Matej Mohoric nouveau leader de la course
Matej Mohoric a maîtrisé le sprint. Capture d'écran Tour d'Allemagne.

Vainqueur de la troisième étape du Tour d’Allemagne, Matej Mohoric (Bahrain Merida) confirme sa très belle forme du moment. Il a notamment réglé au sprint Nils Politt (Katusha Alpecin) et Pieter Vanspeybrouck. Lauréat du BinckBank Tour la semaine dernière, le Slovène est grâce à cette victoire en tête du classement général dépossédant Maximilian Schachmann (Quick-Step Floors) de sa tunique de leader.

Matej Mohoric, homme fort du mois d’août

Matej Mohoric n’arrête pas d’impressionner. Après avoir récemment remporté le BinckBank Tour, épreuve par étapes du World Tour, le Slovène est en passe d’enchaîner du côté du Tour d’Allemagne. Cette troisième étape disputée dans la Sarre entre Trier et Merzig lui a permis de prendre les commandes et devenir le favori pour inscrire son nom au palmarès. Une édition qui est forcément particulière car c’est la première depuis 2008. Le jeune talent de la formation Bahrain Merida pourrait donc devenir le premier vainqueur de cette course par étapes depuis sa réapparition dans le calendrier international après dix ans d’absence.

A l’image de ses dernières sorties, Mohoric a su montrer de la maîtrise en gérant parfaitement son effort. Jamais mis en difficulté, il s’est fait patient dans un premier temps. D’autres coureurs ont animé la course. Robin Carpenter (Rally Cycling) et Oscar Riesebeek (Roompot – Nederlandse Loterij) présents dans l’échappée du jour ont été ceux qui ont résisté le plus longtemps au peloton. Affichant tout les deux une belle condition, ils n’ont été repris que dans les dix derniers kilomètres. Un moment choisi par Pieter Weening (Roompot – Nederlandse Loterij) et Warren Barguil (Fortuneo – Samsic) de se montrer offensif à leur tour. Dans la dernière difficulté, ils ont pris plusieurs secondes sur un peloton restreint à quelques dizaines d’éléments. Mais n’ont jamais su véritablement creusé et ont été repris seulement à moins de 2 000 mètres de la ligne. Un coup plein de panache qui n’aura pas porté ses fruits.

Du coup, la victoire s’est jouée en petit comité au sprint. Et à ce petit jeu, Mohoric a été redoutable dominant le reste de la concurrence. Battu de peu hier par Schachmann, cette fois-ci le Slovène a pris sa revanche et de quelle manière. En plus du gain de l’étape, il se permet d’être le nouveau leader au classement à 24 heures de l’arrivée. En cas de victoire finale, le membre de Bahrain Merida ferait un doublé BinckBank Tour, Tour d’Allemagne qui témoigne de son exceptionnelle forme en cette fin d’été.

https://twitter.com/wcstats/status/1033358141206003712

Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.