Christophe Laporte, 2e de Gand-Wevelgem : « Pas toujours une telle opportunité de gagner »

3
435
Christophe Laporte termine 2e de Gand-Wevelgem
Sur le podium de Gand-Wevelgem, la première victoire dans une grande classique pour Christophe Laporte attendra encore. Photo : Team Jumbo-Visma

Christophe Laporte est passé proche de remporter Gand-Wevelgem, mais a été battu au sprint par Biniam Girmay. « C’était serré. J’ai été surpris par le démarrage de Girmay. Il a crée un écart de quelques mètres et ce n’était pas simple à le combler. Peut-être, j’ai fait une erreur de ne pas avoir lancé mon sprint plus tôt avoue-t-il dans un communiqué de Jumbo-Visma. Je suis déçu parce que je me sentais assez fort pour gagner. » Sur cette campagne de classiques, le Français termine donc à nouveau deuxième comme sur la E3 Saxo Bank Classic. Il ne souhaite pas comparer ses deux mêmes résultats estimant qu’à Harelbeke la course avait été gagnée en équipe. Mais clairement la déception demeure pour el coureur de 29 ans. « On ne peut pas gagner chaque course, mais tu n’as pas toujours une telle opportunité de gagner une classique. » La chance de Christophe Laporte est-elle vraiment passée ? A Travers la Flandre, et surtout le Tour des Flandres approchent désormais.

A lire sur le sujet : Le classement complet de la 84e édition

3 Commentaires

  1. Gand-Wevelgem c’était son jour et sa course..!( dommage..!)

    Sur le Tour des Flandres je pense sauf erreur de ma
    part qu’il va faire la course pour WVA..?(Encore Dommage..!)

    Peut étre a » Travers la Flandre »…?

  2. Jumbo lui a permis de faire sa course; mais ce serait comme si Christophe Laporte retrouvait un peu cette habitude des meilleures places d’honneur… De nouveau second, comme à E3, et si souvent dans sa déjà longue carrière… Pourquoi pas dans « A travers la Flandre », mais avec cette fois-ci le handicap de cette succession de trois grosses épreuves bien rapprochées…
    La victoire échappe à Laporte, mais il y aurait tant de signes qui l’auraient mené à cette belle ou décevante seconde place… Peut-être n’avait-il pas pleinement récupéré de ses efforts sur E3, ou que cette course-ci se trouvant plus ouverte et un peu moins convoitée, il était plus facile pour Jumbo de lui laisser sa chance, ou plutôt de lui faire comme un cadeau empoisonné, lui demander ce si difficile défi de vaincre Girmay au sprint !…
    Le duo Van Aert -Laporte décramponne Girmay en troisième position et s’envole sur le prix E3, le même néophyte Girmay devancé ensuite par Mohoric pour la quatrième place… De quoi plus ou moins en oublier le talent du sprinteur, souvent très bien placé sur des arrivées groupées ou, encore mieux, dans ces arrivées en petit groupe, de part un jump et une vélocité extraordinaires… Les Jumbo l’avaient sans doute mésestimé un peu, mais ce Girmay est sacrément habile… Observez comment le coureur d’Intermarché se sert de son statut de coureur « isolé », notamment sur le prix E3, sa manière de relayer à l’économie, ou l’art et la manière de seulement « passer le vélo », etc… Certes parfois girmayçant, il n’en mérytrait pas moins sa victoire, car lui et Laporte sont bien les deux grosses révélations, sous deux différentes, de ces deux classiques en Flandres…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.