Gand-Wevelgem la liste des coureurs engagés et favoris
25 équipes de 7 coureurs au départ de Gand-Wevelgem dont le tenant du titre Greg Van Avermaet. Photo : Gand-Wevelgem / Digitalclickx

Dimanche 25 mars se dispute Gand-Wevelgem, classique flandrienne inscrite au calendrier UCI World Tour. Cette 80e édition de Gent-Wevelgem, longue de 250,8 kilomètres, devrait à nouveau s’avérer indécise dans son dénouement. Parmi les équipes et coureurs engagés, Peter Sagan (Bora Handgrohe) et Greg Van Avermaet (BMC Racing Team), les deux derniers vainqueurs de la Classique Belge, font office de favoris bien que d’autres prétendants à la victoire ne manqueront pas de leur contester ce léger privilège d’avant-course. Retrouvez ci-après la liste des coureurs engagés et favoris.

Les coureurs favoris de Gand-Wevelgem

Remporter Gand-Wevelgem est généralement un signe de très bonne forme en vue de se présenter au départ des Monuments que sont le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. Le parcours exigeant ne pardonne aucune faiblesse. Mais surtout, autre facteur à prendre en compte cette année, la barre des 250 kilomètres sera franchie. C’est une distance rarement dépassée au cours de la saison. Cela favorisera forcément des coureurs de la trempe de Peter Sagan et Greg Van Avermaet, qui sont les vainqueurs respectifs des éditions 2016 et 2017. De nouveau, le champion du monde sur route et le champion olympique en titre auront le statut de favori à assumer mais la course ne tournera pas qu’autour de ce duel. Ils seront plusieurs outsiders à pouvoir prétendre à la première marche du podium sur ce Gand-Wevelgem 2018. Les sprinteurs dotés d’une certaine aisance sur les secteurs ou monts pavés à l’image d’ Arnaud Démare (Groupama-FDJ), Alexander Kristoff (UAE Team Emirates) ou Michael Matthews (Team Sunweb) vont être aussi assurément des adversaires redoutables.

Favoris et outsiders de Gand-Wevelgem

***** Peter Sagan
**** Greg Van Avermaet, Arnaud Démare
*** Alexander Kristoff, Matteo Trentin, Michael Matthews
** Tiesj Benoot, Oliver Naesen, Zdenek Stybar, Fernando Gaviria
* Sep Vanmarcke, Niki Terpstra, Christophe Laporte, Edvald Boasson Hagen, Sonny Colbrelli,

Equipes et coureurs engagés – Liste des partants

Ce sont 25 équipes de 7 coureurs maximum qui prendront le départ de Gand-Wevelgem 2018, soit 175 coureurs engagés qui s’élanceront pour les 250,8 kilomètres de cette classique flandrienne.

BMC RACING TEAM

  • 1 – VAN AVERMAET Greg
  • 2 – BETTIOL Alberto
  • 3 – ROELANDTS Jurgen
  • 4 – SCHAR Michael
  • 5 – SCOTSON Miles
  • 6 – VAN HOOYDONCK Nathan
  • 7 – VENTOSO Francisco

BORA-HANSGROHE

  • 11 – SAGAN Peter
  • 12 – BODNAR Maciej
  • 13 – BURGHARDT Marcus
  • 14 – OSS Daniel
  • 15 – SAGAN Juraj
  • 16 – SCHILLINGER Andreas
  • 17 – SELIG Rüdiger

LOTTO-SOUDAL

  • 21 – KEUKELEIRE Jens
  • 22 – DE BUYST Jasper
  • 23 – DEBUSSCHERE Jens
  • 24 – FRISON Frederik
  • 25 – GREIPEL André
  • 26 – HOFLAND Moreno
  • 27 – WALLAYS Jelle

QUICK-STEP FLOORS

  • 31 – GAVIRIA Fernando
  • 32 – DECLERCQ Tim
  • 33 – LAMPAERT Yves
  • 34 – RICHEZE Ariel Maximiliano
  • 35 – SÉNÉCHAL Florian
  • 36 – STYBAR Zdenek
  • 37 – TERPSTRA Niki

AG2R LA MONDIALE

  • 41 – BAGDONAS Gediminas
  • 42 – BARBIER Rudy
  • 43 – DILLIER Silvan
  • 44 – DUVAL Julien
  • 45 – GALLOPIN Tony
  • 46 – NAESEN Oliver
  • 47 – VANDENBERGH Stijn

ASTANA PRO TEAM

  • 51 – DE VREESE Laurens
  • 52 – GATTO Oscar
  • 53 – GRUZDEV Dmitriy
  • 54 – HOULE Hugo
  • 55 – LUTSENKO Alexey
  • 56 – CORT NIELSEN Magnus
  • 57 – VALGREN Michael

BAHRAIN-MERIDA

  • 61 – BOZIC Borut
  • 62 – COLBRELLI Sonny
  • 63 – GARCIA CORTINA Ivan
  • 64 – HAUSSLER Heinrich
  • 65 – KOREN Kristijan
  • 66 – PER David
  • 67 – PIBERNIK Luka

TEAM EF EDUCATION FIRST-DRAPAC

  • 71 – BRESCHEL Matti
  • 72 – LANGEVELD Sebastian
  • 73 – MCLAY Daniel
  • 74 – MODOLO Sacha
  • 75 – PHINNEY Taylor
  • 76 – SCULLY Thomas
  • 77 – VANMARCKE Sep

GROUPAMA – FDJ

  • 81 – DÉMARE Arnaud
  • 82 – DELAGE Mickaël
  • 83 – GUARNIERI Jacopo
  • 84 – KONOVALOVAS Ignatas
  • 85 – LADAGNOUS Matthieu
  • 86 – LE GAC Olivier
  • 87 – SARREAU Marc

MOVISTAR TEAM

  • 91 – ARCAS Jorge
  • 92 – BARBERO Carlos
  • 93 – BICO Nuno
  • 94 – BETANCUR Carlos
  • 95 – CARRETERO Héctor
  • 96 – BENNATI Daniele
  • 97 – SÜTTERLIN Jasha

MITCHELTON-SCOTT

  • 101 – BAUER Jack
  • 102 – EDMONDSON Alexander
  • 103 – HAYMAN Mathew
  • 104 – HEPBURN Michael
  • 105 – KLUGE Roger
  • 106 – MEZGEC Luka
  • 107 – TRENTIN Matteo

DIMENSION DATA

  • 111 – CAVENDISH Mark
  • 112 – BOASSON HAGEN Edvald
  • 113 – DOUGALL Nick
  • 114 – EISEL Bernhard
  • 115 – THOMSON Jay Robert
  • 116 – THWAITES Scott
  • 117 – VERMOTE Julien

TEAM KATUSHA – ALPECIN

  • 121 – BIERMANS Jenthe
  • 122 – DOWSETT Alex
  • 123 – GONÇALVES José
  • 124 – HALLER Marco
  • 125 – KITTEL Marcel
  • 126 – MARTIN Tony
  • 127 – ZABEL Rick

TEAM LOTTONL – JUMBO

  • 131 – BOOM Lars
  • 132 – GROENEWEGEN Dylan
  • 133 – LEEZER Tom
  • 134 – ROOSEN Timo
  • 135 – VAN EMDEN Jos
  • 136 – VAN HOECKE Gijs
  • 137 – VAN POPPEL Danny

TEAM SKY

  • 141 – DOULL Owain
  • 142 – GOLAS Michal
  • 143 – HALVORSEN Kristoffer
  • 144 – KNEES Christian
  • 145 – MOSCON Gianni
  • 146 – STANNARD Ian
  • 147 – VAN BAARLE Dylan

TEAM SUNWEB

  • 151 – ARNDT Nikias
  • 152 – CURVERS Roy
  • 153 – HOFSTEDE Lennard
  • 154 – MATTHEWS Michael
  • 155 – STAMSNIJDER Tom
  • 156 – TEUNISSEN Mike
  • 157 – THEUNS Edward

TREK-SEGAFREDO

  • 161 – DE KORT Koen
  • 162 – DEGENKOLB John
  • 163 – MULLEN Ryan
  • 164 – PEDERSEN Mads
  • 165 – RAST Gregory
  • 166 – STUYVEN Jasper
  • 167 – VAN POPPEL Boy

UAE TEAM EMIRATES

  • 171 – BYSTRØM Sven Erik
  • 172 – CONSONNI Simone
  • 173 – GANNA Filippo
  • 174 – KRISTOFF Alexander
  • 175 – MARCATO Marco
  • 176 – SWIFT Ben
  • 177 – TROIA Oliviero

SPORT VLAANDEREN  – BALOISE

  • 181 – CAPIOT Amaury
  • 182 – NOPPE Christophe
  • 183 – PLANCKAERT Edward
  • 184 – VAN GESTEL Dries
  • 185 – VAN HECKE Preben
  • 186 – VAN ROOY Kenneth
  • 187 – WARLOP Jordi

WANTY – GROUPE GOBERT

  • 191 – DUPONT Timothy
  • 192 – OFFREDO Yoann
  • 193 – PASQUALON Andrea
  • 194 – VALLÉE Boris
  • 195 – VAN KEIRSBULCK Guillaume
  • 196 – VAN MELSEN Kevin
  • 197 – VANSPEYBROUCK Pieter

VERANDAS WILLEMS-CRELAN

  • 201 – DE BIE Sean
  • 202 – DE BONDT Dries
  • 203 – DE WITTE Mathias
  • 204 – DEVOLDER Stijn
  • 205 – DUIJN Huub
  • 206 – GOOLAERTS Michael
  • 207 – KRUOPIS Aidis

WB AQUA PROTECT VERANCLASSIC

  • 211 – DE WINTER Ludwig
  • 212 – DEHAES Kenny
  • 213 – DUQUENNOY Jimmy
  • 214 – ISTA Kevyn
  • 215 – KIRSCH Alex
  • 216 – SIX Franklin
  • 217 – VANTOMME Maxime

COFIDIS, SOLUTIONS CREDITS

  • 221 – LAPORTE Christophe
  • 222 – CLAEYS Dimitri
  • 223 – HOFSTETTER Hugo
  • 224 – LEMOINE Cyril
  • 225 – TURGIS Anthony
  • 226 – VAN LERBERGHE Bert
  • 227 – VANBILSEN Kenneth

ROOMPOT – NEDERLANDSE LOTERIJ

  • 231 – BUDDING Martijn
  • 232 – GERTS Floris
  • 233 – LIGTHART Pim
  • 234 – REINDERS Elmar
  • 235 – VAN GOETHEM Brian
  • 236 – VAN SCHIP Jan-willem
  • 237 – VERMELTFOORT Coen

VITAL CONCEPT CYCLING CLUB

  • 241 – BOECKMANS Kris
  • 242 – COQUARD Bryan
  • 243 – DE BACKER Bert
  • 244 – GAREL Adrien
  • 245 – LECROQ Jérémy
  • 246 – MORICE Julien
  • 247 – VAN GENECHTEN Jonas
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. 250 km, la distance nous permettra peut-être de voir une bonne partie de la fin de course, télévisée sur l’Epique 21… ça va nous changer de ce prix E 3 tronqué sur Eurosport, qui préfère nous endormir avec la totalité des étapes bidons à Dubai ou même parfois sur le tour de France … Car voici de nouveau une grande classique, le genre de course à suivre loin de l’arrivée… Qui ne se souvient de cette édition 2015, filmée des les premiers kilomètres, courue dans des conditions dantesques, les premières bordures avec ces coureurs couchés à 60 degrés sous l’effet du fort vent de travers, G.Thomas, pris par une rafale, qui s’envole comme une crêpe, tombe dans le fossé et puis repart, et cette fantastique échappée de J. Roelants que l’on aurait cru presque capable de rallier l’arrivée, avant que le si léger Paolini surgisse en solitaire lui aussi pour une victoire qui annonçait pour lui le glas, quelques temps plus tard…
    N’oublions pas bien sûr l’édition 2016, avec la chute tragique et mortelle d’Antoine Demoitié… L’édition 2017 montra un certain retour au calme… Mais cette course possède toujours cette connotation tragique, ne serait-ce par le passage de Mont Kemmel, lieu de la bataille de La Lys, il y a juste un siècle, avril 1918, 200 000 morts…
    La course n’a plus lieu en semaine, comme il y a une trentaine d’année, entre les Flandres et Roubaix, la course était alors surtout réservée aux sprinters, mais toujours marquées par les chutes et les bordures… Cipollini y gagna trois fois, comme Boonen… La course a maintenant une autre envergure, mais elle reste toujours marquée par le danger de ce sport, la course belge par excellence, et souvent le sprint… Bravo à tous ceux qui termineront cette belle classique…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.