Delko-Marseille Provence KTM postule pour la Vuelta

1
459
TODAYCYCLING - Le danois Andersen (Delko Marseille Provence KTM) a fait échouer le norvégien Alexander Kristoff. Photo : Einar Landa
TODAYCYCLING - Le danois Andersen (Delko Marseille Provence KTM) a fait échouer le norvégien Alexander Kristoff. Photo : Einar Landa

Frédéric Rostaing, le manager général de l’équipe Delko Marseille Provence KTM, est revenu sur sa saison 2016 auprès de nos confrères de La Provence. Conscient que son équipe a franchi un cap important en étant promu en 2ème division, elle n’a pour autant décroché seulement trois succès. Mais il reste mobilisé pour 2017, qui sera « une saison très importante ».

Un saison 2016 en demie-teinte pour l’équipe française

Leonardo Duque a ramené il y a quelques jours deux des trois victoires en 2017 de Delko Marseille Provence KTM lors du Tour du lac Taihu (il a remporté l’étape 7 et le classement général). L’équipe tricolore avait également levé les bras lors de la 4ème étape du Tour des Fjords, grâce à Asbjorn Krach Andersen.

« Du point de vue sportif, on était en droit d’attendre plus de cette équipe qui défend les couleurs de notre territoire. On a fait des choses intéressantes, on ne va pas tout jeter, mais ces difficultés étaient peut-être un passage obligé pour un groupe qui a été renouvelé à 70%. Le temps de digérer aussi un surplus de travail en amont nous a pénalisés dans la mise en route. »

Un mercato intéressant et un premier grand tour en 2017 ?

Avec la signature de Gatis Smukulis (Astana Pro Team), de John Anderson Rodriguez (EPM Une), de Mauro Finette (Unieuro Wilier) et de Angel Madrazo (Caja Rural), on peut certainement dire que l’équipe Delko Marseille Provence KTM s’est renforcé pour l’année prochaine. « Ce sera une année importante. D’abord, Marseille sera la capitale européenne du sport. Ensuite, on a beaucoup de choses sur le gril, en termes de résultats à glaner, mais aussi des partenariats à reconduire (Delko s’est engagé jusqu’en 2017, avec une option pour 2018). On veut être très performants. La plupart des contrats des coureurs se terminent fin 2017. Il y a beaucoup d’enjeux. »

Rostaing continue en expliquant que son équipe devrait demander une invitation pour Milan-San Remo, le Tour de Yorkshire et le Tour d’Espagne qui partira de l’hexagone. « Aujourd’hui, je pense qu’on est prêt pour affronter un grand Tour. Surtout que la Vuelta 2017 part de Nîmes, pour 3 journées en France. On est mobilisés. »

VIDEO CYCLISME
Revivez la première victoire de la saison de l’équipe Delko Marseille

https://www.youtube.com/watch?v=xWXBmagoOrQ

1 COMMENTAIRE

  1. Il n’y a pas lieu d’être déçu de ne pas gagner souvent, il y a de bons éléments dans cette équipe qui montrent bien ce maillot …Seulement en France c’est difficile… avec la configuration de la plupart des courses, par exemple en coupe de France, Direct Energie ou Cofidis sont des équipes avec davantage de moyens autour de leur sprinter Coquard et Bouhanni…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.