Le Tour Down Under a rendu plus riche Lance Armstrong
Il faisait beau, il faisait chaud, il y avait des kangourous partout et ça payait super bien vous savez ! Crédit photo : DR
Le Tour Down Under a enrichi Lance Armstrong à coups de millions !
Vous avez aimé ?

Lance Armstrong a participé au Tour Down Under en 2009, 2010 et 2011. Le Texan avait effectué un come-back surprise en 2009 et repris la compétition sur la course australienne. Seulement « The Boss » a avoué s’être dopé dans un entretien accordé à Oprah Winfrey et les organisateurs lui réclament toujours les 3 millions de dollars octroyés gracieusement et se sentent soi-disant blousés. Lance Armstrong a semble-t-il adhéré à cet adage populaire « Donner, c’est donner, reprendre, c’est voler« . Il y aussi, « Donner pour donner, c’est la seule façon de vivre, c’est la seule façon d’aimer ». Petit hommage à France Gall. Mais là on est dans le partage dénué d’un retour vénal sur investissement.

Le Tour Down Under très rémunérateur pour Lance Armstrong

Remboursés, remboursés, remboursés  ! «Je serais plus qu’heureux si Monsieur Armstrong nous remboursait », avait déclaré après les révélations de dopage, Jay Weatherill, Premier ministre de l’État d’Australie méridionale, organisateur de l’épreuve par étape depuis 2011. On entend sourdement, mais d’une fréquence audible, « Tu peux toujours courir ! » provenant du pays de l’oncle Picsou. À chacune des participations du Texan au Tour Down Under, 1 million de dollars avait été versé sur les comptes de la fondation Livestrong. On perçoit toujours une voix sur un ton défensif, « C’était pour le bien de ma communauté ! »

Lance Armstrong a attiré du monde au Tour Down Under

Bien que beaucoup d’Australiens se soient sentis floués par « The Boss« , que devrait dire les Français, il a tout de même largement contribué à l’essor du cyclisme en Australie. Considéré à l’époque comme le plus grand coureur au monde, la plus-value qu’il a apportée au Tour Down Under a causé un petit trou dans les caisses de L’État fédéral d’Australie, mais il faut savoir ce que l’on veut. Dans sa période nucléaire tout le monde le désirait et maintenant tout le monde souhaite le plumer. Sponsors privés, organisateurs de courses et autres mendiants voulant se faire passer pour des victimes, la punition du goudron et des plumes, vous y avez pensé ? Elle serait moins ridicule pour vous et sûrement plus honteuse pour lui, non ?

Vidéo – Lance Armstrong plus riche au pays des kangourous

@tourdownunder

Frédéric LENE

3 commentaires

  1. Armstrong peut aussi leur chanter « le mendiant de l’amour » d’Enrico Macias, « je n’ai pas de compte à vous rendre, écoutez-moi…etc… vous pouvez tout me prendre, je suis comme ça…etc… »…Sans oublier le refrain : « …Donnez, donnez, do-do donnez, donnez moi… Dieu vous le rendra ! »… Pour le proverbe, le choix est assez large, par exemple « l’argent va aux riches et l’eau à la rivière », etc…

  2. The Boss tricheur oui , the Boss businessman oui , thé boss repenti oui mais il n’a pas tout dit , thé boss puni oui, à mon avis , c’est bien le seul à ce niveau . L’intéressé a peut être amassé des millions de dollar, probablement ( malgré tout il y a que son banquier ou lui même qui le sache ) , mais beaucoup ont surfé sur son nom et sa présence pour se remplir les poches . En commençant par les sponsors , les organisateurs , et autres c ‘était l ‘époque au l’argent coulait à flot pour quelques uns . Armstrong la bête inhumaine , l iron-man , le  » killer  » le mafieux . Le cycliste avant l’ère Armstrong était le parent pauvre du sport professionnel . Le méchant Armstrong a bien participé indirectement à l’augmentation salariales des cyclistes et la médiatisation mondiale de cette discipline qui était avant tout européenne . Alors quand l’on voit des organisateurs , des sponsors se retourner vers cet homme pour lui demander de l’argent . Moi je sais pas qui sont les Picsous en réalité . Bah c’est vrai, c’est l’argent qui fait tourner cette planète ça je l’ai bien compris . les sportifs ( femme et homme ) après tout ce n’est que du consommable au final ….Et rien d ‘autre .

  3. En 2009, 2010, 2011 tous les elements prouvant la culpabilite d’Armstrong etaient sur la place publique
    L’Equipe publiait un article a charge tres detaille des 2005 et David Walsh dans « LA Confidential » revelait le systeme de fraude d’Armstrong dans le detail.
    Alors les organisateurs du Tour Down Under devrait arreter leur numero de pleureuse et ferait mieux de faire profil bas

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.