Le Tour Down Under a rendu plus riche Lance Armstrong
Il faisait beau, il faisait chaud, il y avait des kangourous partout et ça payait super bien vous savez ! Crédit photo : DR

Lance Armstrong a participé au Tour Down Under en 2009, 2010 et 2011. Le Texan avait effectué un come-back surprise en 2009 et repris la compétition sur la course australienne. Seulement « The Boss » a avoué s’être dopé dans un entretien accordé à Oprah Winfrey et les organisateurs lui réclament toujours les 3 millions de dollars octroyés gracieusement et se sentent soi-disant blousés. Lance Armstrong a semble-t-il adhéré à cet adage populaire « Donner, c’est donner, reprendre, c’est voler« . Il y aussi, « Donner pour donner, c’est la seule façon de vivre, c’est la seule façon d’aimer ». Petit hommage à France Gall. Mais là on est dans le partage dénué d’un retour vénal sur investissement.

Le Tour Down Under très rémunérateur pour Lance Armstrong

Remboursés, remboursés, remboursés  ! «Je serais plus qu’heureux si Monsieur Armstrong nous remboursait », avait déclaré après les révélations de dopage, Jay Weatherill, Premier ministre de l’État d’Australie méridionale, organisateur de l’épreuve par étape depuis 2011. On entend sourdement, mais d’une fréquence audible, « Tu peux toujours courir ! » provenant du pays de l’oncle Picsou. À chacune des participations du Texan au Tour Down Under, 1 million de dollars avait été versé sur les comptes de la fondation Livestrong. On perçoit toujours une voix sur un ton défensif, « C’était pour le bien de ma communauté ! »

Lance Armstrong a attiré du monde au Tour Down Under

Bien que beaucoup d’Australiens se soient sentis floués par « The Boss« , que devrait dire les Français, il a tout de même largement contribué à l’essor du cyclisme en Australie. Considéré à l’époque comme le plus grand coureur au monde, la plus-value qu’il a apportée au Tour Down Under a causé un petit trou dans les caisses de L’État fédéral d’Australie, mais il faut savoir ce que l’on veut. Dans sa période nucléaire tout le monde le désirait et maintenant tout le monde souhaite le plumer. Sponsors privés, organisateurs de courses et autres mendiants voulant se faire passer pour des victimes, la punition du goudron et des plumes, vous y avez pensé ? Elle serait moins ridicule pour vous et sûrement plus honteuse pour lui, non ?

Vidéo – Lance Armstrong plus riche au pays des kangourous

@tourdownunder

Le Tour Down Under a enrichi Lance Armstrong à coups de millions !
Vous avez aimé ?