Tour d'Oman 2019 vidéos étape 5
Alexey Lutsenko va gagner un deuxième Tour d'Oman. Photo : @astana
154 Partages
Alexey Lutsenko, une domination sans partage au Tour d’Oman
5 (100%) 3 vote[s]

Déjà lauréat de deux étapes au cours de cette 10e édition du Tour d’Oman, Alexey Lutsenko (Astana Pro Team) s’est de nouveau imposé lors de la cinquième étape. Vainqueur au sommet de Green Mountain, le Kazakhe a consolidé sa place de leader au général et fait un pas décisif vers la victoire finale qui ne devrait plus lui échapper. Derrière lui dans cette montée, Fabien Grellier (Direct Energie) deuxième a bien failli réaliser le coup parfait alors que Domenico Pozzovivo (Bahrain Merida) a fini au troisième rang.

Alexey Lutsenko, une fois de plus vainqueur

C’est une démonstration ! S’il pouvait y avoir encore un doute avant cette étape reine, ce n’est plus possible désormais. Alexey Lutsenko est bien le coureur le plus fort cette année au Tour d’Oman. Et c’est peu dire tant il a une nouvelle fois impressionné sur les pentes de Green Mountain qui sont pourtant redoutables. Dans une montée proche de six kilomètres à plus de 10% de moyenne, le coureur d’Astana a fait absolument mal à tout le monde. Et même face à des coureurs présumés meilleurs grimpeurs que lui. Que ce soit Domenico Pozzovivo, Rui Costa ou Jesus Herrada qui ont quand même fini dans les premières positions, ce n’était pas possible pour eux de suivre jusqu’au bout le Kazakhe et encore moins de le battre.

En plus de s’offrir l’étape reine, le bilan est globalement très proche de la perfection. Alors qu’il reste encore une journée mais qui ne devrait offrir de chamboulements, Lutsenko a connu la victoire à trois reprises en seulement cinq étapes. C’est dire son emprise sur cette compétition. Seul Sonny Colbrelli et Alexandre Kristoff ont gagné autrement. Il n’y a donc pas beaucoup de place pour les autres, c’est certain.

Cependant, un coureur n’est pas passé loin d’un sacré exploit aujourd’hui. Présent dans une échappée de six coureurs, Fabien Grellier a quasiment résisté au retour des protagonistes du classement général jusqu’à la ligne d’arrivée. Et en fait, le Français a tenu le choc contre tous mis à part contre un Lutsenko des grands jours comme depuis le départ de l’épreuve, qui l’a passé dans les 200 derniers mètres pour donner encore une autre dimension à sa très probable victoire finale. S’il passe sans problème la dernière journée de course promise aux sprinteurs, ce sera une deuxième année de suite que son nom sera inscrit au palmarès.

https://twitter.com/blaisou85/status/1098176454305763328

https://twitter.com/wcsbike/status/1098175475577438208

154 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.