Le parcours complet et les favoris de la Bretagne Classic 2021 à Plouay

2
14584
Bretagne Classic 2021 : Le parcours complet, le profil et les favoris
Photo : Grand Prix de Plouay

La Bretagne Classic, comme elle est appelée aujourd’hui, se déroule le dimanche 29 août à Plouay sur un weekend complet consacré au cyclisme qui commence dès le vendredi avec la course des juniors. Au programme de la classique bretonne classée WorldTour ce sont 250 km qui sont à parcourir de Plouay jusqu’à Douarenez où les coureurs feront « demi-tour ». Avec plus de 4 000 mètres de dénivelé, la classique française promet une nouvelle fois un duel entre puncheurs et sprinteurs. Michael Matthews, vainqueur en 2020, ne sera pas au départ puisqu’il est actuellement sur la Vuelta.

Le profil de la Bretagne Classic 2021

C’est à 10h45 que le départ de la 85e édition de la Bretagne Classic sera lancé de Plouay. Sur les 250 kilomètres du jour, l’organisation a recensé sur le parcours 64 bosses longues de 400 m à 2 200 m. L’originalité du parcours réside dans la section gravel de Saoutalarin à environ 65 kilomètres de l’arrivée avec un passage à 11% ! Le peloton de la classique de Plouay n’effectuera qu’un seul tour sur le circuit final. En l’espace d’un peu plus de 13 kilomètres, trois difficultés vont se succéder avec la Bosse du Lezot (1,4 km à 3,9%), la Bosse de Toul el Len (500 à 4,6%) et enfin la Bosse du Pont-Neuf (1,5 km à 4,2%) à 2 kilomètres de l’arrivée.

Le profil du circuit final

Bretagne CLassic 2021 : Le profil du circuit final

Les favoris de la 85e édition de Plouay

*** Julian Alaphilippe, Tadej Pogacar, Jasper Stuyven
**Benoit Cosnefroy, Ivan Garcia Cortina, Ide Schelling, Alexey Lutsenko
* Valentin Madouas, Elia Viviani, Davide Ballerini, Giacomo Nizzolo, Anthony Turgis

La liste des coureurs engagés.

Vidéo de Cyclisme
Le résumé de la Bretagne Classic 2020

2 Commentaires

  1. Une course qui se cherche au fil du temps , son parcours recherche un équilibre dans cette belle région . elle peut convenir à beaucoup de coureurs mais aujourd’hui comme d’ une façon générale dans le vélo on essaye de durcir son itinéraire par tous les moyens . Nous voilà bientôt à la mode Tro Bro Léon ( ou trop bon Léon ) où nous empruntons un secteur  » gravel  » le Saoutalarin  » ( ou le passage de saturnin ), A quand une incursion dans la cour des fermes bretonnes où le lisier est parfois présent ,mais trêve de plaisanterie, et sans odeur . Si cela amusent certains , je trouve cela sans intérêt à 60 km de l’arrivée , et ou et comment prendre une pelle sur ce secteur . Constatons donc que la mode chemin est donc bien arrivée au pays des menhirs et Dolmens . Changeons donc de nom à cette course , et nommons là  » La Brocéliande Classic  » et oui en passant dans la foret ( mode gravel ) peut être trouverons nous Merlin l’enchanteur . A voir , non ?

  2. Oui, en effet, ce sont surtout les coureurs qui font la course. Les éditions précédentes ne sont pas apparues plus intéressantes que la course par le circuit traditionnel. il y a peut-être à trouver des variantes avec ce circuit pour permettre à la course de ne pas rester « bloquée », mais les choix de ces dernières années ne sont pas très concluant… ça me fait penser à l’enfumage de Bernaudeau qui nous dit qu’avec Sagan en tête d’affiche, les jeunes vont avoir envie de faire du vélo !…Comme si ça allait leur acheter le vélo et permettre d’organiser des courses !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.