Hugh Carthy impérial sur toute l'étape
Hugh Carthy a été énorme sur la grande étape d emontagne. Capture d'écran Tour de Suisse.
209 Partages

Pour terminer ce Tour de Suisse, Hugh Carthy (EF Education First) a livré une très grande prestation. Parti dès les premiers mètres, le Britannique s’est imposé en solitaire devant tous les candidats du classement général. A une minute du vainqueur, Rohan Dennis (Bahrain Merida) deuxième et Egan Bernal (Team INEOS) troisième ont fini ensemble. Pour le Colombien, sa victoire finale est désormais assurée.

En tête de la course, de bout en bout, Hugh Carthy a signé un sacré exploit. Le coureur d’EF Education First, qui était loin au général, visait essentiellement le gain de l’étape. Une chose réussie avec brio. Personne n’a pu lui contester à un seul moment la victoire. Impérial dès les premiers mètres, il a fait mal à tout le monde et réalisé une très grande partie du parcours seul aux avants-postes.

Dans le premier des trois cols de la journée, Carthy a été déjà particulièrement actif. Avec de nombreux coureurs, ils ont essayé de s’échapper mais après quelques kilomètres, il va s’avérer que le Britannique va évoluer un ton au-dessus. Conséquence immédiate, il est déjà seul au passage du premier sommet. Le même scénario se reproduira ensuite avec un écart qui ne cessera de croître. Seul le groupe composé des favoris parviendra un petit peu à revenir, mais cela était bien trop tard pour l’inquiéter.

Bernal, une victoire finale en patron

Après avoir franchi la dernière ascension, Carthy comptait deux minutes de marge par rapport au duo Dennis-Bernal qui a fait la différence à un second échelon. Les deux premiers du général ont prouvé leur supériorité en distançant le reste de leurs adversaires. Ces derniers ne les reverront qu’une fois la ligne franchie avec quasiment une minute comme écart minimal. Pour autant, malgré quelques écarts, les positions n’ont pas trop évoluer, encore moins parmi les premiers. Leader depuis plusieurs jours, Bernal s’est montré très solide et n’a pas tremblé. Le Colombien s’offre du même coup une deuxième victoire de prestige cette saison après avoir remporté Paris-Nice. Et se place comme un sérieux prétendant pour le prochain Tour de France.

https://twitter.com/pasiociclismo/status/1142800294331518977

209 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. L’article fait la part belle au vainqueur du jour et ce n’est que justice, car il n’ s’impose pas de justesse ! Les premiers du général se sont bel et bien tous plus ou moins épaillés derrière sans jamais revenir ou même reprendre de temps à Hugh Carthy, ce coureur très en vue depuis le Tour de Romandie. Ce qui pourrait paraitre le plus anachronique, ce serait peut-être la place finale de l’intéressé lors du dernier giro, seulement 11é pourrait-on dire… Le prix d’une certain manque d’expérience ou bien de facteurs plus obscurs, etc…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.