Remco Evenepoel remporte la Clasica San Sebastian 2022

3
1344
Remco Evenepoel remporte la Clasica San Sebastian 2022
Remco Evenepoel a écœuré la concurrence. Photo : @dklasikoa

Une véritable démonstration. Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl Team) a survolé cette édition de la Clasica San Sebastian longue de 224,8 kilomètres. Pour la deuxième fois de sa jeune carrière, après 2019, son nom est inscrit au palmarès de cette classique WorldTour. Après avoir attaqué dans l’avant-dernière difficulté, le Belge a effectué en solitaire les 47 derniers kilomètres. Il a lâché au passage Simon Yates (Team BikeExchange – Jayco) dernier coureur à avoir gardé le contact, mais finalement sixième à l’arrivée. Derrière, le Français Pavel Sivakov (INEOS Grenadiers) a fait belle impression en faisant deuxième à près de deux minutes tout de même du vainqueur. Le podium a été complété par un autre coureur arrivé en solitaire, à 2 minutes 31 secondes, Tiesj Benoot (Jumbo-Visma) qui avait participé au Tour de France contrairement aux deux premiers. Aux avant-postes sur la dernière Grande Boucle, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) et David Gaudu (Groupama-FDJ) ont abandonné.

Classement – Clasica San Sebastian – Top 20

1 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) les 224,8 km en 5:31:44
2 – SIVAKOV Pavel (INEOS Grenadiers) + 1:58
3 – BENOOT Tiesj (Jumbo-Visma) + 2:31
4 – MOLLEMA Bauke (Trek-Segafredo) + 3:11
5 – RODRIGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) m.t
6 – YATES Simon (Team BikeExchange – Jayco) + 3:28
7 – SKUJINS Toms (Trek-Segafredo) + 4:09
8 – SKJELMOSE JENSEN Mattias (UAE Team Emirates) m.t
9 – URAN Rigoberto (EF Education-EasyPost) m.t
10 – ROTA Lorenzo (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
11 – ADRIA Roger (Equipo Kern Pharma) m.t
12 – MOLARD Rudy (Groupama-FDJ) m.t
13 – BENNETT George (UAE Team Emirates) m.t
14 – BERTHET Clément (AG2R Citroën Team) m.t
15 – DE BOD Stefan (Astana Qazaqstan Team) m.t
16 – LASTRA Jonathan (Caja Rural – Seguros RGA) m.t
17 – NICOLAU Joel (Caja Rural – Seguros RGA) m.t
18 – MARTIN Guillaume (Cofidis) m.t
19 – PEDRERO Antonio (Movistar Team) m.t
20 – CHAVES Esteban (EF Education-EasyPost) m.t

3 Commentaires

  1. Quand il gagne c’est bien souvent en costaud….!
    Impressionnant le garçon il a fait le ménage..!

  2. Seulement trois coureurs sortant du Tour dans le top 20, Benoot 3é, Mollema 4é et Uran 9é. Evenepoel était « de loin » le plus fort… Car en partant seul à 47 km de l’arrivée, il bat le record de l’échappée solitaire et victorieuse d’Indurain, 40 Km en 1990… Le jeune belge apparait très affuté : décramponnant dans les forts pourcentages S. Yates, le seul osant tenter de le suivre, Evenepoel gère ensuite son écart, reprend une minute dans la dernière montée de 2 km, envoie une mandale au cameraman un peu trop proche et bascule vers l’arrivée ! Le voici qui se présente désormais comme l’un des principaux favoris pour la prochaine vuelta, son premier grand Tour après le giro de l’an passé, disputé dans des conditions un peu précipitées, comme reprise après son accident en Lombardie…

  3. Evenopoel est costaud , il doit courir de cette manière pour s’imposer , en solitaire . Il semble très affuté et avoir perdu du poids . Cela dit une classique se court différemment qu’un grand Tour . A voir sur la vuelta sa capacité a gérer les efforts sur trois semaines . D’ailleurs n’est il pas déjà trop tôt en forme ? Pas mal de points d’interrogations donc à voir .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.