Ian Stannard garde ses distances

0
409
TODAYCYCLING - Ian Stannard (Source : Team Sky)
TODAYCYCLING - Ian Stannard (Source : Team Sky)

Le format original du Tour of Britain a encore permis une course palpitante. Ian Stannard (Team Sky), remporte la 3e étape après avoir tenu ses poursuivants et le peloton en respect pendant 40 kms.

Le World Tour ? Le plus tard possible

Des patronymes dignes d’un jeu vidéo sans licence (Rick Zabel, Caleb Ewan), une équipe nationale qui squatte le peloton des équipes de marque (Great Britain National Team) et un leader qui donne son nom à son équipe (Team Wiggins)… qu’on se le dise, le Tour of Britain est un ovni ! Pourtant, alors que la Vuelta gonfle ses muscles dorés par le soleil méditerranéen, son pendant britannique n’a pas à rougir, pas même à pâlir ! Le motif : des équipes limitées à 6 coureurs, gage d’une course débridée et indécise ! Souhaitons au Tour of Britain de se tenir le plus longtemps possible à l’écart du Word Tour…

Les échappés ont la belle vie

L’arrivée du jour pouvait bien être située à quelques encablures du vélodrome national de Manchester, haut lieu du sprint britannique, les sprinteurs allaient devoir se faire violence  pour arriver groupés. Objectif : maîtriser les échappés et passer les deux cols de 1ère catégorie placés sur le parcours. Si les deux cols étaient avalés sans problème, l’échappée du jour, composée de Ian Stannard, Kristian House (One Pro Cycling) et Graham Briggs (JLT Condor) a mené la grande vie avec 6 minutes et 30 secondes d’avance en haut du dernier sommet. Incapable de s’organiser pour réagir, le peloton souffre du plafond de 6 coureurs imposé aux équipes. Impossible de poursuivre plusieurs lièvres à la fois. Chez Dimension Data, par exemple, priorité à Stephen Cummings pour le général sur Mark Cavendish pour l’étape. Conséquence : toute l’équipe reste au frais.

Stannard préfère voyager seul

Ian Stannard est un roublard. Il a compris la situation et appuie fort sur les pédales, très fort même. A 40 kms de l’arrivée, il part seul. Le bras de fer est osé, mais le peloton reste inerte. Le Britannique lève les bras avec près de 6 minutes d’avance sur le peloton et signe  une nouvelle victoire de prestige après son doublé sur Het Nieuwsblad (2014 et 2015). Julien Vermote reste en jaune. Tony Gallopin, premier français est 6e au général.

CLASSEMENT DE L’ETAPE

Rank Name Nat. Team Age* Result PaR PcR
1 Ian STANNARD GBR SKY 29 4:14:12 20 20
2 Graham BRIGGS GBR JLT 33 +1:46 10 10
3 Kristian HOUSE GBR ONE 37 +1:46 5 5
4 Nicola RUFFONI ITA BAR 26 +5:43
5 Danny VAN POPPEL NED SKY 23 +5:43
6 Ramon SINKELDAM NED TGA 27 +5:43
7 Christopher LATHAM GBR WGN 22 +5:43
8 Rick ZABEL GER BMC 23 +5:43
9 Dylan VAN BAARLE NED CDT 24 +5:43
10 Luka MEZGEC SLO OBE 28 +5:43
11 Boy VAN POPPEL NED TFS 28 +5:43
12 Ian BIBBY GBR NPC 30 +5:43
13 Diego RUBIO ESP CJR 25 +5:43
14 Nicolas VEREECKEN BEL SKT 26 +5:43
15 Oliver WOOD GBR GBR 21 +5:43
16 Hayden MCCORMICK NZL ONE 22 +5:43
17 Mark CHRISTIAN GBR WGN 26 +5:43
18 Alexandre BLAIN FRA MGT 35 +5:43
19 Tony GALLOPIN FRA LTS 28 +5:43
20 Stephen CUMMINGS GBR DDD 35 +5:43

CLASSEMENT GENERAL

Rank Name Nat. Team Age* Result
1 Julien VERMOTE BEL EQS 27 12:53:15
2 Stephen CUMMINGS GBR DDD 35 +6
3 Daniel MARTIN IRL EQS 30 +1:04
4 Ben SWIFT GBR SKY 29 +1:08
5 Xandro MEURISSE BEL WGG 24 +1:08
6 Tony GALLOPIN FRA LTS 28 +1:08
7 Dylan VAN BAARLE NED CDT 24 +1:12
8 Guillaume MARTIN FRA WGG 23 +1:12
9 Tom DUMOULIN NED TGA 26 +1:12
10 Nicolas ROCHE IRL SKY 32 +1:16
11 Jacopo MOSCA ITA TFS 23 +1:16
12 Rohan DENNIS AUS BMC 26 +1:17
13 Mark CHRISTIAN GBR WGN 26 +3:00
14 Ruben ZEPUNTKE GER CDT 23 +4:33
15 Edmund BRADBURY GBR NPC 24 +4:37
16 Erick ROWSELL GBR MGT 26 +4:39
17 Ian BIBBY GBR NPC 30 +4:41
18 Dion SMITH NZL ONE 23 +4:41
19 Marco MARCATO ITA WGG 32 +4:41
20 Jack BAUER NZL CDT 31 +4:43

VIDEO CYCLISME

Ian Stannard l’emporte sur Het Nieuwsblad 2015

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.