L’équipe Continentale Groupama-FDJ annonce trois arrivées

1
116
Transferts : L'équipe Continentale Groupama-FDJ annonce trois arrivées
Photo : La Conti Groupama-FDJ

La formation Continentale Groupama-FDJ, réserve de l’équipe World Tour du même nom, a annoncé l’arrivée de trois coureurs anglo-saxons pour la saison 2022. Il s’agit des deux Britanniques Finlay Pickering (18 ans) et Samuel Watson (20 ans) ainsi que de l’Australien Jensen Plowright (21 ans).

La réaction des trois recrues

Finlay Pickering, 18 ans, qui a un profil plutôt grimpeur, a brillé en Italie sur les routes du Trofeo Buffoni. Sur un profil relativement escarpé, le jeune britannique a pris la 2e place. « Je suis très content d’intégrer l’équipe Continentale Groupama-FDJ. J’ai échangé avec les coureurs Britanniques de l’équipe notamment Lewis Askey et Joe Pidcock, je pense que c’est le tremplin parfait pour atteindre mes objectifs. Je veux devenir le meilleur coureur que je peux, réussir à exploiter mon potentiel au maximum. Je pense être un coureur de classement général, j’aime quand ça monte et je m’en sors plutôt bien en contre-la-montre. J’ai hâte de me tester sur les courses comme le Baby Giro, le Tour de l’Avenir ou le Tour de la Vallée d’Aoste pour pouvoir vraiment savoir quel coureur je suis. »

Jensen Plowright, 21 ans, est un pur sprinteur. Il a notamment remporté deux étapes de la New Zealand Cycle Classic (2.2) et a fini 2e d’une étape du Tour de l’Avenir cette année. « Je suis un sprinteur, je viens de la piste. Cette année, j’ai disputé mes premières courses en Europe. Je courais pour une équipe australienne, la moitié de l’année nous étions en Australie et l’autre moitié nous venions en Europe pour courir. Je suis déjà habitué à vivre loin de chez moi. L’année prochaine, je serai à Besançon, c’est une nouvelle expérience et un nouveau challenge. L’équipe continentale Groupama-FDJ possède un très bon programme de développement, c’est une équipe très attractive. L’objectif de la saison prochaine sera de continuer à apprendre à courir en Europe. J’espère gagner des courses et aider l’équipe à atteindre ses objectifs. Je suis vraiment impatient, ça va être une année exceptionnelle, je suis prêt à relever le défi. »

Samuel Watson, 20 ans, est un coureur passe-partout doté d’une belle pointe de vitesse. Il a notamment remporté une étape du Kreiz Breizh Elites (2.2) cette année. « Je ne suis pas un pur sprinteur, ni un pur grimpeur mais je passe bien partout. Je peux peut-être me définir comme un coureur de Classiques. Je vais intégrer l’une des meilleures équipes U23, c’est une belle opportunité. Jake Stewart et Lewis Askey, que je connais bien, m’ont recommandé l’équipe. Je veux devenir l’un des meilleurs de ma catégorie et je sais que l’équipe peut m’aider à y arriver. À Besançon, c’est un vrai centre de formation. Je suis loin de chez moi depuis déjà deux ans, je suis quelqu’un de très indépendant, je suis content de venir vivre en France. Je ne parle pas encore Français, mais j’espère rapidement progresser. »

1 COMMENTAIRE

  1. S’ils font un peu de piste, ils devraient facilement récupérer une carte de six jours. Et avec eux à l’entrainement à Beisançon, les autres auront sans doute malle à partir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.