Tour de la Communauté de Valence 2019 vidéos étape 1
Boasson Hagen le plus fort au chrono. Photo : @TeamDiData
170 Partages
Edvald Boasson Hagen domine le chrono d’ouverture
5 (100%) 3 votes

Pour le lancement de ce Tour de la Communauté de Valence, Edvald Boasson Hagen (Team Dimension Data) n’aura pas traîné. Sur le contre-la-montre de 10 kilomètres disputé à Orihuela, le Norvégien s’est distingué en l’emportant de cinq secondes par rapport à Ion Izagirre (Astana Pro Team) et de sept secondes sur Tony Martin (Team Katusha Alpecin). En toute logique, ce sont les mêmes écarts qui séparent les coureurs au général.

Edvald Boasson Hagen démarre fort

Une victoire nette et sans bavure. Edvald Boasson Hagen aura été impressionnant pour débuter le Tour de la Communauté de Valence 2019. Dans une épreuve, le contre-la-montre où il est impossible de se cacher, le coureur de Dimension Data s’est fait remarquer en signant un temps, qui n’a été battu par personne, mais surtout même pas approché. Avec cinq secondes d’avance par rapport à son plus proche poursuivant qui a été Ion Izagirre et sachant qu’il y avait dix kilomètres à parcourir, cela démontre à quel point sa prestation fut de haute volée.

Et c’est d’autant plus surprenant que Boasson Hagen ne nous avait plus habitué à se comporter de cette manière en ce qui concerne l’effort solitaire. Régulièrement champion de son pays, la Norvège, il avait sinon plus remporté le moindre chrono depuis la troisième étape du Tour du Qatar en février 2016. C’est une disette de trois ans qui vient de prendre fin. Et témoigne d’un niveau plus qu’intéressant du coureur de 31 ans pour sa rentrée dans cette saison. L’ancien vainqueur d’étapes sur le Tour de France aura d’ailleurs le privilège de porter le maillot de leader demain pour la première étape en ligne de cette édition. Son objectif sera bien évidemment de le garder à Alicante.

Les favoris à l’affût

Si Boasson Hagen s’est particulièrement illustré, des coureurs visant le classement général final ont su bien se comporter également. En plus de Ion Izagirre (2e) à cinq secondes, il y a Dylan Teuns (4e) qui a fini à huit secondes, Alejandro Valverde (8e) à quatorze secondes ou encore Geraint Thomas (13e) à vingt-et-une secondes. Des différences qui ne sont donc pas énormes comme c’était à prévoir, mais certains par rapport à d’autres seront dans l’obligation de prendre des risques pour inverser la tendance. Par exemple, Esteban Chaves (36e) à trente-six secondes, Matej Mohoric (37e) à trente-sept secondes, Adam Yates (43e) à quarante-deux secondes et Luis Leon Sanchez (47e) à quarante-trois secondes sont dans ce cas. Dans les quatre jours à suivre, il y en aura surtout deux qui permettront de rattraper le temps perdu.

170 Partages
Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.