Robin Carpenter trompe le peloton sur la 2e étape du Tour de Grande-Bretagne 2021

2
1761
Tour de Grande-Bretagne 2021 : Robin Carpenter remporte la 2e étape
Photo : Tour of Britain

Robin Carpenter (29 ans) a remporté en solitaire la 2e étape du Tour de Grande-Bretagne 2021. Entre Sherford et Exeter, le coureur américain a faussé compagnie à ses quatre compagnons d’échappée pour s’imposer après 184 kilomètres de course. Grâce à une avance suffisante, il a pu profiter pleinement des derniers mètres, à bout de force, pour savourer sa victoire. Le pensionnaire de la formation Rally Cycling a relégué le peloton réglé par Ethan Hayter (INEOS Grenadiers) à 33 secondes. La troisième place a été pris par Alex Peters (SwiftCarbon). Carpenter a également pris la tête du classement général à la veille du chrono par équipe.

Classement de l’étape

  1. Robin CARPENTER (Rally Cycling) en 4:45:56
  2. Ethan HAYTER (INEOS Grenadiers) +33
  3. Alex PETERS (SwiftCarbon)
  4. Max KANTER (DSM)
  5. Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quick Step)
  6. Rory TOWNSEND (Canyon dhb)
  7. Mikkel HONORE (Deceuninck-Quick Step)
  8. Ethan VERNON (Grande-Bretagne)
  9. Kristian SBARAGLI (Alpecin-Fenix)
  10. Giacomo NIZZOLO (Qhubeka NextHash)

Classement général du Tour de Grande-Bretagne 2021

  1. Robin CARPENTER (Rally Cycling) en 9:19:33
  2. Wout VAN AERT (Jumbo-Visma) +22
  3. Ethan HAYTER (INEOS Grenadiers) +26
  4. Gonzalo SERRANO (Movistar) +28
  5. Alex PETERS (SwiftCarbon)
  6. Rory TOWNSEND (Canyon dhb) +32
  7. Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quick Step)
  8. Giacomo NIZZOLO (Qhubeka NextHash)
  9. Kristian SBARAGLI (Alpecin-Fenix)
  10. Mikkel HONORE (Deceuninck-Quick Step)

2 Commentaires

  1. C’était en effet un sacré Rally !… Par des routes bien difficiles, sous le soleil et avec un monde incroyable ! Le même public que dans le brouillard, la pluie et la baise en Cornouille la veille ! Ils sont partis à cinq ou six devant et le gars les a largués un par un ! Il a pas eu peur !… D’après que la légende rapporte une région hantée par le diable lui-même, des figures spectrales ou des cavaliers sans tête !… En fait, les world-tour, les Ineos, Quickstep, etc… ne voulaient pas emmener les Jumbo dans un fauteuil pour ensuite se faire aligner par ce Van Aert, si insolent de facilité dans le sprint la veille, pour sa reprise…. ça ressemble un peu à l’avant-dernier jour de la vuelta : les gars ne veulent pas se faire arranger par Roglic et ils laissent le champ libre à Champoussin… Tant qu’à rien gagner autant qu’ils perdent ! Pendant que les grands jouent aux échecs, les petits passent à table ! Il faut arrêter avec les miettes, ça suffit !…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.