Elia Viviani double la mise sur la 3e étape du Tour Poitou-Charentes 2021

2
1449
Tour Poitou-Charentes 2021 : Elia Viviani remporte la 3e étape

Elia Viviani (32 ans) a remporté une deuxième victoire à l’occasion de la 3e étape du Tour Poitou-Charentes 2021. A Loudun, et pour cette première demi-étape, le sprinteur italien a une nouvelle fois été formidablement emmené par son compatriote et coéquipier de la Cofidis Simone Consonni qui s’est classé 3e. Le Belge Timothy Dupont (Bingoasl Pauwels Sauces WB) a terminé 2e. Fort de sa deuxième victoire, Viviani a creusé encore l’écart au classement général grâce aux bonifications. Mais cet après-midi, les coureurs ont rendez-vous avec un contre-la-montre de 23,5 kilomètres.

2 Commentaires

  1. Ben il gagne notre Viviani , dommage il va partir , mince alors . Le contre la montre serait dans les petits papiers de PINOT Thibaut .

  2. Il faut bien sûr relativiser et observer la concurrence, mais en effet, Elia Viviani retrouve progressivement un très bon niveau; sa médaille de bronze sur piste à Tokyo a peut-être fini de le remettre en selle. La veille, à Ruffec, il n’était que second, battu sur le fil au terme d’un long faux-plat lancé d’un peu trop loin, mais tout en montrant une motivation exemplaire : pris dans la grosse chute du début d’étape qui envoya plusieurs concurrents à l’hôpital de Poitiers, dont Brandle ou Coquard, E. Viviani était tombé sur la tête et resta plusieurs minutes au sol… Mais bien que plus ou moins sonné et pelé sur le côté, il se ressaisissait et disputait le sprint final, après une étape émaillée de chutes, cassures, etc…. Sur ces routes du Poitou, souvent plus larges ou rectilignes que celles du Tour du Limousin, les chutes s’y avèrent plus nombreuses…
    Pour en revenir à Viviani, sa fin de contret lui donne peut-être également envie de se montrer à son avantage… Annoncé chez Eolo avec Contador, nous pouvons lire par ailleurs que Lefevère ne considère pas du tout Viviani comme « fini » et peut aussi s’intéresser à son cas… Comme quoi il vaut mieux être prudent sur le jugement d’un coureur et encore plus d’un sprinteur, à l’image du cas de M. Cavendish, revenu cette année à un niveau jugé impensable il y a un an !…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.