Tony Gallopin à l'attaque sur la Flèche Brabançonne 2016. Photo : PhotoNews/Lotto Soudal
Tony Gallopin à l'attaque sur la Flèche Brabançonne 2016. Photo : PhotoNews/Lotto Soudal
0 Partages

Tony Gallopin tourne autour de la victoire sur la Flèche Brabançonne depuis 2014 où il avait également pris la troisième place. Hier, le Français de la formation Lotto Soudal n’a rien pu faire face à Petr Vakoc qui a bénéficié d’un gros travail de son coéquipier Julian Alaphilippe. Même si la déception prime chez Gallopin, il a montré que la forme était là. Plutôt rassurant à l’approche des Ardennaises qui sont des objectifs pour le vainqueur d’étape sur le Tour de France 2014.

« Pour l’instant, c’est la déception qui prime car je voulais vraiment cette victoire, a déclaré Tony Gallopin. Dans le dernier kilomètre, j’étais un peu trop court face à un très fort Vakoc. En tant qu’équipe, nous avons réalisé une course fantastique. » Car, effectivement, Lotto Soudal a été présente sur tous les plans. D’abord en envoyant Sean De Bie et Tosh Van der Sande à l’avant, puis Tim Wellens qui, à 20 kilomètres de l’arrivée, est sorti avec Julian Alaphilippe. Un duo trop dangereux pour le peloton qui n’a finalement jamais laissé filer.

« Dans l’avant-dernière ascension, j’ai moi-même pris l’initiative, je ne voulais pas attendre le sprint. A cinq, nous avons creusé un bel écart, Alaphilippe a tout donné pour Vakoc. L’effort que j’ai effectué dans l’avant-dernière côte a finalement pesé dans mes jambes dans le dernier kilomètre. Mes jambes n’étaient pas super après un difficile Tour du Pays-Basque, suite à la mauvaise météo, j’ai eu un petit refroidissement. Mais je ne peux pas utiliser cela comme excuse, Vakoc était le plus fort et il mérite sa victoire », a-t-il conclu.

Tony Gallopin à l’attaque sur le Flèche Brabaçonne

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.