Bryan Coquard connaît déjà son programme pour le mois de juillet…

2
1166
Bryan Coquard ne sprintera pas en juillet
On le voit bien aussi à la télévision le Tour de France. Maigre consolation pour Bryan Coquard. Crédit photo : Capture d'écran YouTube

Bryan Coquard est déçu et l’a fait savoir. Il ne participera pas au Tour de France 2018 avec sa nouvelle équipe Vital Concept. Comme le chantait Claude Nougaro, il faut tourner la page, changer de paysage… Le sprinteur va le faire l’âme en peine une seconde fois après avoir été écarté par Jean-René Bernaudeau de l’équipe Direct-Energie l’an passé. Sa déception peut devenir une force qui l’aidera à prouver qu’il est l’un des tout meilleurs sprinteurs mondiaux et que le mois de juillet ne doit en aucun cas être synonyme de vacances forcées.

Bryan Coquard n’aime probablement pas les si qui refont le monde

Et si Bryan Coquard était resté chez Direct-Energie. Et si Bryan Coquard n’avait pas succombé aux avances ambitieuses de Jérôme Pineau. Avec des si on aurait le sprinteur au départ de la Grande Boucle 2018. Il n’a sans doute pas l’envie de vivre dans le passé, mais plutôt de construire l’avenir dans l’instant présent. Les idéaux sont des empêcheurs de tourner en rond et les regrets des émotions inertes. Le Nazairien de 25 ans sait à quoi s’en tenir maintenant. Redoubler d’énergie et de victoires pour atteindre les rives de 2019 repu et serein avec une invitation quasiment en poche pour participer au Tour de France et boucler la boucle de ses absences par la même occasion.

Le programme de Bryan Coquard pour le mois de juillet 2018

Regarder le Tour de France à la télévision, tout un programme ! Il faut planifier ses siestes selon les étapes plus ou moins intéressantes, choisir sa boisson qui peut varier en fonction de ses humeurs et de la météo, et surtout noter sur un calepin les lieux qui seraient susceptibles d’être les décors de nos prochaines vacances. Bryan Coquard, lui, rêvera devant le petit écran de celles besogneuses où les touristes le voient passer rapidement.

Vidéo – Les deux recalés du Tour de France 2018, mais pas vaincus…

@VitalConcept_CC

2 Commentaires

  1. Pendant juillet et le tdf , le coq peut aussi chercher une équipe world tour . Parait qu’on apprend de ses erreurs . Coquard semble crédule et fait confiance à un manipulateur professionnel de l élément de langage . Le coq vaut mieux que des déceptions qu’ils accumulent depuis l’année passée .

  2. Il est certain qu’en souhaitant voler de ses propres ailes, notre Coq a réussi a s’offrir, deux ans de suite, des vacances plus ou moins forcées… Pour l’an prochain, il peut peut-être profiter des ordonnances, non pas celles autorisées ou non par l’UCI, mais celles de loi Penibilicaud sur le travail, pour casser son contrat à rien avec Pineau et puis signer pour démarrer 2019 avec Delko ou bien à Roubaix- Lille métropole… Jamais deux sans trois, voilà qui pourrait garantir au Coq les congés payés pour 2019…
    Ensuite, certes involontairement mais au fond, notre Coq ne fait pas forcément fausse route… Il est encore jeune, et s’il veut durer, faire une carrière à la André Darrigade, il n’a pas à se presser !… Ah, quel si fameux sprinter ce Dédé… « Darrigade de Dax »… André, champion du monde à 30 ans, vainqueur de deux étapes du tour 1964 à 35 ans, court allègrement vers les ses quatre-vingt-dix balais… Bonne année et bonne santé à André Darrigade !… Et beau mois de juillet à Bryan Coquard !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.