Geraint Thomas leader de la Trek-Segafredo au Tour de France 2019 ?

1
903
Geraint Thomas aligné au Tour de la Communauté de Valence
Geraint Thomas commence 2019 en Espagne. - Photo : Team Sky.

Alors qu’il reste encore une année de contrat entre Geraint Thomas et la Team Sky, la formation Trek-Segafredo s’est déjà positionnée pour recruter le Britannique à la fin de la saison 2018. L’offre serait plutôt alléchante d’autant plus que Luca Guercilena, le manager de l’équipe américaine, sous-entend que Geraint Thomas pourrait être leader sur le Tour de France 2019.

Alberto Contador ne sera pas remplacé en 2018

Avec la retraite d’Alberto Contador à la fin de la saison, la formation Trek-Segafredo est à la recherche d’un nouveau grand leader sur les courses à étapes. Pour le moment, l’équipe américaine compte sur Bauke Mollema, 7ème du Giro d’Italia cette année et vainqueur d’étape sur le Tour de France.

« Alberto Contador est difficile à remplacer, il n’y a pas beaucoup de leaders de Grands Tours comme lui » explique le manager de la Trek-Segafredo, Luca Guercilena à Cyclingnews. « En effet, mis à part Chris Froome et Vincenzo Nibali, il n’y a pas vraiment de coureur à son niveau. En accord avec nos sponsors, nous avons décidé de ne pas investir cette année et de recruter l’an prochain un nouveau leader pour les courses de trois semaines. »

La piste Geraint Thomas pour 2019 ?

Parmi les coureurs présents dans le viseur de la Trek-Segafredo fin 2018, on retrouve Geraint Thomas. « Nous avons quelques noms que nous serions intéressés de signer, et Geraint Thomas serait certainement un de ces coureurs« , poursuit Luca Guercilena. « Nous préférons penser sur le long terme et étions initialement intéressés par Fabio Aru puis Mikel Landa mais après avoir évalué les aspects économiques de la signature d’un nouveau leader, nous avons préféré investir dans des coureurs que nous avons déjà. Nous avons Bauke Mollema, John Degenkolb, Jarlinson Pantano, Jasper Stuyven, Fabio Felline et Jacomo Nizzolo. Nous espérons en tirer le meilleur parti en 2018. Ils sont au sommet de leur carrière maintenant et nous nous attendons à ce qu’ils réussissent bien. »

Co-leader de la Team Sky sur les routes du Giro d’Italia avec Mikel Landa, Geraint Thomas a été contraint de jeter l’éponge, blessé par une chute provoquée par une moto dans le final de l’étape du Blockhaus. Présent sur le Tour de France pour épauler Chris Froome, il a porté le maillot jaune durant quatre jours grâce à sa victoire d’étape sur le contre-la-montre d’ouverture de Düsseldorf.

1 COMMENTAIRE

  1. 2000 disent 8, alors pourquoi pas 2000 disent 9, en effet… G.Thomas futur leader chez Trek, pourquoi ne pas le croire, nous verrons bien… Sur ses deux périples, au giro puis sur le tour, Thomas chuta lourdement, puis nous le vimes dans sa tenue noire quelque peu étain, lâché par Kwiato, Froome et Moscon qui couraient après le temps et le bronze sur le chrono de Bergen… Mais en portant ses espoirs en Thomas, Trek a sans doute déjà peser le pour et le contre, car le coureur n’est pas du genre à trébucher partout, loin s’en faut.
    Dans l’immédiat et pour 2018, à l’horizon colline de Galilée, tout porte à croire que nous verrons Thomas à Jérusalem au départ du giro… On ne devrait pas le voir accompagné de onze, mais de seulement sept apôtres Sky, puisque les équipes seront cuites, vétu en noir ou en blanc, peu importe, son absence serait une surprise. Il nous appartient de rappeler que David, président de l’UCI, donnera le départ, aidé en cela par l’organisateur, Mauro Vegni. Vegni, vidi, vici, nous rendre espoir et nous sauver ! Amen !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.