Joao Almeida : « Je préfère me taire que dire ce que je pense » sur le Giro 2021

1
53713
Giro 2021 : Joao Almeida déçu de devoir attendre Remco Evenepoel
Photo : Deceuninck - Quick Step/Tim de Waele/Getty Images

Entre Joao Almeida (22 ans) et Remco Evenepoel (21 ans), la cohabitation ne semble pas optimale sur le Giro 2021. Le Portugais, qui était désigné leader initial de l’équipe Deceuninck – Quick Step, a du laisser sa place à son coéquipier et rival belge. Deuxième du général, ce dernier a perdu pied sur les routes blanches du Tour d’Italie et a été relégué à la 7e place. Et Almeida, 4e du général l’an passé, a laissé ses ambitions personnelles de côté au profit de l’équipe.

Joao Almeida « simple » équipier sur le Giro 2021 ?

« Je me sentais bien et avec de bonnes sensations, a déclaré un Joao Almeida dépité auprès du média portugais A Bola. J’ai eu la chance de me battre avec les meilleurs, mais j’ai dû suivre les ordres de la voiture pour attendre Remco Evenepoel. Est-ce que je suis déçu ? Je préfère me taire que dire ce que je pense. Chaque jour j’apprends et là j’ai beaucoup appris, dans une étape fantastique où je pouvais aller loin. Le cyclisme est un sport collectif. »

Auteur d’un bon chrono inaugural, Almeida a cédé sa position dans la 4e étape vers Sestola où il a cédé 4 minutes aux favoris. Dès lors, c’est le Belge Remco Evenepoel qui a pris le leadership au sein de la formation Deceuninck – Quick Step. Maintenant, le Portugais doit se contenter d’aider son coéquipier. Mais il faut le rappeler : Almeida est en fin de contrat et ne devrait pas poursuivre sa carrière avec l’équipe belge de Patrick Lefevere.

Vidéo de Cyclisme
Le résumé de la 11e étape du Tour d’Italie et la défaillance d’Evenepoel

Classement général – Etape 11 – Giro 2021 – Top 20

1 BERNAL GOMEZ Egan Arley – INEOS GRENADIERS – 42:35:21
2 VLASOV Aleksandr – ASTANA – PREMIER TECH – +45
3 CARUSO Damiano – BAHRAIN VICTORIOUS – +1:12
4 CARTHY Hugh John – EF EDUCATION – NIPPO – +1:17
5 YATES Simon Philip – TEAM BIKEEXCHANGE – +1:22
6 BUCHMANN Emanuel – BORA – HANSGROHE – +1:50
7 EVENEPOEL Remco – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +2:22
8 CICCONE Giulio – TREK – SEGAFREDO – +2:24
9 FOSS Tobias – JUMBO-VISMA – +2:49
10 MARTINEZ POVEDA Daniel Felipe – INEOS GRENADIERS – +3:15
11 SOLER Marc – MOVISTAR TEAM – +3:19
12 BARDET Romain – TEAM DSM – +3:29
13 VALTER Attila – GROUPAMA – FDJ – +3:51
14 NIBALI Vincenzo – TREK – SEGAFREDO – +4:11
15 MOSCON Gianni – INEOS GRENADIERS – +4:25
16 TAARAMÄE Rein – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – +5:43
17 ALMEIDA João – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +7:04
18 MARTIN Daniel – ISRAEL START-UP NATION – +7:06
19 FORMOLO Davide – UAE TEAM EMIRATES – +7:16
20 BILBAO LOPEZ DE ARMENTIA Peio – BAHRAIN VICTORIOUS – +7:23

1 COMMENTAIRE

  1. Joao Almeida, qui était en binôme avec Remco Evenepoel pour le partage du leadership dans ce tour d’italie, a été rapidement écarté dans la première semaine de course, avec un débours de plus de 4mn.
    Donc tout naturellement, Evenepoel s’est retrouvé seul leader, clarifiant on ne peut plus la situation au sein de l’équipe.
    Manifestement, la direction de son team mise plus sur le jeune prodige belge, que sur ses bonnes jambes d’un jour. Or lui-même l’a avoué, il serait en fin de contrat, alors pourquoi s’étonne t’il qu’on le sacrifie au profite de Remco !
    À mon sens, il a bien fait de se taire, pour ne pas ajouter aux doutes qui subsistent encore sur le petit « prodige », quant à sa capacité à retourner dans les prochaine pentes, une situation bien compromise, mais loin d’être irréversible, s’il possède vraiment les ressources nécessaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.