Tour du Danemark 2022 – Christophe Laporte s’impose au classement général

3
284
Christophe Laporte fait coup double au Tour du Danemark 2022
Christophe Laporte termine en beauté le Tour de Danemark. Photo DR

Pour sa première compétition depuis le Tour de France où il avait remporté brillamment une étape, Christophe Laporte a conclu en beauté le Tour du Danemark. Vainqueur de la cinquième et dernière étape, le coureur français de la formation Jumbo-Visma a dans le même temps empoché le classement général grâce à ce succès. Et confirme encore un peu plus avoir franchi un cap cette saison.

Quelle saison pour Christophe Laporte ! Déjà marquée notamment par une victoire d’étape à Paris-Nice puis au Tour de France, le Français de 29 ans a rajouté un autre succès à l’occasion du Tour du Danemark. En costaud, dans un final en bosse, il s’est adjugé la cinquième étape de fort belle manière. Un résultat d’autant plus important que ça lui permet d’être le vainqueur final de cette épreuve. Classé dans le même temps que le leader Magnus Sheffield (INEOS Grenadiers) au départ de cette étape, c’est grâce aux bonifications gagnées sur la ligne d’arrivée qu’il dépasse l’Américain terminant aussi deuxième lors de cette arrivée.

https://twitter.com/Eurosport_FR/status/1560976743170772993

Tour du Danemark 2022 – Classement général final – Top 20

1 LAPORTE ChristopheJumbo-Visma17:01:20
2 SHEFFIELD MagnusINEOS Grenadiers0:04
3 SKJELMOSE JENSEN MattiasTrek – Segafredo0:09
4 KRAGH ANDERSEN SørenTeam DSM0:25
5 CORT MagnusEF Education-EasyPost0:30
6 SCHMID MauroQuick-Step Alpha Vinyl Team0:42
7 VAN DIJKE MickJumbo-Visma0:44
8 OLDANI StefanoAlpecin-Deceuninck0:48
9 STUYVEN JasperTrek – Segafredo0:52
10 CHARMIG AnthonUno-X Pro Cycling Team0:56
11 HANSEN Lasse NormanUno-X Pro Cycling Team1:16
12 BERCKMOES JennoSport Vlaanderen – Baloise1:18
13 NARVÁEZ JhonatanINEOS Grenadiers1:21
14 ŠTYBAR ZdeněkQuick-Step Alpha Vinyl Team1:22
15 WÜRTZ SCHMIDT MadsIsrael – Premier Tech1:26
16 ZUKOWSKY NickolasHuman Powered Health1:27
17 RUTSCH JonasEF Education-EasyPost1:31
18 WANDAHL FrederikDenmark1:34
19 KACZMAREK JakubHRE Mazowsze Serce Polski1:38
20 BREGNHØJ MathiasRiwal Cycling Team1:39

3 Commentaires

  1. La Porte étant grande ouverte ils se sont tous pris LAPORTE dans la figure…!

    Encore une belle victoire..!

  2. Depuis sa première sortie dans Kuurne-Bruxelles -Kuurne, quelle saison en effet pour Christophe Laporte sous ses nouvelles couleurs ! Heureusement loin désormais l’époque Cofidis, celle de lanceur pour Bouhanni ou bien celle de simple porteur d’eau, lorsque le leader demandant un bidon, la réponse fuse à l’oreillette tant elle parait d’évidence : « T’inquiète pas, Christophe l’apporte ! »…
    Il faut dire que les premières étapes de ce Tour du Danemark nous faisait repenser à ce que nous n’aimions pas trop de ces temps anciens, car C. Laporte emmenait le jeune Koij à la victoire sur les première et troisième étape, avec une impression de force assez impressionnante; Laporte un cran au-dessus des autres,  » une jambe attachée au cadre », offrant la victoire à son jeune sprinteur… Allait-il en rester là ?… Heureusement vint ce chrono qui le plaçait en lice pour la victoire finale lors de cette dernière journée, sur l’étape la plus difficile, avec la sévère rampe d’arrivée du circuit terminal… L’essentiel de la fin de course se résuma donc dans ce duel entre les Inéos pour le jeune Sheffield et les Jumbo pour Laporte… Enfin Laporte pourrait-on dire… Il vous répondront qu’il l’ont pas pris pour ça, etc… Quoi qu’il en soit le grand C. Laporte sut de nouveau répondre présent, comme sur le Tour de France à Cahors, par la plus brillante des manières dans la façon de conduire sa course, constamment entouré de deux ou trois équipiers à l’avant-garde d’un peloton qui s’égrenait au fil de tours… Et entre ce jeune Sheffield, 20 ans, généreuse force de brute né aux lendemains de la tempête du nouveau millénaire, mais à l’allure plus ou moins en crabe, encore assez inapte à mesurer l’effort, et ce coureur de grand style qu’est désormais devenu Laporte, il y eut en effet et pour conclure les derniers cinquante mètres d’un sprint mené de main de maitre !…

  3. Un changement d’équipe de la cof aux éléphants volant . Une addition des gains marginaux plus une addiction aux victoires , les autres coureurs passent par la fenêtre . Ce qui doit faire cogiter dans les têtes des cyclistes français .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.