Giovanni Visconti vers un dernier défi avec Bardiani - CSF - Faizanè
Giovanni Visconti change d'équipe à l'intersaison mais reste en Italie. Photo : @giroditalia
0 Partages

A 37 ans, Giovanni Visconti ne va pas raccrocher tout de suite. S’il quitte la formation Vini Zabù – KTM, l’Italien portera le maillot de la Bardiani – CSF – Faizanè en 2021.

La formation Bardiani – CSF – Faizanè tient sa recrue phare pour la saison prochaine. L’expérimenté Giovanni Visconti vient de s’engager avec cette équipe continentale italienne. Du fait de son statut et de son niveau affiché sur ces derniers mois, ce sera assurément un coureur protégé dans le nouvel effectif qu’il va intégrer.

Giovanni Visconti, ancien dans le peloton, toujours compétitif

Si Visconti n’est pas arrivé au terme du dernier Giro, il a quand même animé le Grand Tour italien. A son actif, il y a une deuxième place de la troisième étape s’achevant à l’Etna et remportée par Jonathan Klever Caicedo (EF Pro Cycling). Mais aussi, et surtout, durant quelques jours, l’ex-champion d’Italie en 2007 a été leader du classement de la montagne avant de devoir céder face à Ruben Guerreiro (EF Pro Cycling) et être non-partant au départ de la 18e étape. Avec Visconti, Bardiani – CSF – Faizanè peut espérer briller, en particulier, sur les courses d’un jour et faire des coups sur les courses par étapes.

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. Les fans de vélo devraient donc retrouver G. Visconti sur le giro 2021. Pour leur plus grand plaisir, ils retrouveront ce coursier habitué aux échappées de hautes volées, souvent décisives, dans une allure assez caractéristique, comme semblant jouer avec l’abri, son gabarit moyen semblant se cacher ou se se tenir parfois de manière habile mais paradoxale assez loin de la roue du coureur qui le précède, adoptant des déplacements ou des courbes bien à lui, fruits d’une remarquable expérience, ceci avec des rapports toujours assez substantiels… Malgré son abandon, G. Visconti s’est en effet bien comporté sur ce dernier giro, même s’il a bien mieux réussi sa saison 2019, avec de nombreuses belles victoires, comme au Tour de Toscane, au triptyque lombard, une étape sur le tour de Slovénie, etc… Et il faut gagner en Slovénie, c’est pas facile !…
    En fait, lorsque Visconti a quitté le World Tour et Barhain fin 2018, beaucoup pensaient alors à une forme de préretraite… En fait, il n’en fut rien et G. Visconti, sur certaines parties de la saison, demeure toujours aussi performant… Il s’agit d’un bel exemple de longévité au plus haut niveau, puisque Visconti est pro depuis l’âge de 22 ans.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.