Giro 2018 marquée par victoire de Froome
Chris Froome revient dans le coup au Giro 2018. Photo : @Giroditalia
161 Partages
Giro 2018 : Chris Froome dompte le Monte Zoncolan
5 (100%) 4 votes

En retrait depuis le départ de ce Giro 2018, Chris Froome (Team Sky) a retrouvé d’excellentes jambes dans l’ascension du Monte Zoncolan. Dans cette quatorzième étape, le coureur britannique s’est imposé au sommet devant Simon Yates (Mitchelton-Scott) qui conserve son maillot rose et Domenico Pozzovivo (Bahrain Merida) a fini 3e. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) a terminé plus loin en sixième position.

A LIRE AUSSI : Le classement complet de la quatorzième étape

Chris Froome retrouve les sommets au Giro 2018

La résurrection ! En difficulté depuis quasiment deux semaines, Chris Froome a livré une incroyable prestation au Monte Zoncolan. Retrouvant son meilleur niveau, le Britannique s’est offert une victoire de prestige dans l’un des cols réputés comme le plus dur d’Europe. Personne n’a été en mesure de le suivre, pas même Simon Yates le maillot jaune qui arrive pourtant proche de lui à 6 secondes. Ce dernier reste le solide patron de ce Tour d’Italie 2018. Conservant sa tunique, il l’a même conforté en doublant quasiment son avance par rapport à Tom Dumoulin, qui reste un candidat à la victoire finale.

D’ailleurs, les principaux favoris n’ont pas perdu tous leurs espoirs dans cette terrible montée. Mais certains ont montré des signes de faiblesse. A l’image de Thibaut Pinot qui n’a pas connu une journée comme il l’aurait voulu. Dans le coup, mais à un troisième échelon de la course, le Français a fait une grande partie de l’ascension en compagnie de Dumoulin avant de se faire décramponner dans les derniers centaines de mètres. Perdant 42 secondes au final, le leader de Groupama-FDJ a perdu une place au général, passant de 3e à 4e. Dépassé par Domenico Pozzovivo, les deux ne se quittent pas depuis le Grand Départ en termes d’écart.

Mais avec ce résultat aussi impressionnant qu’inattendu de la part de Chris Froome, le leader du Team Sky s’est relancé dans la course au maillot rose. Si l’écart reste conséquent par rapport à Simon Yates avec 3 minutes et 10 secondes, il se rapproche de Dumoulin, Pozzovivo et Pinot à moins de deux minutes. Maintenant l’auteur du doublé Tour-Vuelta 2017 va devoir confirmer ce bel état de forme pour encore reprendre du temps. Une nouvelle occasion va se présenter dès demain avec une nouvelle étape de montagne de 176 kilomètres entre Tolmezzo et Sappada.

161 Partages
Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

3 commentaires

  1. En effet, résurrectin de Chris tombé à Jérusalem… Ne pouvant revenir pour la Pâques, cette année le 1er avril, le voici à l’attaque et réssucité au moment de pente et côte, sur les sommets du Zoncolan… Ceux qui voyez une baise de Froome peuvent revisser leur position ! … Ah oui alors…Cé incoyable cé qué loui a fait dans lé Zancolan… Fini la période Elissonde le terrain number one des équipiers, Froome retrouve son Poels ! La moulinette est de retour, quelque peu de guingois, mais de retour tout de même ! Vous reprendrez bien un café, Dumoulin ?… Car revoici l’anglais qui se replace, à environ 3 minutes certes, et de nouveau prétendant à la victoire à Rome ! … Tour de France 1947 ( c’était hier ) : Au départ de la dernière étape, Jean Robic avait 3 minutes de retard sur Brambilla…. Il attaque dans la côte de Bonsecours et gagne le tour avec 3minutes d’avance sur son second, Fachleitner… Brambilla est à 10 minutes… Froome nous prépare-t-il une Robic en dernière semaine ?…

  2. Comment peut-on monter un col à très fort pourcentage à la fréquence de pédalage de Chris Froome . Pour moi c’ est un mystère . Moulinette est donc de retour , ou moulin à café pour certains . Hier , moribond , aujourd’hui impérial. Comment fait il ? Même pas essoufflé à l’arrivée . D’ailleurs respire t il vraiment pendant l’effort . Les bras écarté , la tête de travers , les jambes à la vitesse Duracel , un pur styliste je vous dis . Simon YATES n’a pas pu le rejoindre , et pourtant il a essayé . Le Giro n’est pas fini toutefois, et il faudra chercher le maillot rose actuel qui me semble bien costaud . Tom Dumoulin a géré sans s’affoler . Pozzovivo doit être dans une forme qu’il n’a jamais connu . Thibaut Pinot a montré ses limites . Reste que le plus dur est devant ….

  3. Quand assistera t on a un contrôle scanner en direct par l’ UCI des vélos des champions des l’ arrivée ?

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.