Alvaro Hodeg parle ses qualités de sprinteur
Hodeg vainqueur de justesse sur Halvorsen. Photo : @tourofnorway

Pour le compte de la deuxième étape du Tour de Norvège, Alvaro Hodeg (Deceuninck – Quick Step) s’est mis en évidence. Le sprinteur colombien a fait la différence dans les derniers mètres par rapport aux Norvégiens. Kristoffer Halvorsen (Team INEOS), Edvald Boasson Hagen (Team Dimension Data) et Alexander Kristoff (UAE Team Emirates) qui ont terminé entre la deuxième et quatrième place ont été tous battus. Au général, c’est toujours Cees Bol (Team Sunweb) vainqueur en ouverture qui reste au sommet de la hiérarchie.

Encore raté pour les Norvégiens ! Eux qui évoluent sur leur tour national à l’occasion de cette semaine de compétition n’arrivent toujours pas à s’imposer. Battus au sprint lors de la première journée par Cees Bol, ils l’ont été cette fois-ci par Alvaro Hodeg. Pour aller remporter cette deuxième étape, ça ne s’est pas joué à grand chose, c’est le moins que l’on puisse dire. Entre le Colombien et son plus sérieux rival Halvorsen, quelques centimètres les ont séparés.

Sur la ligne d’arrivée, les deux premiers se sont retrouvés à jeter leur vélo pour prendre le dessus. Finalement, cela a tourné en faveur d’Hodeg. Un succès salvateur pour le coureur de Deceuninck – Quick Step qui ne s’était plus imposé depuis une étape du Tour de Colombie, sa seule victoire de la saison avant cette performance au Tour de Norvège. Faisant aussi une bonne opération au général, il est revenu dans le même temps que le leader Bol grâce aux bonifications. Et va pouvoir tenter de prendre les commandes après la troisième étape, une nouvelle fois favorable a priori aux sprinteurs.

https://twitter.com/tourofnorway/status/1133769719792787458

Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.