Joao Almeida le plus fort sur la 2e étape du Tour de Pologne 2021

1
2189
Tour de Pologne 2021 : Joao Almeida remporte la 2e étape

Joao Almeida (23 ans) a remporté la 2e étape du Tour de Pologne 2021. Le coureur portugais a été le premier à attaquer à 1,4 kilomètre de l’arrivée. Dans les difficiles pourcentages, le pensionnaire de la formation Deceuninck – Quick Step a rapidement creusé l’écart. Et même si Diego Ulissi (UAE Team Emirates) est revenu sur lui dans les derniers mètres, Almeida l’a réglé au sprint. Matej Mohoric (Bahrain-Victorious) a pris la 3e place de l’étape du jour. Le vainqueur du jour, qui est l’un des grands favoris de ce Tour de Pologne, a pris la tête du classement général.

1 COMMENTAIRE

  1. Cette photo est trompeuse : l’arrivée se fait au terme d’une longue bosse très pentue mais nous pourrions croire qu’elle est en descente… Il est vrai que la route décline quelque peu dans les derniers mètres… J. Ameida, que l’on croyait avalé et bientôt mangé au sprint par D. Ulissi, spécialiste s’il en est de l’exercice, se reprend sur le haut et arrache la victoire… Le jeune portugais est toujours un coureur extrêmement accrocheur, sa manière de monter les cols en témoigne, car sans être purement grimpeur, J. Almeida n’est jamais loin des meilleurs vers les sommets… Ulissi sprinte petit plateau sur un braquet inférieur à celui d’ Almeida qui a gardé la plaque, et il finit les jambes autour du coup ! En fait, l’expérimenté coureur d’UAE n’est pas homme à commettre une erreur de débutant : dans l’incapacité de « passer la grosse », D.Ulissi se trouvait simplement face à plus fort que lui…
    Almeida est-il le plus fort de ce Tour de Pologne ?… Peut-être, ses capacités en contre la montre le place en effet favori… Un autre homme fort de l’étape, ce serait ce diable de Mohoric, en permanence à l’avant, cherchant sans cesse à relancer la course dans les quarante derniers kilomètres. Pour conclure sa journée, Mohoric revient sur le haut de mur d’arrivée pour finir 3é dans le même temps que les deux premiers… Le champion de Slovénie est impressionnant de force, certains adversaires diraient sans doute qu’il s’agit d’une moto. Par contre Motoric a tendance à se huer à la tache, à se tuer à la hâche. Je veux dire que Mohoric se tue à la tache, qu’ il a tendance à en faire trop; il n’en demeure pas moins un coureur très singulier et fort spectaculaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.