Luke Plapp : « Je n’arrive pas à croire que j’ai réussi »

1
387
Luke Plapp : « Je n'arrive pas à croire que j'ai réussi »
Luke Plapp va continuer à porter le maillot de champion d'Australie en 2023. Photo : INEOS Grenadiers

A 22 ans seulement, Luke Plapp est devenu pour la deuxième fois consécutive champion d’Australie. Un titre national que le coureur d’INEOS Genadiers a conservé de brillante manière, et à l’issue d’un scénario qui a tourné en sa faveur, à sa plus grande surprise.

Sous le choc véritablement. Peu de temps après avoir franchi la ligne d’arrivée, Luke Plapp resté abasourdi d’avoir remporté son championnat national pour la deuxième édition de suite. « Je ne peux pas y croire. Je n’ai sérieusement pas les mots, cela était tellement différent de l’année dernière. J’ai passé toute l’année à penser à cet événement, et essayer de trouver la solution comment gagner. Il n’y avait vraiment personne qui manquait ici aujourd’hui, et c’est donc incroyable une course comme celle-ci, a-t-il déclaré selon des propos rapportés par un communiqué d’INEOS Grenadiers. Je ne savais pas comment jouer aujourd’hui, j’ai juste essayé d’attendre mon heure. Je ne sais pas ce qui s’est passé dans ce dernier tour, mais je n’arrive pas à croire que j’ai réussi. »

Avant de revenir un peu longuement sur la course : « Je me suis senti bien toute la course. Il y a eu ce grand mouvement au départ que moi, Ben O’Connor et Simon Clarke avons manqué, qui était vraiment dangereux. Nous nous sommes tous regardés et nous nous sommes dit que nous devions tout faire pour revenir. Cela nous a permis de rester dans la course. Après cela, la chaleur a en quelque sorte diminué tout le monde. C’était une course vraiment bizarre, ce n’était pas si rapide compte tenu du terrain que nous avions. Mais dans ce dernier tour, je ne sais toujours pas ce qui s’est passé, je n’arrive pas à y croire ! »

A lire aussi sur le même sujet : Près de 90 abandons sur le Championnat d’Australie 2023 Elite Hommes

1 COMMENTAIRE

  1. La retransmission de la course montre qu’ il était athlétiquement le plus fort, tout simplement, courant très juste, même s’il a su habilement ratagasser, contrairement à d’autres coureurs isolés eux aussi dans le groupe de tête.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.