Connor Swift vainqueur du Tro Bro Leon 2021 à la photo finish

2
1701
Le Tro Bro Leon revient à Connor Swift après un sprint serré
Connor Swift s'est fait une frayeur en levant les bras juste avant la ligne d'arrivée. Photo : @Arkea_Samsic

Quel final incroyable ! La photo finish a dû être nécessaire pour connaître le lauréat de la 37e édition du Tro Bro Leon. Finalement, elle a été favorable à Connor Swift (Team Arkea Samsic), qui a failli laisser échapper la victoire en levant les bras trop tôt. Piet Allegaert (Cofidis) et Baptiste Planckaert (Intermarche – Wanty Gobert – Matériaux) respectivement deuxième et troisième sont passés tout proche de remporter cette course d’un jour disputée en Bretagne.

Un final du Tro Bro Leon spectaculaire

Jusqu’au bout, ce Tro Bro Leon aura été indécis. Il a même fallu patienter quelques instants après le passage des premiers coureurs sur la ligne d’arrivée pour savoir qui était le vainqueur. Connor Swift a remporté cette édition au terme d’un sprint très serré face à Piet Allegaert et Baptiste Planckaert. Voulant célébrer trop tôt, cette victoire aurait pu lui échapper. Heureusement pour le Britannique, ça ne lui a pas porté préjudice. A 25 ans, c’est à peine sa deuxième victoire en carrière après un titre de champion national acquis en 2018. A noter que côté français, la meilleure performance est à mettre à l’actif d’Olivier Le Gac (Groupama-FDJ) avec une quatrième place. Il a été dans le coup jusqu’au sprint pour la victoire.

Ceux qui pouvaient être considérés comme les principaux favoris ont fini en retrait. Un petit peloton arrivé pour la sixième place a été réglé par John Degenkolb (Lotto Soudal) devant Oliver Naesen (AG2R CItroên Team) alors que Christophe Laporte (Cofidis) est allé prendre la neuvième place. Philippe Gilbert (Lotto Soudal) s’est montré offensif dans le final de la course, mais sans succès. Il a finalement terminé au douzième rang.

Le classement complet Tro Bro Leon 2021 – Top 20

1 – SWIFT Connor – TEAM ARKEA SAMSIC – 5:18:38
2 – ALLEGAERT Piet – COFIDIS – +0
3 – PLANCKAERT Baptiste – INTERMARCHE – WANTY GOBERT – MATERIAUX – +0
4 – LE GAC Olivier – GROUPAMA – FDJ – +0
5 – TILLER Rasmus – UNO-X PRO CYCLING TEAM – +0
6 – DEGENKOLB John – LOTTO SOUDAL – +26
7 – NAESEN Oliver – AG2R CITROËN TEAM – +26
8 – WELTEN Bram – TEAM ARKEA SAMSIC – +26
9 – LAPORTE Christophe – COFIDIS – +26
10 – GENIETS Kevin – GROUPAMA – FDJ – +26
11 – GILBERT Philippe – LOTTO SOUDAL – +26
12 – LEVEAU Jérémy – XELISS – ROUBAIX LILLE METROPOLE – +26
13 – THOMAS Benjamin – GROUPAMA – FDJ – +26
14 – RUSSO Clément – TEAM ARKEA SAMSIC – +26
15 – CARDIS Romain – ST MICHEL – AUBER93 – +26
16 – FERRON Valentin – TEAM TOTAL DIRECT ENERGIE – +26
17 – PLANCKAERT Edward – ALPECIN-FENIX – +26
18 – ERIKSSON Lucas – RIWAL CYCLING TEAM – +26
19 – EL FARES Julien – EF EDUCATION – NIPPO – +26
20 – BOUTS Jordy – BEAT CYCLING – +26

2 Commentaires

  1. Trés ancienne, cette maladie de lever les bras avant d’en finir pour être trés ancienne n’en connait pas moins une certaine recrudescence et aurait pu coûter cher au britannique ! Habitué à lancer les sprints pour Bouhanni alors qu’il est souvent plus fort que lui, un peu comme dans la boutique à côté, la victoire est acquise de justesse, mais ce n’est que justice : Swift était sans doute le plus fort des quatre, des cinq pourrait-on dire, puisque R. Tiller ne fait la jonction qu’au moment du sprint… Les derniers kilomètres sont assez particuliers et mériteraient d’être analysés, comme le reste, puisque B. Planckaert était revenu seul, lui aussi, sur les trois autres, alors que certaines formations comme Lotto, avec trois hommes à l’arrière, ne purent jamais revenir…

  2. A voir la photo finish et la déformation du vélo du second (la taille des roues par exemple) on se demande si le procédé est vraiment fiable…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.