Albert Bouvet mort à 87 ans
Image d'archive d'Albert Bouvet. D.R
131 Partages

Albert Bouvet est mort ce samedi, à l’âge de 87 ans. Lui qui avait consacré sa vie au cyclisme est décédé à son domicile de Draveil, dans l’Essonne. Celui qui n’avait jamais brillé sur le Tour de France, mais qui a illuminé le cyclisme, s’en est allé.

En cours….

Albert Bouvet était surnommé le « Bouledogue »

En tant que coureur cycliste, le plus beau succès de celui qui se faisait appeler le « Bouledogue » restera sa victoire sur Paris-Tour 1956 (notre photo). Albert Bouvet a été, au delà de la route, un pistard et un poursuiteur hors-pair. Entre 1958 et 1963 il a été sacré champion France de poursuite. Seul le titre national de 1961 lui avait échappé. Depuis des années, son nom réapparaissait à l’occasion notamment de Paris-Roubaix, épreuve sur laquelle il était le dénicheur de pavés. Albert Bouvet est né le 28 février 1930 à Mellé (35), en Bretagne. Il s’est éteint le 20 mai 2017, à 87 ans, à son domicile de Draveil.

 

 

 

 

 

 

Toutes les informations sur le Tour de France 2017, ici

131 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

1 commentaire

  1. En effet, le nom d’Albert Bouvet est attachée à la légende de Paris-Tours, mais aussi à l’histoire du cyclisme compte tenu de la symbolique de cette course partant de la capitale, la course de fin de saison, comme le pendant de Paris-Roubaix, même si cette dernière a pris plus d’importance…Durant plus de trente ans, chaque année, les journalistes ne manquaient pas de rappeler le dernier vainqueur, Albert Bouvet en 56… De quoi faire rêver tant de jeunes cyclistes aux années les plus prospères du cyclisme…Il faut attendre Jacky Durand, en 1998, pour retrouver un français vainqueur…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.