Les tifosi respectent Chris Froome. Supporters français faites pareil

2
963
Chris Froome pas détesté par le public italien
“Si la haine répond à la haine, comment la haine finira-t-elle ?” Bouddha. Crédit photo : Tirreno-Adriatico

La quatorzième étape du Giro avait un caractère spécial pour deux raisons. La montée mythique du Zoncolan et la très grande promiscuité de Chris Froome avec le public italien. Tout s’est bien passé pour le coureur britannique et souhaitons que le climat délétère qui régnait autour de lui au départ du Giro se pare d’un voile d’apaisement du côté des spectateurs jusqu’à Milan. Qu’en sera-t-il sur le Tour de France ?

Chris Froome pas si mal aimé que cela dans le Monte Zoncolan

Le sport véhicule des valeurs telles que l’esprit d’équipe, le fair-play, la tolérance, le respect de l’adversaire qui n’est pas toujours appliqué dans certaines disciplines comme le football où l’on voit souvent des bagarres se déclencher sur les terrains et entre les supporters de clubs adverses. On connaît l’engouement des tifosi pour leurs équipes qui évoluent dans la célèbre Lega Calcio et la violence ne l’épargne pas comme dans le championnat français. Sur les 10 kilomètres de montée du Zoncolan à plus de 12,1% de moyenne avec des passages supérieurs à 22%, la foule abondait et la partie finale du col ressemblait à une tribune à ciel ouvert d’un stade. Chris Froome en est ressorti indemne. Preuve que l’humain sait retenir ses coups bien trop souvent inutiles.

Le mariage princier de Harry et Meghan sans Froomey en queue de pie !

Le leader de l’équipe Sky qui a été fait Officier de l’Empire britannique par la Reine Elizabeth II en 2015 tout comme son manager Sir Dave Brailsford que j’ai surnommé « le Gourou de Derby », a loupé le mariage princier de Harry et Meghan qui ont prononcé le fameux « I do » devant l’archevêque de Canterbury de la chapelle Saint-George de Windsor. Il n’aura pas non plus goûté au gâteau de mariage qui aura tout de même coûté la bagatelle de 75 000 euros ! En plein effort sur son vélo à l’heure où les deux tourtereaux convolaient en justes noces, Froomey était sûrement plus à l’aise en tenue de cycliste qu’en queue de pie. Loin d’être à la traîne dans le Zoncolan, il aurait peut-être fait la gaffe de monter sur celle qui faisait des kilomètres de long de l’actrice américaine reconvertie en princesse des temps modernes, pour le meilleur et pour le pire, dit Maître Corbeau perché sur une gargouille de sa cage dorée.

Et pendant ce temps-là, Chris Froome moulinait sur le Giro

@giroditalia

2 Commentaires

  1. Cyclotteur, il est possible d’inverse, les tifosi réalistes et les français naifs… ça permet de penser le réel d’une autre façon, en évitant de distinguer des opinions qui varieraient selon les pays… Des naifs et des réalistes, il y en a partout…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.