Thibaut Pinot Tour de France 2020
Thibaut Pinot garde son objectif numéro 1en tête : le Tour de France. Photo ; Thibaut Pinot
184 Partages

Thibaut Pinot (29 ans) a terminé cette première partie de saison avec une place de 3 au sommet de La Colmiane sur Paris-Nice et avec un Top 5 au général. Le coureur de la Groupama-FDJ, qui avait été étincelant sur les routes du Tour de France l’an dernier avec notamment sa victoire au Tourmalet, est revenu dans une longue interview pour son équipe sur la Grande Boucle et la situation actuelle liée au confinement.

Thibaut Pinot a les yeux rivés vers le Tour de France

« Le Tour reste pour moi l’objectif numéro 1, a dit Thibaut Pinot dans un communiqué de l’équipe Groupama-FDJ. D’autant plus qu’il y aura les championnats du monde, qui me plaisent beaucoup, une semaine après. Les nouvelles dates ne changent pas mon cap. Et puis, même s’il peut encore y avoir quelques chaleurs à cette période de l’année, ça n’a rien à voir avec juillet, et ce n’est pas pour me déplaire. C’est une contrainte en moins à gérer. En revanche, tous les meilleurs coureurs seront au départ du Tour de France, c’est une quasi-certitude. Je ne sais pas s’il sera pour autant plus dur qu’il ne l’aurait été en juillet. »

Pinot sait que le Tour peut encore être annulé

« Il y aura inévitablement un peu moins de monde que d’habitude, mais je suis certain qu’il y en aura quand même énormément », a poursuivi celui verra l’une des étapes se dérouler chez lui à propos du Tour de France et de son engouement. « Fin mai, je pense qu’on saura définitivement si le Tour a lieu ou non. Je ne suis ni inquiet ni pessimiste, mais on verra simplement comment cela évolue. En tous cas, je ne pense pas que le Tour sera à nouveau décalé. S’il ne peut pas être organisé à ces dates-là, il sera purement annulé, probablement comme le reste de la saison, puisque cela signifierait que la crise n’est pas passée. On a conscience de cette possibilité, elle est dans un coin de notre tête, mais on essaie de ne pas trop l’envisager. »

Pinot : « J’ai encore du mal à parler du Tour de France »

« On est encore bien ancré dans cette phase de confinement. Personnellement, j’ai d’ailleurs encore du mal à me projeter. Nous traversons une période assez difficile, et c’est le cas aussi pour ma famille. J’ai encore du mal à parler du Tour de France ou de vélo de manière générale. Je pense que c’est la même chose pour mes coéquipiers. On aura encore le temps de se stimuler pour le Tour. Rudy donnait d’ailleurs ce très bon exemple : c’est comme si on était au Tour de Lombardie et qu’on se motivait déjà pour La Marseillaise. Ce n’est pas pressé… » a déclaré Thibaut Pinot. Et d’ajouter : « Mes deux parents sont tombés malades à cause du virus, et mon père l’est toujours, 25 jours après avoir été testé positif. Il y a eu des hauts et des bas ».

184 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.