Julien Vermote fait coup double

0
302
Julien Vermote arrive chez Cofidis
Cofidis recrute Vermote pour 2020. Photo : Etixx-QuickStep

Au terme des 188 kilomètres de la deuxième étape du Tour de Grande-Bretagne entre Carlisle et Kendal, Julien Vermote, issu de l’échappée du jour, s’est imposé devant Stephen Cummings. Le belge de la formation Etixx-QuickStep fait coup double puisqu’il prend par la même occasion la tête du classement général. 

André Greipel s’échappe avec 14 hommes

Maillot jaune sur les épaules, après sa victoire sur la première étape du Tour de Grande Bretagne ce dimanche, André Greipel a voulu anticiper la bagarre des favoris au classement général en prenant l’échappée du jour. Composé de 15 coureurs, ce groupe de costauds a résisté au peloton, en gardant toujours plus d’une minute vingt sur le peloton jusqu’au pied de la dernière difficulté de la journée, une côte de première catégorie placée à plus de 20 kilomètres de l’arrivée. Avec une pente moyenne de 8% sur plus de quatre kilomètres, le peloton explose, tout comme le groupe d’échappé.

Julien Vermote résiste aux favoris

Greipel craque, tout comme neuf de ses compères, et le groupe de tête se retrouve vite à cinq coureurs, dont Nicolas Roche et Julien Vermote. Derrière, les favoris s’expliquent et Rohan Dennis, puis Stephen Cummings reviennent sur les baroudeurs. Mais alors que Dan Martin, Ben Swift, Tom Dumoulin ou encore les français Tony Gallopin et Guillaume Martin rejoignent à leur tour la tête de la course, Cummings et Vermote se font la malle. Pourtant à l’avant tout au long de la journée, le coureur d’Etixx-QuickStep, Julian Vermote s’est défait du britannique dans les 200 derniers mètres pour s’imposer. Il prend par ailleurs la tête du général.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.