confiance avant de revenir sur le sol européen.

Remco Evenepoel a fait le plein de confiance

« D’abord et avant tout, je tiens à remercier toute l’équipe. Ce fut une excellente semaine et avec leur aide j’ai pu avoir ce début de saison parfait. C’est un grand coup de pouce pour la confiance. Je suis fier de remporter cette course et d’être le plus jeune coureur à gagner le classement général du Tour de San Juan. C’est un endroit incroyable, avec de super fans, et c’est toujours un plaisir d’être ici, c’est pourquoi j’espère revenir dans le futur », a déclaré Remco Evenepoel lors de la conférence de presse.

Une domination sur le contre-la-montre

Sa victoire finale sur le Tour de San Juan, Remco Evenpoel l’a construite très vite. Le champion d’Europe du contre-la-montre n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires lors de la 3e étape longue de 15 kilomètres avec une belle montée sur le final. Avec plus de 30 secondes d’avance sur son dauphin Filippo Ganna, le Belge pouvait déjà penser à une potentielle victoire finale. Pourtant, il avait déclaré : « Je ne pense pas à gagner le général. Je ne fais que prendre la course au jour le jour. Je veux continuer à aider l’équipe quand et où je peux, et nous verrons à la fin de la semaine où cela me mènera ».

Un moment de panique sur la 5e étape

Si Remco Evenpoel paraissait indéboulonnable, il a, pendant un temps, perdu son maillot de leader à l’occasion de la 5e étape. L’étape reine du Tour de San Juan jugée au sommet de l’Alto Colorado. Dans un coup de bordure à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée, le leader a été piégé. Son retard a atteint un peu plus d’1:30. « Et je dois dire que j’ai eu un moment de panique. Avec l’aide de mes incroyables coéquipiers, je me suis rapproché des leaders, puis j’ai travaillé avec Sévilla et je suis revenu dans le groupe de tête », avait-t-il alors déclaré. Au final, revenu dans la montée finale, Evenepoel s’est même permis quelques attaques. Au final, pas inquiété sur les deux dernières étapes réservée aux sprinteurs, le jeune belge de 20 s’est offert son deuxième classement général après son tour national la saison passée. Il a ainsi signé la 7e victoire (déjà) de sa toute jeune carrière.

Vidéo de cyclisme
Remco Evenepoel piégé sur la 5e étape du Tour de San Juan 2020

Classement général final du Tour de San Juan 2020

Nom Equipe
1 EVENEPOEL Remco DECEUNINCK – QUICK – STEP 23:13:59
2 GANNA Filippo ITALIE +33
3 SEVILLA Oscar MEDELLIN +1’01
4 MCNULTY Brandon UAE TEAM EMIRATES +1’21
5 FLOREZ Miguel Eduardo ANDRONI GIOCATTOLI – SIDERMEC +2’11
6 OLIVEIRA Nelson MOVISTAR TEAM +2’27
7 MARTIN Guillaume COFIDIS +2’28
8 PAREDES Cesar Nicolas MEDELLIN +2’36
9 MANNION Gavin RALLY CYCLING +2’53
10 DOTTI Juan Pablo SEP DE SAN JUAN +3’05

288 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.