Katusha vers une suspension collective ?

0
206
Katusha lors de son camp d'entraînement. Photo : TDW/Katusha
Katusha lors de son camp d'entraînement. Photo : TDW/Katusha

Le contrôle positif d’Eduard Vorganov risque de poser beaucoup de problème à l’équipe Katusha. Avec la découverte de meldonium – interdit depuis le 1er janvier 2016 – dans les analyses du coureur russe prises hors compétition le 14 janvier, il expose son équipe à une suspension collective comme l’a annoncé l’Union Cycliste Internationale (UCI).

Il s’agit en effet du deuxième cas anormal au sein de l’équipe Katusha après celui de Lucas Paolini qui a été, lors du dernier Tour de France, contrôlé positif à la cocaïne. Ainsi, les coureurs de l’équipe russe s’exposent à une suspension de 15 à 45 jours et ce « en vertu des dispositions de l’article 7.12.1 RAD UCI ». L’UCI devrait saisir la Commission Disciplinaire et rendra sa décision dans les prochains jours.

Si le verdict rendu par l’UCI et la Commision Disciplinaire portait la punition à 45 jours de suspension pour l’équipe Katusha, Alexander Kristoff pourrait d’ores et déjà faire une croix sur Milan-San Remo et, par la même occasion, sur Paris-Nice et Tirreno-Adriatico.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.