Emanuel Buchmann leader du Tour du Pays Basque
Buchmann s'offre l'étape en solitaire. Capture d'écran Tour du Pays Basque.
117 Partages
Emanuel Buchmann fait un grand pas vers la victoire finale
5 (100%) 1 vote

Placé ce matin au classement général, Emanuel Buchmann a profité de sa victoire d’étape sur l’avant-dernier jour de course du Tour du Pays Basque pour prendre le pouvoir. L’Allemand a terminé avec une belle marge sur la concurrence repoussée à au moins une minute. Ion Izagirre (Astana Pro Team) et Adam Yates (Mitchelton-Scott) ont terminé au deuxième et troisième rang.

Décidément, les Allemands sont à la fête sur ce Tour du Pays Basque ! Après le festival de Maximilian Schachmann vainqueur de trois étapes depuis que le départ a été donné, c’est au tour cette fois-ci d’Emanuel Buchmann de se mettre en évidence. Dans une journée cruciale pour le classement général avec plusieurs difficultés au programme dont la dernière montée menant les coureurs vers l’arrivée à Arate, le coureur de Bora-Hansgrohe a fait forte impression.

D’abord sorti à l’avant en compagnie de Sergio Henao (UAE Team Emirates) et Valentin Madouas (Groupama-FDJ), il les a distancé à un peu moins de 20 kilomètres du terme. Parti alors dans un raid solitaire, Buchmann a tenu en respect l’ensemble des coureurs qui ont été à sa poursuite. Et même l’Allemand n’a pas perdu beaucoup de temps faisant par conséquent une excellente opération au niveau du classement général. Arrivé avec une minute et huit secondes d’avance sur ses premiers poursuivants qui ont été Izagirre, Adam Yates et Fuglsang, cela lui permet de revêtir la tunique de leader. Celle-ci était porté jusqu’alors par son coéquipier Schachmann, mais ce dernier l’a concédé après avoir fini neuvième à plus de deux minutes.

Buchmann, à 24 heures du sacre

A une journée du terme de cette course par étapes, Buchmann mène donc les débats avec une marge conséquente de 54 secondes sur Izagirre et d’une minute et 4 secondes sur Schachmann. Les autres sont au moins repoussés à une minute et 30 secondes. C’est dire la difficulté de la tâche qui les attend afin de renverser la tendance pour le moment négative les concernant.

117 Partages
Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.